Aller en haut
Aller en bas


Forum RP [Lime - Lemon (hide) - Déconseillé aux mineurs]
 

 :: Premiers pas :: Fiches de Présentation :: Fiches Validées :: Yellows Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Utarō Matsui.

avatar
Messages : 62

CV
Surnom :
Palier: 2
Rang: /
Ven 12 Oct - 23:49
  • Taille : 182 cm
  • Poids : 70 kg
  • Cheveux : Blancs, courts et toujours mal coiffés.
  • Yeux : Bleus.
  • Corpulence : Légèrement musclé.

  • Particularités : Albinos.
Utarō est un homme légèrement musclé et grand, à l’air toujours renfrogné et sérieux.


Le détail le plus marquant de son physique est son albinisme. Le trentenaire à une peau très claire et des cheveux blancs. Tous les poils de son corps prennent la même couleur, ses cils et sourcils sont donc aussi de couleur blanche. Toujours dû à son albinisme, Utarō a les yeux bleus. Combiné à son apparence asiatique, cela lui donne un physique tout à fait atypique. Son visage est fin et il arbore souvent une expression sérieuse, renfrognée et ronchonne. Aussi, trois scarifications décorent les joues et le menton d’Utarō.


L’homme porte toujours des vêtements très simple. À vrai dire, il se fiche de son style. Cependant, il est souvent vu couvert d’une longue veste grise un peu trop grande qui tombe de ses épaules et qu’il est constamment en train de remonter sur son épaule. Si on lui demande pourquoi il affectionne ce vêtement trop grand, il répond que c’est parce que le tissus est très doux et que ça lui plait.


N’étant pas le genre d’homme à prendre beaucoup soin de lui, Utarō n’est jamais coiffé et ses cheveux blancs restent perpétuellement en bataille. Il n’a pas une très forte pilosité à cause de son origine asiatique mais une trainée de poils blancs peuvent être aperçus sur le bas de son ventre. Elle remonte doucement, perdant de son intensité jusqu'au nombril. Malgré le fait qu’il a aussi des poils aux jambes et aux bras, Utarō n’a pas de barbe.


Il se tient très droit même quand il semble très concentré et aime s’asseoir de partout en tailleur.

  • Qualités : Ronchon - Gris moralement - Sensible - Genie - Tête Brulée.

  • Défauts : Ronchon - Gris moralement - Sensible - Genie - Tête Brulée.
G R U M P Y


Utarō est ronchon. C’est surement le premier aspect de sa personnalité que les gens peuvent remarquer car c’est quasiment écrit sur son visage. Il a toujours l’air d’être en train de réfléchir à quelque chose qui l’embête et semble éternellement sérieux. Il rigole peu et a du mal à comprendre l’humour en général. Cela ne fait pas de lui une personne triste ou terne, au contraire il a l’air de se préoccuper des choses et d’avoir un esprit combatif.




G R E Y M O R A L


Le trentenaire se bat pour ce qu’il pense juste. Cela le pousse à faire parfois des choses répréhensible pour le bien commun. Il n’a aucun problème de conscience avec ça et fait tout ce qui est en son pouvoir pour "le bien" sans sourciller. "Faire un mal pour un bien" est quelque chose qu’Utarō fait quotidiennement, il pense même être une sorte de justicier pour cela.




S E N S I B L E


Cet aspect de sa personnalité est quelque chose qu’Utarō ne comprend pas vraiment. Ne sachant pas précisément ce qu’est la tendresse ou l’amour, il est souvent un peu "gauche" avec les autres. Mais ça ne part jamais de mauvaises intentions. Il se surprendra à aimer la tendresse plus que de raison.




G E N I U S


Pour l’informatique surtout mais aussi en général, Utarō est quelqu’un d’intelligent. Il fait beaucoup travailler sa tête, et son esprit ne semble jamais s’arrêter d’être en profonde réflexion. Cela le rend parfois un peu difficile à comprendre, mais ça fait aussi de lui quelqu’un de très intéressant. Il a accumulé beaucoup de savoir et sait comment s’en servir avec brio.




A D R E N A L I N E J U N K I E


Utarō aime les montées d’adrénaline. C’est pour ça qu’il aime les combat, cela lui provoque des sensations fortes. Il sait agir sous pression et apprécie même, il dit que ça le fait se sentir vivant. Cet aspect de sa personnalité fait qu’il peut se sentir déprimé s’il ne vit rien d’excitant. Au contraire, il sera dans son bain lorsque sous pression. Même lorsqu’il n’est pas calme il ne perd pas le contrôle, et l’excitation le rend encore plus fin dans ses analyses et encore plus brillant mentalement. Il sera aussi plus enclin à prendre des risques.
  • Pseudo : Utarō Matsui
  • Âge : 20 ans.

  • Comment tu as découvert le forum ? Google.

  • Des remarques ? /
  • Nom : Matsui  松井
  • Prénom : Utarō  卯太郎
  • Âge: 32 ans.
  • Groupe : Blue Anarchists
  • Occupation : Technicien IT / Hacker.

  • Avatar : Tobirama Senju [Naruto]
S T A R T

Utarō naît dans une famille vivant dans la banlieue de Tokyo. "Famille". C’est un bien grand mot. Le garçon ne connait pas son père et sa mère est alcoolique et très peu présente. En plus de ça, ce nouveau-né naît avec une anomalie génétique, l’albinisme. Plus que n’importe où ailleurs, il est très dur de porter ce genre de différence physique au japon. Le pays n’est pas connu pour son ouverte d’esprit face à la différence. D'ailleurs, dès la maternelle et malgré tous ses efforts, Utarō ne parvient pas à se faire des amis. Sa différence physique le pousse à être rejeté.

Avec un environnement toxique à la maison et à l’école, le garçon se renferme rapidement sur lui-même. Il joue seul et crée un monde imaginaire qui lui semble plus agréable, et cela fonctionne très bien car malgré tout, le petit semble n’avoir aucun problème de comportement et agit comme n’importe quel garçon de son âge.


N E R D

En grandissant Utarō s’intéresse tout de suite à l’informatique et l’électronique. Passionné de jeux vidéos, le garçon s’attelle à créer ses propres univers et jeux dès l’age de dix ans. Il est passionné de films, de séries, de mangas, de comics, tout ce qui touche à la culture populaire et la technologie en général.

Tout cela n’aide pas le garçon à s’intégrer. La relation avec sa mère devient insupportable. Dès le début de l’adolescence, Utarō se dispute régulièrement avec sa mère qui semble toujours de mauvaise humeur et agit de manière violente avec lui.

Mais heureusement, sa passion l’empêche de déprimer. Le jeune homme construit des robots, participe même à des concours qu’il adore. Il arrive à s’épanouir dans ses passions et commence à se faire des amis. Même s’il ne peut pas beaucoup sortir du fait de son âge, il rencontre des enfants comme lui sur internet et les jeux en ligne et se constitue un véritable petit groupe qui se réunit tous les jours pour jouer ensemble malgré la distance géographique qui les sépare.


P H A S E

Comme beaucoup de personnes, Utarō passe par une adolescence difficile. Entre sa mère toujours aussi insupportable, l’école qui ne l’intéresse absolument pas et ses passions qui le poussent à passer beaucoup de temps seul, le garçon commence à avoir des idées noires.

Traînant sur des sites internet composés de communautés de jeunes aux passions étranges, Utarō commence à être fasciné par la culture underground du japon. Les body-modifications, les combats, le sexe. C’est à dix-sept ans que le garçon décide d’aller pour la première fois assister à un combat organisé de manière tout à fait illégale, dans le but de faire de l’argent grâce aux paris.

Trouvant les combats fascinant, Utarō commence à s’entrainer pour combattre. Le côté extrême l’attire énormément. Il ira jusqu’à combattre une première fois, mais il se fait battre à plate couture. Il ne retournera jamais sur le ring après cette humiliation, mais il continue de faire du sport et de s’entrainer dans l’espoir qu’un jour il aura le niveau et de nouveau le courage de se battre.

N’ayant que dix-sept ans, le garçon n’a aucun revenu et peut difficilement se payer un tatouage ou des piercings. Voilà pourquoi il choisit de modifier son corps à l’aide de scarifications décoratives. Un soir, lorsque sa mère est au bar pour boire, Utarō prend un couteau dans la cuisine. Après l’avoir aiguisé et stérilisé, il décide de scarifier son visage. Cette décision est grandement encouragée par la communauté de jeunes underground dont il fait maintenant partie, au point que le moment de sa scarification est retransmis en live pour que ses amis puissent l’observer et le soutenir.

Utarō se fait trois marques, deux en travers des joues et une troisième verticale sur le menton. Sa mère ne réagira même lorsqu’elle verra son fils scarifié le lendemain.


I N D E P E N D A N C E

Peu de temps après que ses scarifications aient cicatrisé, le jeune homme se retrouve de nouveau attiré par ses passions d’enfant. Sans pour autant abandonner la culture underground, il continue alors de faire des petits jeux vidéos et de bidouiller du code et des machines électroniques.

Lorsqu’il a vingt-et-un ans et vit déjà seul, Utarō se retrouve devant un cas de conscience. Il travaille pour une petite agence de sous-traitance informatique et se retrouve devant une faille de sécurité monumentale. Il n’a jamais touché au hack a ce moment, mais les connaissances qu’il a du code suffisent pour voir cette grossière erreur. Alors que son travail est simplement de faire de l’optimisation pour l’application d’une banque, Utarō se retrouve à avoir la possibilité de verser tous les fonds de la banque sur n’importe quel compte.

En prenant soin de ne pas retirer une somme d’argent trop importante, le jeune adulte utilise la faille pour verser sur son propre compte l’équivalent de son salaire mensuel. C’est le crime parfait, impossible de savoir que c’est lui. De cette expérience commence une longue carrière dans le hacking. Après sa première découverte de faille, Utarō quitte son travail pour se consacrer uniquement à ça. Il est très bon et arrive à échapper à la police sans trop de soucis.


F U N   ?

Malgré son travail de hacker à plein temps Utarō continue d’assister à des combats illégaux et aime parier l’argent qu’il gagne, mais sans faire d’excès. Il fait du sport pour garder la forme et comme il passe le reste de ses journées devant un écran, ça le détend particulièrement.

Ce train de vie lui convient, mais certaines envies se font ressentir. Utarō a déjà vingt-trois ans et il est toujours puceau. Il faut dire que son entourage et composé presque uniquement de garçons et qu’une de ses seules représentations féminines est sa mère. Le jeune homme ne la portant pas dans son cœur, il est compliqué pour lui de se faire une réelle idée de ce qu’est le sexe opposé.

Mais, étrangement cela ne semble pas intéresser le jeune adulte. Le sexe l’intéresse, beaucoup même. Mais pas les filles. Après une période un peu confuse, Utarō se rend à l’évidence, il est attiré par les garçons. Et ses futures expériences sexuelles confirmerons cela. Cela rend encore à l'heure actuelle un peu perplexe le jeune homme qui ne réfute pas son attirance, mais est un petit peu dépourvu face à cette dernière. En utilisant des applications il réussit à rencontrer quelques garçons, mais aucune de ses rencontres n'a résulté en une relation à long terme.


M O R E

La vie d’Utarō suit son court. Il passe ses journées chez lui à hacker, part faire du sport en fin d’après midi et va parier à des combats plusieurs fois par semaine. Il n’a pas vraiment d’amis, même s’il croise souvent les même personnes aux combats.

Il donne la plupart de l’argent qu’il hack à des associations, gardant juste ce qu’il faut pour lui. Après tout, il ne dépense pas beaucoup avec son train de vie. Il arrive à dérober des sommes importantes maintenant, parfois il s’agit de biens matériels. Mais malgré sa morale grise, Utarō n’a jamais dérobé à un particulier. Il ne voudrait pas pourrir la vie d’une personne qui essaye juste de s’en sortir, il préfère voler à de grosses entreprises. Finalement ça embête mais ça ne met personne à la rue, alors Utarō reste la conscience tranquille. Mieux que ça, parfois il aime se penser justicier, comme Robin des Bois il prend aux riches pour donner aux pauvres et ça l’amuse.

Un soir, il ne sort pas faire du sport ou parier. Il oublie même de manger, Utarō est sur son plus gros coup. Il a réussi à infiltrer une banque américaine et essaie de craquer les sécurités depuis plusieurs mois. Mais là, il a l’impression qu’il y est presque, qu’il va y arriver bientôt. Des millions de dollars sont en jeu, Utarō transpire et respire fort en tapant sur son clavier, il y est presque.

Soudainement, il entend hurler et la porte de son petit appartement se fait défoncer. Des militaires prennent possession de son logement, et puis plus rien.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 170
Voir le profil de l'utilisateur




Eternally
Fondateur
Sam 13 Oct - 16:31

Validé

Time to shine!

Félicitations, tu es validé !

Rebienvenue à toi =D C'est un plaisirs de te compter parmi nous. Il n'y a pas à dire, tu auras été rapide pour créer ton personnage. Il me semble intéressant et pourra s'intégrer à Eternally sans le moindre soucis. L'histoire est narrée avec beaucoup de distance, et une certaine absence d'émotion, que l'on pense être volontaire pour être en accord avec sa personnalité "grise". Il y a quelques coquilles mais rien de grave. Si jamais tu souhaites continuer d'améliorer ta fiche, n'hésite pas à faire une demande ! Je suis impatiente de rp avec toi et de voir ton personnage évoluer. Tu es donc validé !


Bonus de points de réputation : 14 points


Tu peux à présent :

Te recenser


Avatar
Double Comptes

Ouvrir des demandes


RP
Relations

Créer


Ton journal
Un lieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternally :: Premiers pas :: Fiches de Présentation :: Fiches Validées :: Yellows-
Sauter vers: