Aller en haut
Aller en bas


Forum RP [Lime - Lemon (hide) - Déconseillé aux mineurs]
 

 :: Centre Ville :: Les Rues Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre du passé [Ft Morgan]

avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Ven 28 Sep - 9:30

Rencontre du passé

ft. Morgan & Thomas

Informations.

Aujourd’hui, il n’avait pas de mission, il devait seulement faire des rondes un peu partout afin de surveiller tranquillement les environs, il chercher également des cadavres, enfin pas réellement. Il regardait dans les ruelles quand il passait devant l’une d’elle afin de vérifier qu’il n’y est pas de cadavre. Cela était difficile pour lui, trouver un cadavre n’était jamais facile et cela certainement pour beaucoup de gens. Mais il devait le faire, tout simplement pour éviter la situation qu’une personne trouve le cadavre de quelqu’un qu’elle connait, Thomas avait vu le cadavre de son copain, cette vision continue de le hanter certaine nuit, cauchemardant sur cela.

Regardant en face de lui, les mains dans les poches et marchant calmement. Il était perdu dans ses pensées mais rester très concentrée sur la tâche qu’il devait faire. Ses oreilles recherchaient le moindre bruit pouvant venir d’une bagarre, même s’il était seul, il devait tout de même tenter d’éviter que la bagarre finisse par la mort d’un des deux antagonistes.

Ses yeux vairons se posèrent sur un gars, un yellow, courant en levant la main pour attirer son attention. Se stoppant, le Green l’écouta parler en regardant vers l’endroit d’où il venait. D’après ses dires, une bagarre avait éclaté un peu plus loin entre deux hommes, il était allé chercher l’aide d’un green afin de les séparer. Sortant les mains de ses poches afin de fermer sa veste, il se mit à courir en suivant l’homme, passant dans des petites ruelles sombre. Au détournement d’une rue, des bruits de la bagarre arriva près de la bagarre, quelques gars regardaient la bagarre comme si c’était un spectacle.

Thomas s’approche rapidement en grognant et poussa un homme pour se glisser au centre de la bagarre, un des gars possédait des cheveux blancs, cela l’étonna légèrement, il avait connu un gars aux cheveux blancs dans le complexe militaire. Il soupira en attrapant rapidement le bras du second gars pour l’évitait de frapper encore l’autre gars, il le repoussa rapidement en le regardant dans les yeux.

« C’est bon, on arrête de ce frapper, recule »

Il le lâcha et tourna la tête pour regarder l’homme et fronça en voyant son visage. Morgan, voilà son prénom. Thomas l’avait connu dans le complexe militaire où il a grandis, il était l’ami d’un gars l’ayant aidé quand il s’était brûlé lorsqu’il était jeune. Il l’avait collé pendant beaucoup de temps quand l’homme l’ayant aidé n’était plus là. Cependant, il n’était pas certain, enfin l’homme ressemblait au Morgan qu’il avait connu, mais des années étaient passés, il avait très bien pu changer physiquement. Mais il y avait une chose qui le poussait à réellement croire que c’était bel et bien lui : ses yeux rouges. Cela l’avait marqué pendant sa jeunesse, ses yeux rouges qui ressemblaient à des yeux de démon, il n’en avait jamais eu peur mais cela l’avait toujours étonné, Morgan était un albinos, quelque chose qui avait toujours attiré la curiosité du jeune bicolore.

Le regardant dans les yeux, il garda son visage fermé et parla de sa voix grave.

« Tu es Morgan n’est-ce pas ? Je suis Thomas, nous nous sommes connus dans le complexe militaire. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80

CV
Surnom : Le Chien Errant
Palier: 4
Rang: /
Mar 2 Oct - 9:38
Rencontre du passé

Thomas & Morgan

Putain de mission... Encore un truc qui concerne la Madness. J'en ai marre de cette fichue drogue, je n'en vois surtout pas l'intérêt d'en prendre, ça te bousille le cerveau et te pousse au suicide. Et puis, pour tout vous avouer, j'en ai pas besoin pour être complètement fou. J'ai déjà mes voix qui me parlent. Je me dirigeais alors chez les Yellows, pour récupérer de la marchandise non payée, c'était très courant et ça ne plaisais pas à mon groupe de se faire gruger. Et comme toujours, c'était à moi de m'y coller. Je me dirigeais dans les quartiers abandonné, veillant à ne pas tomber dans les pièges. Une fois sur place, je me dirigeais immédiatement vers le quartier des prostitués, mon client était là-bas. On était en milieu de matinée et il y avait déjà des mecs qui faisaient le trottoir, pathétique. Je soupirais alors que certaines personnes m'abordaient pour que je les paie pour baiser. Je grimaçais, il en était hors de question. Jamais je ne paierais pour un truc comme ça. Je repousse alors plusieurs putes avançant jusqu'à mon client qui était entrain de séduire un Blue, je me mit derrière eux et me raclant la gorge, ils m'observèrent alors et l'Anarchist commença à se défendre en disant qu'il était là le premier. Je lui envoya alors une droite en pleine face, je n'avais pas envie de parler. Le prostitué lui me reconnu et commença à paniquer. Je l'attrapais alors par la manche et le tirais dans une ruelle.

-Tu sais ce que tu nous dois non ? Soit tu paies... Soit tu vends ton cul pour nous et je te garantis, que ce sera moins agréable que ton petit tapin habituel.

Je le fixais sérieux, il était en colère, ça se sentait. Il avait peur également et était prêt à attaquer. Il se rua alors maladroitement sur moi pour me frapper, j'esquivais tout en lui attrapant la nuque pour le faire se baisser brutalement. Son visage vint alors rejoindre mon genou, je venais de lui casser le nez. Je le relâchais et j'allais le frapper à nouveau quand un mec bicolore se mit entre nous deux, retenant l'autre pour qu'il ne me frappe pas à nouveau. Je restais silencieux, voir neutre... C'était un Green-Law. Je soupirais alors tout en l'écoutant... Puis la surprise se dessina sur mon visage, il me connaissait ? C'était Thomas ? Le petit pleurnichard ? La mauviette qui s'était brûlée ? Je ris alors bruyamment en l'observant, on dirait bien qu'il était devenu un homme le petit.
Méfie toi Morgan... C'est un Green...
Tu ne l'a pas vu depuis longtemps, il a peut-être changé.


-Je sais ! Pas besoin de la ramener sur ça !

Je grognais alors que je répondais à mes voix, tout en regardant ailleurs, un point vide. Je ne voulais pas me justifier devant elles. Je me tournais à nouveau vers mon ancien camarade, nous avions visiblement choisis deux voix complètement différentes.

-Au faite, tu es entre ma proie et moi... Je dois lui régler son compte...



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Mar 2 Oct - 17:08

Rencontre du passé

ft. Morgan & Thomas

Informations.

Les yeux vairons du bicolore regardait l’albinos alors qu’il regardait un endroit vide après avoir parlé. Ses sourcils s’étaient froncés à ses paroles, pas besoin de ramener quoi sur ça ? Est-ce qu’il ne voulait pas entendre parler du complexe ? Cela était compréhensible mais c’était pourtant là-bas qu’ils avaient grandis et qu’il s’était connu. Il haussa les épaules, peut-être qu’il avait mal compris ou que Morgan ne s’adressait pas à lui. Sa tête se tourna vers l’homme qu’il tenait par le poigne, il essayait de reculer comme pour s’éloignait de l’homme avec qui il se battait… Ou du Green, il n’en savait rien.

Soupirant légèrement, Thomas le tira en le gratifiant d’un grognement afin qu’il comprenne qu’il ne devait pas l’énervait. Il n’avait pas que ça à faire, arrêter les bagarres lui prenait souvent du temps et ils étaient ici tous adulte, ne pouvait-ils pas se retenir d’utiliser leurs points seulement une seule fois par un ? Ou est ce qu’ils étaient obligés de se taper sur la figure pour punir quelqu’un, pour se venger, pour prouver qu’ils étaient les plus forts ou encore comme représailles ? Il allait demander à Morgan pourquoi il avait frappé ce gars, mais il fut devancer par lui-même.

Il fronça des sourcils. Est-ce qu’il était sérieusement en train de lui demander de se dégager pour qu’il puisse continuer à frapper ce gars ? Il était conscient qu’il ne pouvait pas le laisser continuer ? Surtout s’il veut le tuer. Etant un Green, il était contre les injustices et frapper quelqu’un ainsi n’était pas juste, surtout si l’un des gars était beaucoup plus fort et doué que l’autre. Il lâcha l’homme en le poussant pour qu’il soit assez éloigné de Morgan pour ne pas qu’il le frappe. Il croisa les bras en le regardant dans les yeux.

« Je ne peux pas te laisser faire ça Morgan.. Surtout si tu comptes le tuer. »

Thomas mit ses mains dans sa poche, grognant légèrement. Il savait qu’il n’allait pas éviter une bagarre simplement en disant que non, taper quelqu’un ce n’est pas bien. Les gens à Eternally était violent, enfin certain, c’était une chose habituelle ici.

« Je peux savoir pourquoi vous vous battiez ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80

CV
Surnom : Le Chien Errant
Palier: 4
Rang: /
Mar 2 Oct - 17:42
Rencontre du passé

Thomas & Morgan

Pourquoi est-ce qu'ils restait entre moi et mon gibier ? Ah bien sûr... c'était un Green-Laws, une de ces mouches à merdes qui ne pouvaient pas s'empêcher de se mêler des affaires des autres. Pour la simple et bonne raison, qu'ils faisaient régner la justice. Je vais la lui foutre au cul moi sa justice !
Il te propose de le tuer là non ?
Tues les... tues les tous les deux !
-C'est une bonne idée de le tuer... Mais je ne suis pas là pour ça...

Je ne répondais pas à Thomas, mais à mes voix, je réfléchissais en réalité. Qu'est-ce que je pourrais réellement faire ? J'étais un peu perdu, le meurtre n'était pas réellement au rendez-vous, ni dans ma mission. Puis il me demanda pourquoi est-ce que l'on se battait. Je n'avais vraiment pas envie de lui répondre et puis d'ailleurs, en quoi est-ce que cela pourrait l'intéresser ? Il veut vraiment le savoir ? Et bien je vais le lui montrer !
Vas-y Morgan... défoule toi...
C'est bien ce que je comptais faire. Sans attendre, je me jetais sur Thomas pour l'écarter de ma route. Je lui envoyais immédiatement mon poing dans son estomac, histoire de lui couper le souffle. Puis je saisis mon couteau et envoya mon pieds dans le genou de la prostituée, il tomba à terre, gémissant de douleur comme une fillette. Je lui glissais alors ma lame sous la gorge, observant Thomas du coin de l'oeil et soupirais.

-Tu ne t'es vraiment pas amélioré depuis toutes ces années. Je me disais bien qu'être un Green te collait à la perfection ! Une bande de lavette épris de justice et de fantasmes utopiques ! Faut vous réveiller les gars, on est dans une zone de guerre !

Je ne regardais même plus Thomas, ne faisant plus du tout attention à lui, je me concentrais sur ma victime. Je l'attrapais par les cheveux, lui laissant le choix.

-La Madness, ton cul ou ta vie ?

Il refusa de coopérer, ce qui m'agaça encore plus. Je reculais ma lame pour l'égorger. Reste à savoir si Thomas arrivera à m'arrêter ou non.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Mer 3 Oct - 18:24

Rencontre du passé

ft. Morgan & Thomas

Informations.

Thomas grogna légèrement quand il sentit le poing de Morgan s’enfoncer dans son ventre. Son souffle fut couper et il toussa légèrement le temps de le reprendre. Ses oreilles à l’écoute, il fronça des sourcils en l’entendant parler, il disait qu’il ne s’était pas amélioré durant toutes ses années écoulaient après son départ du complexe. Ce n’était pas la vérité, il s’était beaucoup entraîné et n’était pas rentré chez les Greens par hasard, de plus, l’albinos l’avait pris par surprise et il n’avait pas eu le temps de réagir. Il aurait dû rester sur ses gardes, après tout il n’était plus le même Morgan qu’il avait connu dans le complexe, ils avaient pris des chemins différents. Il se demanda s’il Axel, le meilleur ami de l’albinos, un homme à la chevelure rousse, était pas loin. Après tout, ils étaient souvent collés ensemble dans le complexe et c’est lui que Thomas connu en premier entre les deux.

Il se redressa légèrement pour tourner la tête vers l’homme et soupir. Oui, épris de justice, il l’était, il était également au courant qu’ils étaient dans une zone de guerre. Mais cet endroit pouvait devenir plus juste si les gens qui y habitaient étaient beaucoup moins à la recherche de foutre la vie des autres en l’air. Le green était ainsi, il voulait que cet endroit, qu’Eternally devienne meilleur afin d’empêcher les autres de connaitre ce que lui a connu : voir le cadavre de celui qu’on aime écraser contre le goudron. Il grogna doucement en entendant les mots que venait de lâcher Morgan en parlant avec l’autre gars qu’il venait de foutre à terre. La Madness… Il venait de lui proposer « La Madness, ton cul ou ta vie »… Est-ce qu’il tremper dans ce genre de chose ? Est-ce qu’il faisait partis de ses gens qui revendaient la Madness ? Est-ce qu’il avait était l’un des auteurs du malheur qu’il avait connu et de la mort de Ryder ?

Il s’approcha rapidement de lui en grognant et attrapa brusquement le bras de Morgan pour l’empêcher de l’égorger. Il le regardait froidement dans les yeux, la mâchoire crispé et tout le corps tendu.

« Tu trempe dans la Madness Morgan ? Dans cette merde qui a forcé Ryder à se suicider et qui tue pleins de gars. »

Il tourna le regard dans les yeux du prostitué.

« Je te préviens, que tu lui donne ce qu’il veut ou pas, je t’emmené au QG pour te faire passer un interrogatoire. Tu trempe dans la Madness gamin, ça va surement te couter cher. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80

CV
Surnom : Le Chien Errant
Palier: 4
Rang: /
Sam 6 Oct - 12:34
Rencontre du passé

Thomas & Morgan

Thomas m'attrapa brusquement le bras et je me tournais vers lui, un regard remplis de colère. Je me défit rapidement de sa prise, le fixant comme lui disant de ne pas me toucher. Il me questionna alors sur la Madness et me parla de Ryder. Qui c'était ce Ryder ? Je cherchais dans ma mémoire, sans trouver de réponse. Pourtant ce nom me disait quelque chose. Je questionnais alors mes voix, cherchant rapidement dans les tréfonds de mon esprit. Puis une lueur apparu.
C'était son mec non ? Ou du moins l'un de ses potes ? Il était au centre avec toi...

Je me cognais alors le front riant un peu. Tout ceci avait laissé le temps à Thomas de parler à ma proie, ce qui ne me plut pas du tout. Je l'observais alors en grognant, me remettant entre le prostitué et le Green.

-"Je t'ai déjà dis de le laisser... Il est à moi. Et quoi Ryder est mort de cet merde ? Quel con, tout le monde ici sait qu'il ne faut pas y toucher. Seuls ceux de l'arène en prennent volontiers avant un combat, avant de finir complètement détruit. Me dis pas qu'il a fait cette connerie et qu'il en est mort ?"

Je ris doucement, ce n'est pas que je n'aimais pas Ryder, mais il faisait partit des types qui se foutaient de temps en temps de ma couleur de cheveux et de yeux. Je n'allais donc pas m'attrister sur son sort, même s'il n'était pas le pire dans le centre. Je dois avouer que je n'avais que très peu de contacte avec lui et ne comprenant pas les relations amoureuses, je ne pouvais pas comprendre la peine de Thomas. Et puis ici, chaque jour il y a des morts. Un de plus ou de moins, ne changera pas les choses. Et même si la Madness tue, ce n'est pas elle qui fait le plus de dégâts.

Demande lui comment il est mort...
Ravive ses souvenirs...

Mes voix riaient, comme des hyènes affamées de ragots malsains. Je souris alors doucement en coin, fixant mon ancien camarade.

-"Alors comment il s'est tué ? Il s'est suicidé ? Ou la drogue l'a complètement rongé ? Raconte moi tout !"

Par amusement, je voulais plonger le Green dans des mauvais souvenirs, raviver sa peine et le faire souffrir à ma manière. Les coups seraient inutile dans cette situation, mais parler de Ryder en détails... Je gardais tout de même un oeil sur le prostitué qui essayait de se faire discret. Ce dernier finit par sortir un sachet de Madness de sa poche que je saisis immédiatement en lui disant de filer et qu'il ne serait plus client chez nous. Libre à Thomas de le retenir ou non, moi je ne voulais plus le voir.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Lun 8 Oct - 14:30

Rencontre du passé

ft. Morgan & Thomas

Informations.

Morgan n’était pas quelqu’un que Thomas appréciait réellement, il ne le détestait par pour autant. C’était plutôt neutre de son côté, après tout l’albinos ne lui avait jamais rien fait qui pouvait faire qu’il le déteste. Il le regarda alors qu’il parlait de Ryder, l’écoutant ricanait comme s’il se moquait de ce qui lui avait arrivé, Ryder avait déjà était moqueur envers lui, cela se comprenait donc complètement qu’il ne le porte pas dans son cœur. Pourtant, il trouvait cela irrespectueux et foncièrement méchant de faire cela en face de lui. L’homme était tout à fait au courant de la relation que le green avait entretenue avec le défunt, pourtant il lui posait des questions sur lui, comme s’il voulait faire remonter des souvenirs douloureux.

Un ricanement passa entre les lèvres de Thomas, il pouvait toujours essayer de le faire pleurer, sortis de ses gonds ou autre choses encore, il n’y arrivera pas. Oh, peut-être que dans le passé il aurait réussis à le rendre triste, énervé ou déprimé, mais ce n’était plus la même chose. Cela faisait bien longtemps qu’il était mort et il avait accepté cela, c’était le passé et cela devait le rester. Puis, il avait appris à garder son sang-froid face peu importe les circonstances. Il croisa les bras en voyant le prostitué s’enfuir, il ira le chercher plus tard, son visage est facilement reconnaissable et le green savait très bien qu’il reviendra. C’est une pute après tout, il a besoin de chose pour vivre donc il reviendra par ici, il n’aura qu’à l’attendre gentiment pour discuter.

Il planta ses yeux dans ceux de Morgan avec un soupir qui passa entre ses lèvres.

« Ouais, il a sauté d’un toit. Après m’avoir frappé si tu veux tout savoir. Mais ne t’attends pas à me voir pleurer, j’ai tourné la page depuis quelques temps. »

Un soupir passa tout de même entre ses lèvres. Morgan, il était une personne assez… Spécial, Thomas ne connait qu’une seule personne qui se comporte naturellement avec lui, Axel. Un gars roux aux longs cheveux qui était avec eux dans le complexe, c’est lui qui avait aidé le bicolore lorsqu’il était tombé avec l’eau bouillante et s’était brûlé. C’était lui qui lui avait fait connaitre l’albinos, il ne l’avait pas encore croisé à Eternally, peut-être qu’il était mort… Il ne le souhaitait pas bien sûr, le jeune l’appréciait quand ils étaient dans le complexe et il souhaitait le revoir seulement pour revoir quelqu’un de son passé.

« Comment vas Axel ? Il est toujours en vie ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80

CV
Surnom : Le Chien Errant
Palier: 4
Rang: /
Sam 13 Oct - 19:04
Rencontre du passé

Thomas & Morgan

Je soutins son regard, ne manquant pas son soupire. Nous n'étions certainement pas fais pour nous entendre. Nous pouvions certainement à peine nous tolérer. Mais bon, pour moi c'était comme ça dans toute relation, ou presque. Il y avait quand même quelques exceptions. J'avais écouté sa réponse, haussant doucement les épaules, il n'était pas amusant. Le voir s'énerver aurait été bien plus passionnant. Je n'allais pas chercher les failles, il ne m'agaçait pas assez pour cela. Puis il me demanda des nouvelles d'Axel, je le fixais un peu étonné. C'est vrai que le rouquin était quelqu'un de difficile à oublier, mais je ne pensais pas que le bicolore s'en souviendrait. Après tout, si je me rappel bien, Axel l'avait aidé quand il s'était fait cette méchante brûlure. Les voix continuaient de me susurrer des choses à l'oreille, mais je les ignoraient comme je pouvais. Elles ne voulaient que de la violence et me transformaient. Et là ce n'était visiblement pas le moment. Et puis, dès qu'il s'agissait d'Axel, elles ne faisaient que l'insulter, alors qu'il était le seul à me comprendre un tant soit peu. Et surtout le seul que j'acceptais réellement.  

-"Il va bien, toujours aussi con..."

Je mis mes mains dans mes poches et m'appuyais contre le mur, je ne cherchais visiblement plus la bagarre. J'observais Thomas avec curiosité.

-"Pourquoi tu me demandes ça ? Tu lui veux quelque chose ? Il a nettoyé quelqu'un que tu appréciais ?"

Par nettoyer, j'entendais évidemment tuer. Mais Thomas n'était pas trop stupide, il me comprendrait. Je relevais alors la tête vers le ciel l'observant, devenant un peu nostalgique sur le coup.

-"Tu trouves pas ça ironique toi... qu'on ait été enfermé toute notre vie, tout ça pour finir ici, sous un vrai ciel ?"

Tu n'as vraiment pas dis ça Morgan ?
C'est clair, ça fait vraiment tapette !

Je ne leur répondis même pas, c'était inutile. Et toute ma concentration était fixée sur le ciel.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Mer 7 Nov - 17:46

Rencontre du passé

ft. Morgan & Thomas

Informations.

Axel était l’une des personnes que le bicolore appréciait le plus au sein du complexe où il avait grandis. Il l’avait aidé lorsqu’il s’était brûlé, même s’il ne se souvenait pas de ce moment-là, il se souvenait très bien des autres moments où le roux était venu le voir lorsqu’il était en train de se faire soigner. Même si Morgan n’était pas quelqu’un de naturellement facile à approcher, il rester une personne que Thomas ne détestait pas, il était même neutre envers lui. Il tourna la tête lorsque l’albinos parla et hausse les épaules. Nettoyer quelqu’un qu’il appréciait ? Non, même ici, à Eternally, il n’y avait peu de personne qu’il appréciait. Fouillant dans la poche intérieure de sa veste, il sortit son paquet de cigarette et son briquet.

« Non, je n’ai personne qu’il ait pu nettoyer. C’est juste que j’apprécie Axel bien plus que beaucoup de personne ici. »

Prenant une cigarette dans son paquet, il la coinça entre ses lèvres et l’alluma en penchant légèrement la tête sur le côté et tendis son paquet à Morgan.

« Tu en veux une ? »

Il fronça les sourcils en le voyant lever la tête et l’écouta parler, levant également la tête. Il n’avait pas tort, ils avaient étaient enfermé depuis leurs naissances dans un endroit où ils ne pouvaient pas être libre, pour finir dans un endroit où ils n’étaient toujours pas libre. Il soupira doucement, il y avait pourtant pire que leurs cas. Des personnes avaient connu la liberté jusqu’à être enfermé ici… Il était certains que la liberté leurs manqués, mais à lui… C’était tout autre chose. Comment connaitre le manque de quelque chose qu’on ne connaît pas ? Il ne connait pas la douceur de la liberté, elle ne lui manque donc pas.

Tout ce qu’il souhaite, c’est de vivre libre, dans un monde où il peut faire ce qu’il veut, avec l’être aimé : Dwight. Tirant sur sa cigarette il soupira en baissant la tête.

« Ouais, c’est ironique. Mais, nous, nous n’avons jamais connu la liberté, ceux l’ayant connu doivent être encore plus mal ici. »

Il haussa les épaules en s’asseyant sur le sol, contre le dos et grogna.

« M’enfin bon, tu ne penses pas que nous allons tous mourir sous ce ciel bleu ? Quand tu regardes les oiseaux traversaient ce ciel, passant aux dessus des murs avec autant de facilité… N’as-tu pas envie que l’on te balance aux dessus de ses murs dans l’espoir de voler ? »

Il le regarda en continuant de fumer, parlant simplement, voulant savoir ce que Morgan pensait de tout cela. Il savait que l’envie de connaitre la liberté était plus forte chez certaines personnes. Pour Thomas, cette envie lui faisait peur, il avait peur de tout perdre en dehors de ses murs… De perdre Dwight et le peu d’ami qu’il a eu, est ce que le monde d’en dehors est si idyllique qu’il ne le pense ou est-ce un monde remplie de peur, de monstre et de gens qui ne l’accepterons pas ? Est-ce que le fait qu’il est grandi dans un lieu restreint ne l’empêcherait-il pas de vivre libre, des gens ne vont pas lui demander d’où il vient ? Tout cela lui faisait peur, il ne voulait pas savoir si elle était raisonnée ou non, du moins pas encore.  
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternally :: Centre Ville :: Les Rues-
Sauter vers: