Aller en haut
Aller en bas


Forum RP [Lime - Lemon (hide) - Déconseillé aux mineurs]
 

 :: Quartier Sud :: Zone Abandonnée Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Here comes trouble [ Terminé ]

avatar
Messages : 62

CV
Surnom :
Palier: 2
Rang: /
Dim 14 Oct - 18:49


Utarō ne s'est toujours pas décidé. Quelle faction va-t-il bien finir par rejoindre ? Il n'en a aucune idée. Il faudrait qu'il finisse par en avoir une rapidement cependant, car même s'il arrive à se débrouiller pour l'instant, son mode de vie est vraiment précaire.

Comme tous les jours, il part en exploration dans la ville. En faisant attention de toujours rester dans de grandes rues dégagées, Utarō arrive à éviter beaucoup de pièges. Il essaie toujours de se souvenir et d'analyser ceux sur lesquels il tombe, qui ont déjà été activé par des malheureux. Cela a porté ses fruits, car il a remarqué une certaine redondance dans la mise en place des pièges. Enfin, tout cela reste encore à étudier.

Le trentenaire s'aventure dans une zone ou tous les bâtiments sont noirs. Il sait que c'est chez les Black-suns. En fait, c'est le dernier endroit de la ville qui lui reste à explorer. Malgré la mauvaise réputation de cette faction, Utarō est curieux de voir ça de ses propres yeux. Il n'a jamais croisé un Black-Sun et n'en a pas vraiment envie, mais peut-être qu'en allant observer discrètement leur QG il en apprendra un peu plus.

Il avance prudemment en rasant les murs dès qu'il entre dans la zone. Il ne peut pas se cacher dans les immeubles à cause des pièges, mais en même temps il ne peut pas marcher un plein milieu de la rue, là ou il se ferait surement repérer. C'est délicat. Alors qu'il avance prudemment, Utarō passe entre une voiture et un bâtiment. À ce moment précis, il sent quelque chose empêcher son pied de toucher le sol. Il vient de marcher sur un fil transparent, mais il ne se passe rien.

"Merde..."

Visiblement, le piège se déclenchera lorsque l'albinos retirera son pied. Il se dit qu'il lui suffirait de poser son sac à dos sur le fil et partir, mais il a tous ses vivres à l'intérieur, il se retrouverait sans rien. Il reste sans bouger, le temps de réfléchir à une autre solution et d'analyser ce que ce piège pourrait déclencher.

Mais il entend des voix, beaucoup de voix. Un groupe de personnes qui ricanent doit être dans une rue perpendiculaire et arrive dans la direction d'Utarō.

"Merde, merde, merde..."

Des gens qui parlent si fort ici, c'est forcément des Blacks Suns. Utarō ne veut pas se frotter à eux, il doit partir au plus vite. Pas le temps de réfléchir. Le trentenaire resserre les bretelles de son sac a dos et prend son couteau en main.

"Allez, allez. Tu peux le faire." Dis doucement l'albinos pour se donner du courage.

Il court aussi vite de possible pour tenter d'échapper au piège que pourrait bien déclencher le fil. Il s'agit d'une explosion. Utarō se fait envoyer vers l'avant, et un débris volant vient se ficher dans son bras droit. Le trentenaire hurle de douleur et pose sa main dessus. Il doit se relever, et vite. Le groupe de personne a dû entendre l'explosion, et maintenant ils doivent se diriger ici.

Pas le choix, Utarō entre dans un bâtiment, mais un piège se déclenche dès qu'il passe l'entrée. Il évite de justesse un coffre-fort qui à bien failli lui tomber sur la tête. Maintenant le groupe de personne sait ou est-ce qu'il est parti se cacher, il n'a pas le choix que d'avancer dans l'immeuble surement bourré de pièges.

En continuant de tenir son bras droit, Utarō court dans un couloir, essayant de trouver une quelconque cachette, mais il a peur de rentrer dans les autres pièces et de se faire tuer par un piège. Les voix résonnent dans le bâtiment, ils s'approchent.

Le débris fiché dans son bras et un morceau de miroir d'environ vingt centimètres de long. Il transperce le triceps d'Utarō de part en part et la plaie saigne abondamment.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 152

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 7
Rang: Escouade d'intervention
Dim 14 Oct - 20:07

Here come trouble

Utaro x Dwight
Jurant entre mes dents, je revins aussitôt sur mes pas et restai caché derrière le mur de l'immeuble. J'avais le souffle court. L'écho de l'explosion résonnait encore dans ma tête et l'air saturé de poussière commençait seulement à se disperser, laissant entendre au loin quelques voix... Des voix familières.
Je fermai les paupières un instant, juste le temps de me calmer... À une poignée de minutes près... j'aurai fini en compote. Pouf. Plus de Dwight. Une mort stupide alors que j'étais venu essayer de sauver ma peau. Putain de bordel de merde, quel crétin avait eu la bonne idée de venir chez les Blacksuns pour se manger un piège pas loin du QG hein ? Pas foutu de faire gaffe à son environnement et...

J'expirai.
À tous les coups, ça devait être un Red mal renseigné ou trop bourré. L'autre option me plaisait nettement moins.

Je jetai un coup d'oeil dans la ruelle perpendiculaire : personne. Les Blacksuns avaient sans doute donné la chasse au malheureux bouffeur de pièges et un nouveau grondement me donna raison tout autant qu'une idée de leur localisation. Tant mieux. Tant mieux donc. Je repris ma route vers le QG mais mon pas se faisait nettement moins vif. Je fronçai les sourcils. Et si c'était Thomas ? Et si cet idiot m'avait suivi ? Et si... Grognant des insultes, je tournai les talons vers l'immeuble avant de courir comme si j'avais le diable au cul.

Je passai l'entrée secondaire en regardant tantôt devant, tantôt par terre ; je connaissais l'emplacement des pièges et l'idéal serait de ne pas d'en déclencher n'est-ce pas ? Je m'appliquai donc à suivre cette route invisible que quelques jours plus tôt j'avais empruntée, toutefois en meilleure compagnie. Thomas devait s'en souvenir autant que moi aussi présumai-je qu'il était revenu vers ce couloir où notre mission s'était achevée... Les traces de sang à peine visible sur le sol confirmaient mon hypothèse d'une manière bien sinistre.

Les Blacksuns étaient dans le bâtiment, eux aussi, et leurs voix me parvenaient de moins en moins étouffées. Il étaient à l'étage inférieur. Juste en dessous. J'espérais avoir reconnu Alban. Si c'était lui... Il ne me tuerait pas. Je crois.

Soudain, j'aperçus une silhouette au fond du couloir. J'étais soulagé d'avoir atteint mon objectif mais je désenchantai tout aussi rapidement : pas de rouquin à moitié blond, pas de visage en coeur, pas de Thomas. Ce gars était un total inconnu. Qui allait évidemment crever, soit de sa blessure soit de la main des Blacksuns.

Mais qu'est-ce que tu fous là...

À ce moment seulement j'avisais l'absence de brassard et soupirai. Un crétin de jaune trop entreprenant hein ? Je m'approchai de lui jusqu'à pouvoir toucher sa plaie et recueillir un peu de sang sur mes mains ; la tâche ne fut guère difficile, c'était une fontaine. Je lui fis signe d’emboîter mon pas, vers la dernière fenêtre du couloir. Je l'ouvris d'un geste. Je déposai ensuite quelques gouttes de son sang sur le rebord, puis jetai le reste au dehors.
Cela fait, je fis glisser mon t-shirt par dessus ma tête avant de le rouler en boule et le lui tendis.

Utilise ça pour éviter que ça goutte par terre.

Maintenant, il s'agissait d'aller se cacher... quelque part.
Je savais où se trouvait la salle utilisée pour la torture, mais ce serait suicidaire comme il n'y aurait qu'une seule sortie... Et ces voix qui se faisaient plus proches... Pas le temps. Je revins sur mes pas pour bifurquer dans une des premières pièces de cet étage. Là au fond, il y avait une certaine armoire à double fond.
Un escadron de Greenlaws avaient réussi à se faire avoir à cause de ça, donc si les Blacksuns qui nous suivaient n'étaient pas du groupe d'Alban, nous y serions sans doute en sécurité...?



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 62

CV
Surnom :
Palier: 2
Rang: /
Dim 14 Oct - 23:46


Utarō manque de pousser un cri de surprise lorsqu'il croise la route d'un autre homme. Brassard vert, ouf. C'est une rencontre qui tombe à pic. Le garçon surement plus jeune que lui semble savoir ce qu'il fait, et prend tout de suite les devants.

Le trentenaire ne cherche pas à comprendre, il s'agit de survie. Le Green-Laws cherche à l'aider alors il fait ce qu'on lui demande sans broncher. Il attrape le t-shirt pour presser contre sa plaie et c'est extrêmement douloureux. L'albinos prend son courage à deux mains pour ne pas gémir de douleur, mais sa respiration est erratique.

Il suit le Green jusqu'à une planque, une armoire à double fond qui est vraiment petite. Les deux homme se retrouvent vraiment serrés l'un contre l'autre. Utarō tire le bas de son t-shirt jusqu'a sa bouche pour le mordre et éviter de faire du bruit, des larmes se forment au coin de ses yeux, c'est vraiment de la torture.

Les voix se font de plus en plus fortes, puis elles s'éloignent jusqu'a ce qu'on ne les entende plus. Visiblement, la cachette était bonne et les Black-Suns on cru à une fuite, quel soulagement. Utarō relâche son haut d'entre ses lèvres et regarde son bras.

"Merci." Chuchote-t-il. "Ils m'auraient sûrement trouvé si tu ne m'avais pas aidé. Tu... Tu sais comment t'occuper de ça ?" Demande Utarō en montrant son bras droit. Il est vraiment amoché.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 152

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 7
Rang: Escouade d'intervention
Lun 15 Oct - 2:43

Here come trouble

Utaro x Dwight
Je jetai un coup d'oeil à la plaie. Il ne pouvait voir l'expression de mes yeux à cause du masque que je portais mais ils étaient écarquillés et un rire m'échappa. Il avait peut-être eu de la chance avec moi pour la partie de cache cache, mais j'étais en formation chez les verts... Et franchement, j'étais même pas foutu de faire un garrot. D'ailleurs, j'avais été étonné qu'il eut pressé mon t-shirt contre sa plaie -l'idée était de simplement éviter que ça goutte. Je penchai la tête de côté. Il était masochiste ?

Tu m'en dois une alors, héhé !

Ce disant, j'allai ouvrir une des fenêtres de la pièce, histoire d'entendre ce qui pouvait se passer dehors. On ne sait jamais ! Puis je revins approcher mon nez de la plaie : mon t-shirt gris tournait inéluctablement au noir sanglant et franchement, je me demandais comment Maso-man faisait encore pour tenir debout...

Crois-moi, t'as pas envie que je m'en occupe... Je suis un lapin, pas un docteur ♥️

Je lui tournai un sourire amusé mais dans ma tête, c'était un bordel monstre. Maso-man avait pas intérêt à crever, sinon l'énorme risque que je venais de prendre n'aurait servi à rien ! Mais nous étions à plusieurs heures de marche de l’hôpital eeeeet j'avais peur de n'avoir qu'un Maso-man desséché à présenter aux docteurs.
Et même si je refusais d'y penser, il y avait ce rendez-vous avec Alban.

Un hôpital. Pas à côté. Mais j'imagine que t'es pas en état de courir ? On peut... Te mettre en sécurité et je te ramène un monsieur qui saura te retaper.

Au moins, je courrais vite.

Je revins à la fenêtre surveiller l'extérieur ; nous étions quand même sur le territoire des Blacks et je savais que ces gars étaient du genre à bouger -beaucoup. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'un autre vienne dans le coin.
Mais au moins, la journée venait de commencer et nous n'étions pas si loin de la frontière du territoire des Yellow : il ne devrait pas être impossible d'atteindre ce point avant que mon nouvel ami ne tombât dans les pommes non ? J'agitai mes oreilles.

Au fait, moi c'est Dwight ! T'as un prénom, Maso-man ?

Le sourire ne m'avait pas quitté. S'il venait à mourir, au moins il y aura un nom sur sa tombe de fortune.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 62

CV
Surnom :
Palier: 2
Rang: /
Lun 15 Oct - 13:49


Visiblement, Utarō se trouve en bonne compagnie. Non hostile, en tout cas. Malheureusement son sauveur n'a pas de connaissance en médecine, alors le trentenaire devra faire avec ce qu'il pense être une bonne idée. Il reprend son haut entre ses lèvres pour le mordre de toutes ses forces, puis il tire sur le morceau de miroir pour le retirer d'un coup sec.

Des larmes coulent sur les joues de l'albinos, il ne doit pas faire de bruit et c'est horrible. Mais le pire est passé. Il sort un morceau de tissus de son sac pour le nouer très serré autour de son bras et se faire un garrot en gémissant de douleur. Il finit par relâcher son haut, complètement essoufflé. Il lui faut dix bonnes secondes avant de pouvoir prononcer un mot.

"T'inquiètes pas pour moi, je sais où est l'hôpital, je peux y aller seul. Merci encore."

Utarō lève son regard vers l'homme qui se présente comme s'appelant Dwight. Il porte un masque de lapin, c'est étonnant. Et il a un corps magnifique, ça fait légèrement rougir le trentenaire. Déjà parce qu'il ne s'en rend compte que maintenant, mais aussi parce que ce n'est absolument pas le moment ou le lieu pour penser ce genre de choses.

"Je m'appelle Utarō."

C'est vrai qu'il doit sembler un peu masochiste à s'aventurer chez les Black-Suns. Il a pris de risques, ça lui servira de leçon.

"On devrait sortir de la zone."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 152

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 7
Rang: Escouade d'intervention
Mar 16 Oct - 0:27

Here come trouble

Utaro x Dwight
Maso-man pensait donc pouvoir tenir les quelques heures de route ? Bah pourquoi pas, toutefois mon regard retomba sur son bras amoché et le garrot. En toute logique, retirer le morceau de miroir était une mauvaise idée, maintenant le sang pouvait s'écouler librement -sans le bouchon qui l'obstruait. Est-ce qu'il lui resterait un bras, une fois à l'hôpital...? Ou même assez de sang pour que son cerveau tourne...? M'est d'avis que non. Mais comme mon nouveau copain n'avait pas l'air plus inquiet, moi non plus !

Si tu veux que je t'aide à porter ton sac, passe-le moi.

Je lui tournai un grand sourire et sortis de la salle d'un pas sautillant ; je prenais quand même la peine de jeter un coup d’œil pour vérifier que la voie était libre avant d'avancer hein. Mais je faisais confiance à mon ouïe. Et au karma ! Avec ce qui m'était arrivé récemment, il ne pouvait que survenir de bonnes choses et cette rencontre en serait la première.
Je me retournai pour vérifier que Utata me suivait bien. Il avait un peu pâli mais en même temps, il n'avait pas non plus un teint très hâlé au naturel je pense... C'était un joli petit bout, qui avait eu le temps de maturer. Comme je les aime ♥️

L'extérieur du bâtiment était à découvert mais surtout, désert. Le piège avait dégagé la zone et les Blacks... étaient sans doute retournés vaquer à leurs occupations. Sans doute. Après ils n'étaient pas connus comme étant des animaux très diurnes ; la chance devrait être de notre côté.
Alors que nous abordions une des rues d'un pas prudent, ma curiosité vint me titiller et je ne pus bien longtemps réprimer l'envie d'en savoir plus sur lui.

Tu es arrivé il y a combien de jours Uta ?

Je voulais savoir au final, ce qu'un Yellow foutait chez les Blacksuns. Même par esprit de contradiction, il était rare que les nouveaux ne se rendent pas directement au point de rendez-vous marqué sur leur carte ; pour autant il n'était pas arrivé la veille. Sinon il ne connaîtrait pas l'emplacement de l'hôpital.
Non vraiment, Maso-man était un spécimen des plus intéressants.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 62

CV
Surnom :
Palier: 2
Rang: /
Mar 16 Oct - 16:15


Le miroir retiré de son bras, Utarō se sent bien mieux. Les bords tranchant vont arrêter de lacérer sa chair, et son garrot à l'air de bien fonctionner. Son sauveur lui propose même de porter son sac, quelle gentillesse.

"Non, hn... Merci, t'inquiètes pas."

Après tout, ce dernier est juste sur les épaules d'Utarō et il n'embête personne là ou il est. Dwight semble joyeux et sautille partout et cela stresse énormément le trentenaire. Il aurait surement trouvé ça mignon en temps normal, mais il aimerait se faire le plus discret possible, et la douleur dans son bras ne le rend pas vraiment joyeux.

"Un peu moins de deux semaines." Répond sérieusement Utarō. "Et toi ?"

L'albinos à conscience d'être nouveau. Il a rencontré toute sorte de gens à Eternally et certains sont là depuis plusieurs années. En plus Utarō n'a toujours pas de faction. Il est considéré comme un Yellow, mais puisqu'il ne dort même pas dans leur QG, lui se considère comme sans faction.

Il essaie de suivre le rythme de Dwight qui marche plus vite que lui, et il regarde partout autour de lui de peur de tomber sur un Black-Sun. Heureusement ils sont près de la frontière et il n'aura pas à stresser beaucoup plus longtemps, mais en attendant Utarō reste de son éternel air sérieux.

"Pourquoi tu portes un masque ?" Demande-t-il difficilement, se questionnant si ce jeune homme cherche à cacher son identité.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 152

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 7
Rang: Escouade d'intervention
Mer 17 Oct - 18:27

Here come trouble

Utaro x Dwight
Je me retenais de siffloter, ne me le permettant qu'une fois qu'on aura posé les pieds sur le territoire des jaunes ; en attendant, je sautillais. Cela avait l'air de mettre mon compagnon mal à l'aise mais vraiment chéri, je me contrôle là. Tu connais pas encore le fabulous Dwight !

Chais pas. Quatre ans ? Un truc comme ça. On perd vite la notion du temps ici. On est en quelle année ?

C'était plus la conclusion à laquelle j'étais arrivé qu'une réelle certitude ; je m'étais fié aux dates figurant sur les produits que l'on nous envoyait par ravitaillement ou avec les dire des nouveaux arrivants. Mais à mesure que le temps passait, ça devenait de moins important. J'étais juste focalisé sur ma survie.
Je connaissais la plupart des pièges par ici, aussi ne portais-je pas une attention maladive aux endroits où se posaient mes papattes. Il y avait une autre menace plus imprévisible. Et elle nécessitait d'être surveillée en regard devant soi !

Quoiqu'il en soit, Uta semblait en assez bonne forme pour discuter, ce qui ne put que me rendre un peu plus joyeux. J'adorais rencontrer de nouvelles têtes et c'était rare que l'on puisse converser en plus ! Je répondis donc un avec un enthousiasme sincère :

Parce que je suis un justicier lapin !

Je me glissai derrière les bâtiments, prenant le soin de vérifier chaque rue avant de m'y engager. Le souvenir de notre descente chez les Blacksuns était encore assez fraîche dans ma mémoire pour que je sache où être prudent, quels endroits vérifier avec plus d'attention que d'autres.

Tu devrais rapidement intégrer une faction, Uta. Sinon tu finiras dans un bordel -dans le meilleur des cas.

Nous parvînmes en une vingtaine de minutes à la frontière et je lâchai un soupir rassuré. Certes, le coin restait hostile -nous étions dans la zone non sécurisée des Yellows- mais au moins, une escouade de Blacksuns ne risquait pas de nous tomber dessus. De là, il nous avions encore deux heures de marche avant de pouvoir atteindre l'hôpital des Greenlaws.
J'avais dans l'esprit quelques adresses de connaissances qui pourraient s'occuper de sa blessure, à moins d'une heure d'ici, mais je préférais ne pas me montrer trop imprudent non plus. Ce gars semblait sympathique mais j'avais pensé la même chose d'Alban la dernière fois que je l'avais vu haha.

Qu'est ce que tu faisais ici au fait ?

Je vérifiai que son bras n'avait pas viré au bleu et repris mon avancée en calant cette fois mon rythme sur le sien. Pas très athlétique. C'était certain, il avait intérêt à trouver une faction. Courir était le meilleur moyen de survie par ici...



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 62

CV
Surnom :
Palier: 2
Rang: /
Mer 17 Oct - 22:36


"Nous sommes en 2018." Répond Utarō d'un air sérieux.

Ce garçon l'étonne. Cet endroit peut rendre fou au point de perdre la notion de la date ? Utarō a tout de suite noté la date et gardé le compte des jours depuis qu'il est arrivé, cela lui a semblé comme une évidence. Il se demande s'il deviendra comme ça lui aussi. À ne plus savoir depuis combien de temps il est là, et a s'accommoder si bien des conditions horrible de cette cité qu'il se permettrait de sautiller gaiement entre les grands immeubles.

Utarō soupire en entendant la réponse de Dwight. Un justicier lapin. Mais oui, c'est tout à fait évident comme réponse. Le trentenaire comprend beaucoup mieux maintenant. Cet endroit doit rendre fou. Entre les deux Blues vraiment étrange, le Yellow qui le fait se prostituer et le Green justicier lapin, Utarō commence à se dire qu'il va rejoindre la faction la moins pire, au lieu de rejoindre la meilleure. Peut-être qu'il restera chez les Yellows, si ça veut dire pouvoir être encore le jouet sexuel de Nathanaël... Non, Utarō secoue la tête pour reprendre ses esprits. C'est vrai que le sexe semble être le seul moyen de s'amuser à Eternally, mais ce n'est pas une raison pour penser à des choses si perverses.

Le trentenaire rougis en entendant la prédiction du justicier Lapin. Finir dans un bordel... Techniquement, Utarō s'est déjà prostitué ici. Pour la première fois de sa vie. Quatre jours après son arrivée. C'est vrai que cela semble être la solution de facilité, il n'a jamais été aussi agréable d'obtenir gîte et couvert pour l'albinos, même lorsqu'il n'était pas à Eternally d'ailleurs.

"Je cherche à en savoir plus sur chaque faction avant d'en rejoindre une. J'essayais juste de me renseigner sur les Black-Suns."

Finalement, Utarō remarque qu'ils ne sont plus en territoire des Black-Suns, enfin. La zone non-sécurisée des Yellows est un peu la maison d'Utarō depuis qu'il est arrivé à Eternally, alors il commence à s'habituer et c'est ici qu'il se sent le plus en sécurité, paradoxalement.

"C'est comment chez les Greens ?" Demande Utarō l'air un peu dépité.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 152

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 7
Rang: Escouade d'intervention
Jeu 18 Oct - 23:16

Here come trouble

Utaro x Dwight
Je retrouvai les marques rassurantes du territoire Yellow, non loin de celles des Greenlaws -Uta me parut également un peu moins sur les nerfs. Bonne nouvelle, tagliatelles ♪ C'est que la faim avait fait son chemin jusqu'à mon estomac aux côtés de l'adrénaline et je sacrifierai bien maman pour un bon gros bol de pâtes fraîches... Hum ? Il avait dit quelque chose le copain Uta. Complètement perdu, je répondis comme à mon habitude d'un sourire.

Ah les Greens ? Bah c'est un peu physique. Moins que chez les Yellows, plus que chez les Yellows -on travaille juste pas nos parties de la même façon !

Je repris mes sautillages et saluai les rares Yellows que nous croisions à renfort de grands gestes du bras -non pas que l'on se connaisse mais fallait être poli. Ça évitait de se prendre un coup de couteau parce qu'on avait "mal regardé" un type. Un peu con comme façon de mourir.

Les Greens, c'est comme des haricots, on est des justiciers ! On protège les gens, on botte le cul des méchants et on met les très méchants en prison. Et pis on soigne les blessés quand on peut aussi.

Nous étions partis pour une poignée d'heures de marche mais je m'inquiétais pas ! Uta avait l'air de savoir discuter, et puis, je pouvais bien faire la conversation tout le long du chemin. J'avais juste hâte de le déposer à bon port avant de... avant de retourner à mes affaires. Au fond, j'étais rassuré que ce fut Utarō à mes côtés, et non pas Thomas. J'aurai sans doute ramené son cadavre si ça avait été le cas.
Mais mon nouvel ami non plus n'avait manqué que de peu de se faire souffler -par les Blacksuns ou un autre piège Devais-je lui indiquer comment les repérer ? Peut-être bien que non. Ce pensant je lui jetai des petits regards en coin, sans perdre de ma fausse bonne humeur.

Si tu veux des infos sur les Blacks ou même les Reds, suffit d'aller voir les bordels : la plupart leur appartiennent donc c'est plus simple là bas qu'en allant à leur QG haha !

En même temps, leur territoire était truffé de pièges de telle sorte que les intrus crèvent avant même de trouver leur QG en fait. Et c'était le cas pour quasiment tous les groupes... Je n'étais pas prêt à parier sur sa survie, le pauvre.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 62

CV
Surnom :
Palier: 2
Rang: /
Ven 19 Oct - 0:05

Here comes trouble.

"I need to find a faction."

Dwight & Utarō


Les Greens seraient une sorte de justicier d'Eternally, alors. Utarō se demande si ce serait une faction intéressante pour lui. Il sait déjà qu'il leur doit une fière chandelle. Enfin, il en doit une à Dwight qui lui a sauvé la vie. Ce dernier demandera sûrement quelque chose en échange, Utarō se demande s'il pourra payer sa dette.

Le Green mentionne alors des bordels. Utarō les a vu dans le quartier où vit Isaïa, mais ce n'est vraiment pas le genre d'endroit qu'Utarō fréquente. D'un côté il aime l'ambiance, mais de l'autre il sait qu'il n'ira jamais jusqu'à profiter du malheur d'un autre pour du sexe, c'est hors de ses principes. Alors le trentenaire ne va simplement pas là-bas. Ce n'est pas comme s'il pouvait payer quoi que ce soit en plus. Peut-être bien que c'est lui qui finira par vendre son corps un jour. Après tout, c'est comme ça qu'il a pu payer les autres dans tout ce qu'il a pu obtenir de leur part. À part peut-être sauver la vie d'un.

Utarō remarque que ce justicier lapin dit bonjour à tout le monde, il a l'air d'être bien intégré. S’il sauve tout le monde comme ça, ce n'est pas très étonnant d'un côté. Le trentenaire reste près de lui pour parler plus bas maintenant que d'autres gens sont là. Il n'est pas du genre à vouloir se faire remarquer, même si souvent ça tombe à l'eau à cause de son albinisme.

"Tu pourrais me parler des Black-Suns et des Red, toi ?"

Évidemment, comme Utarō n'est pas à l'aise avec l'idée de visiter à nouveau le quartier rose d'Eternally, il essaie de glaner des informations sur place. D'autant plus que Dwight est là depuis longtemps, il doit savoir. "Que demande chaque faction en échange de leur protection ? Les Greens ont l'air de te demander de risquer ta vie pour les autres."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 152

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 7
Rang: Escouade d'intervention
Ven 19 Oct - 0:34

Here come trouble

Utaro x Dwight
Je ris intérieurement. Me demander si je pouvais le renseigner chez les Blacksuns, alors qu'il m'y avait rencontré seul et que j'avais traversé tranquillement leur territoire sans me prendre de pièges ? Peut-être bien que mon nouvel ami me prenait pour un taré de première, mais un taré informé. Ça m'éclatait. Donc je lui répondis bien volontiers :

Les Blacksuns et les Reds, ils s'aiment pas. Ils ont choisi de défendre le même commerce : bordels, armes, drogues. Alors forcément ils se foutent dessus. Mais si tu veux mon avis, tente pas les Blacks t'as vraiment pas la carrure pour être autre chose qu'un de leurs prostitués.

J'avais la silhouette musculeuse d'Alban en tête, et celle tout aussi menaçante de ses toutous. Ils feraient une bouchée d'un type comme Uta -ou un vide couilles en toute logique. les Reds pouvaient lui offrir un sort plus sympathique, comme à sa question je devinais que le quartier des plaisirs n'était pas sur sa liste des lieux à visiter fréquemment.

Si tu cherches une famille, les Reds seraient le meilleur choix. Le Blacks c'est un peu une bande de beaux frères qui s'entretuent pour l'héritage. Les Yellow sont paumés, ou blasés. Les Blues fouinent leur nez partout... mais on s'y plait plutôt. Ils sont accueillants et compréhensifs.

C'est vrai que je m'y étais plu, chez les bleus. J'avais encore le souvenir des soirées à pourchasser Janny et à imaginer mille et une manières d'embêter nos supérieurs. Même si j'avais été rattrapé par l'envie d'être utile, les années passées avec eux avaient été l'occasion de trouver un moyen de survivre.
Je haussai des épaules à sa question puis allai grimper sur un petit muret : nous n'étions pas loin du territoire des Greens et avec notre rythme actuel, ce sera l'affaire d'une dizaines de petites minutes ! Je continuai de déambuler en hauteur, sans me préoccuper de parler un peu plus fort pour que Uta puisse m'entendre. Logiquement, la discrétion est de vertu. Mais parfois, s'annoncer était plus poli ; ça signifiait simplement qu'on avait pas besoin de se cacher.

Les Greens veulent ton altruisme, les Blues veulent ta cervelle, les Blacks veulent tes muscles, les Reds... heu... ton amour ? Tes fesses et du fric j'imagine haha !

Je ris doucement, à imaginer un aspirant Red, le jour de son recrutement. Enfin quoiqu'il en soit... je ne perdais rien à lui répondre, à Uta, mais il m'apparaissait bien curieux qu'il posât toutes ces questions sans se préoccuper du prix qu'il devra payer ♪



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 62

CV
Surnom :
Palier: 2
Rang: /
Ven 19 Oct - 0:55

Here comes trouble.

"I need to find a faction."

Dwight & Utarō


Utarō écoute avec attention ce que raconte Dwight. Il ne s'offense pas du fait qu'il soit vraiment prit pour un faible, mais ça le désespère un peu. Le trentenaire ne pense pas être faible, pourtant. Peut-être qu'en combat il serait effectivement inutile. Et là, il s'est fait avoir comme un bleu. Mais jusque-là, il a survécu et plutôt bien, sans l'aide d'une faction et en vivant seul dans une zone non sécurisée. Dans tout les cas, Utarō ne sera pas du genre à défendre ce point de vue après du Green. Outre le fait qu'il se trouverait beaucoup trop narcissique, le fait qu'on le pense sans défense pourrait bien lui offrir un avantage à un moment ou à un autre.

"Je vois, merci beaucoup Dwight."

Le trentenaire tient son bras, il a vraiment mal. Clairement, il doit aller à l'hôpital pour se faire désinfecter et avoir des points, au moins ça.

"Je vais devoir payer combien pour me faire réparer ça, tu crois ?"

Les deux hommes sont en centre-ville, et Utarō commence à connaître. Ils sont en train de marcher vers l'hôpital, mais c'est encore bien loin. Cependant le trentenaire se sent capable de parcourir cette distance. Sa plaie est bandée très serrée et ça l'empêche de perdre du sang. C'est déjà ça de gagné. Et puis c'était la première fois qu'il a déclenché un piège. Il fallait bien que ça arrive un jour, maintenant Utarō en sait plus sur ces derniers.

"Et toi, je vais devoir te payer combien pour m'avoir sauvé la vie ?"

Même s'il ne se doute pas qu'il va devoir payer pour les informations du Green, Utarō sait bien que se faire sauver la vie a un prix. Lui même, il a fait payer Isaïa pour l'avoir sauvé. Il a quand même pris de la nourriture avec lui, ça a l'air d'être une monnaie d'échange courante ici. Aussi, il a pu échanger ses rations militaires qui contiennent de la viande contre plus de nourriture, mais végétarienne. Aucune importance pour Utarō, il veut juste manger un jour de plus et ne pas mourir de faim.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 152

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 7
Rang: Escouade d'intervention
Sam 20 Oct - 1:42

Here come trouble

Utaro x Dwight
J'avais opiné distraitement à son remerciement, attendant la suite -car, comme une insulte, il y avait toujours d'autres paroles qui suivraient... Uta n'y manqua pas. Je jetai un regard en coin à son bras, la mine légèrement perplexe.

Un paaaaquet. Si t'as encore un bras d'ici là, parce que j'ai vu des types se faire amputer après avoir mal fait un garrot. Mais peut-être qu'il est bien fait le tien !

Deux semaines qu'il était arrivé ? Ou quatre ? Je sais plus. Mais ce serait con de perdre un bras aussi rapidement... Autant laisser tomber et aller bouffer un tas de Madness pour en finir plus vite ; y aurait qu'une longue agonie. Et je serais un meilleur dealer que médecin c'est sûr ! Quoiqu'il en soit, sa nouvelle question m'arracha le premier sourire sincère : il commençait à intégrer la bonne mentalité. Je penchai la tête de côté, après avoir esquissé une pirouette joyeuse.

Je te volerai juste ton amitié ♥️ Ou peut-être une soirée à l'occasion, dans un bon restaurant chez les Yellows... Qui sait fufufu~

Uta restait un joli poisson et même avec un bras en moins, je pensais trouver quelque chose d'intéressant à son contact -il fallait juste contourner l'attention de Thomas, pendant une poignées de minutes ou d'heures. Je pouvais bien me faire un nouvel ami, qu'il soit intime ou non !
Fouillant dans une des poches profondes de mon pantalon-pyjama, j'en sortis une moitié de barre aux fruits secs après m'être agité dans tous les sens. Elle était entamée m'enfin. Je la tendis au Yellow. Un peu de sucre ne lui ferait pas de mal ; il était déjà blanc comme un cachet d'aspirine alors si l'on pouvait éviter qu'il ne tourne de l'oeil... Et une bouteille à moitié remplie de jus de pomme suivi la barre quelques secondes plus tard.

T'inquiète pas, c'est cadeau. J'ai juste envie d'avoir plein d'amis ici, plus d'amis que d'ennemis en tous cas...

Je offris le tout, souriant de toutes mes dents et repris mon chemin en sifflotant.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 62

CV
Surnom :
Palier: 2
Rang: /
Sam 20 Oct - 19:48

Here comes trouble.

"I need to find a faction."

Dwight & Utarō


La réponse de Dwight fait soupirer Utarō. Pour lui qui ne veut rien devoir à personne la situation est tendue. Mais il ne va pas non plus risquer de perdre un bras alors qu'il pourrait s'en sortir, ce serait stupide.

"À qui je devrais-je ce service ?"

Aux Greens qui tiennent l'hôpital ? À la personne qui va me soigner ? Aux Yellows parce que c'est leur territoire ? Directement à l'hôpital ? Utarō est désespéré. Il devra sûrement un peu à tout le monde de toute façon. Dans tous les cas, le justicier lapin qui l'a aidé ne semble pas demander l'impossible. Un restaurant... Cela paraît tellement futile au trentenaire. Peut-être que Dwight veut juste faire l'amour avec lui, comme tous ces autres beaux et jeunes garçons.

Il lui propose des sucreries et ne lui donne pas vraiment d'autre choix que de les prendre. Alors Utarō les prend et les consomme de suite. En temps normal il les aurait gardé pour plus tard, mais c'est compliqué avec son bras. Il préfère prendre l'énergie qu'on lui offre.

Les deux garçons marchent, marchent... Et Dwight ne semble pas quitter Utarō. Ce n'est que là qu'il commence à se demander si le jeune est en train de l'accompagner à l'hôpital. Serais-ce un service à payer ça aussi ? Peut-être que le justicier lapin n'a rien de mieux à faire que de s'occupe d'un éclopé comme lui.

"Tu n'es pas obligé de m'accompagner jusque là-bas, je connais le chemin."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 152

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 7
Rang: Escouade d'intervention
Sam 20 Oct - 22:18

Here come trouble

Utaro x Dwight
J'eus un geste vague de la main, l'air de lui faire : à n'importe qui, à quelqu'un, à un autre, tu verras bien de toute façon. La franchise était un met que tous consommaient quotidiennement ici aussi pour cette question je me m'inquiétais pas plus. Utata était un grand garçon. Il avait bien réussi à se renseigner sur les Blues, les Yellows et les Greens en l'espace de quelques jours et en restant en un morceau après tout ; savoir qu'il y avait un dû à payer serait un jeu d'enfant. Surtout si c'était un Blacksun ou un Redguns qui le menaçait avec un couteau sous la gorge ♪

▬ Tu n'es pas obligé de m'accompagner jusque là-bas, je connais le chemin.
Je sais ♪

Je ne comptais pas perdre quatre heures voire plus à faire l'aller retour pour un gars que je venais de rencontrer, tout ami fut-il ! Mais je pouvais bien l'accompagner sur le territoire des Greenlaws jusqu'à ce que nous croisions un autre de mes collègues qui puisse prendre la relève... Sinon je ne miserais pas sur sa survie, en fait.
Un peu moins d'une heure s'écoula avant que je ne reconnaisse la frontière si familière, marquée là par un ensemble d'immeubles aux vitres explosées. Je me tournai vers Uta avec un grand sourire et accélérai la cadence. À cette heure-ci, la patrouille d'Aaron devait être dans les environs si rien n'était survenu sur leur chemin. Du regard, je fouillai le paysage à la recherche de la tête blonde de mon maître. Ce fut cependant le cliquetis discret de leurs armes qui me signala leur présence non loin.

Les gars ! J'ai une princesse à amener d'urgence à l'hôpital sinon elle va se retrouver avec un bras en moins ! Vite vite !

Poussant Uta vers eux, j'échangeais quelques instructions encore avant de déposer un baiser d'adieu sur sa joue. Je devais aller retrouver un certain général... si je ne voulais pas finir à l'hôpital également. Non pas qu'un infirmier aux petits soins soit une idée repoussante, mais si c'était le cas, je n'étais vraiment pas certain d'être alors entier ou même vivant...

Prends soin de toi, l'ami. Si tu fais un long séjour, je passerai te voir... Peut-être ♥️

Je les laissai se mettre en route vers le coeur du territoire Green et revins sur mes pas. Mais j'avais arrêté de sautiller, cette fois.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 62

CV
Surnom :
Palier: 2
Rang: /
Dim 21 Oct - 0:57

Here comes trouble.

"I need to find a faction."

Dwight & Utarō


Utarō remarque que lui et son compagnon viennent de passer dans un nouveau territoire. Ça a l'air vraiment propre chez les Green Laws. Et puis ils ont l'air organisés et le trentenaire aime ça, c'est rassurant. Le justicier lapin se moque encore gentiment de l'albinos puis le laisse entre les mains d'un autre Green. C'est alors que leurs chemins se séparent.

Le trentenaire regarde partir Dwight en se disant qu'il a l'air bien intégré avec ce groupe de personnes. Il doit se sentir bien dans sa peau. Il a des amis, il a sauvé la vie de quelqu'un. Utarō serait vraiment fier de lui à sa place. C'est clair qu'il se sentirait mieux comme ça qu'en se prostituant pour une douche et de la nourriture.

Le Green refait alors son garrot en lui expliquant gentiment comment bien le faire histoire qu'il n'embête pas un Green pour ça la prochaine fois, alors Utarō prend note. Puis ce même homme l'emmène jusqu'à l'hôpital en lui racontant un peu sa vie. Le trentenaire pourrait en avoir vraiment rien à faire, mais c'est un moyen pour lui d'obtenir des informations sur la vie chez les Greens gratuitement alors il n'en perd pas une miette.

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternally :: Quartier Sud :: Zone Abandonnée-
Sauter vers: