Aller en haut
Aller en bas


Forum RP [Lime - Lemon (hide) - Déconseillé aux mineurs]
 

 :: Quartier Ouest :: QG des Blue-Anarchists :: 3ème-17ème Étages :: Chambres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Liberté compromise (PV Jay)

avatar
Messages : 94

CV
Surnom : Little Entity
Palier: 4
Rang: /
Jeu 18 Oct - 19:26
Liberté compromise

Jay & Danny

Jay était partit en mission pour Alban, pour ce saleté de Blacksun. Il marchait dans les rues, évitant agilement les pièges, restant prudent. Sur le chemin, il commit plusieurs meurtres, tuant à tour de bras des inconnus. C'était les ordres, tuer pour cet homme. Il continuais alors à marcher d'un pas assuré, qu'est-ce qu'il était beau malgré qu'il ne portait pas ses bandages et que sa peau brûlée apparaissait au grand jour, comme s'il n'avait plus peur de se montrer. Il continuais alors sa route, ne laissant que des cadavres derrière lui. Le sang coulait et envahissait les rues. Puis, je vis le Black arriver, s'attaquer à Jay, le menacer. Il devait faire ce qu'il lui disait, c'était ainsi et pas autrement. Il plaqua alors mon Honey contre un mur et commença à le déshabiller, les détails étaient troublant, je voulais d'ailleurs intervenir, mais mon corps était lourd, comme paralysé. J'essayais alors d'hurler pour qu'il arrête, mais j'étais devenu muet. Je n'avais même plus de bouche, je m'en rendis lorsque je portais mes doigts à l'endroit où elle devait se trouver. Qu'est-ce que c'était que ce bordel ? Je ne pouvais rien faire, juste observer l'homme de ma vie se faire abuser violemment. Le spectacle était insoutenable, tous les détails m'apparaissaient comme si c'était la réalité. Je devais être entrain de rêver non ? Ce n'était pas possible. Oui ce n'était qu'un rêve idiot, ça ne pouvait pas être autre chose. Alors pourquoi est-ce que je ne pouvais pas changer la situation ? Pourquoi est-ce que je ne pouvais pas intervenir alors que l'homme, après avoir été satisfait par le corps de mon amant, commençait à lacérer sa peau avec son couteau ?

Les cris de Jay parvinrent à mes oreilles de manière claire. Il n'y avait pas de doute, il souffrait et je devais absolument l'aider. Je me débattais alors avec moi-même, oubliant que j'étais endormis. Je pus enfin bouger un bras, à un rythme lent, comme si j'étais dans l'eau. Une de mes jambes suivis, puis l'autre. Un pas après l'autre, je m'approchais d'eux pour sauver mon Honey. Mais plus j'avançais, plus ils s'éloignaient de moi. Je m'attrapais alors les cheveux, tirant dessus tout en hurlant. Il s'était mit à l'écorcher vivant et les cris redoublaient. Non, je ne pouvais pas assister à ça, je ne pouvais pas en voir, ni en entendre plus. Je sentis les larmes couler sur mes joues, je pleurais toutes les larmes de mon corps. Puis, une fois satisfait, Alban vint égorger avec violence Jay... Non attendez, c'est moi qui tiens le couteau... C'est moi qui l'ai tué. Je vois alors son corps étendu à mes pieds, son sang se répandant au sol. Je m'agenouille alors pour le secouer, l'appelant. J'avais beau crier son nom, il ne bougeait pas, il ne bougeait plus. Puis je sentis quelque chose m'enserrer la gorge, c'était Alban qui me promettait alors le même sort...


Je me réveillais en sursaut, une boule dans la gorge et mon ventre qui me faisait terriblement mal. Les cauchemars étaient de plus en plus fréquent depuis l'attaque des Blacksuns. Je ne comprenais pas pourquoi, mais cet événement m'avais traumatisé. Je m'étais doucement remis de mes blessures pourtant, Jay m'avait transporté et l'on m'avait soigné. Je n'avais pratiquement plus aucun bleu et mon visage avait retrouvé une partie de son humanité. J'étais pratiquement à nouveau moi même. Alors pourquoi est-ce que je n'arrivais pas à avancer ? Je sentis des larmes rouler sur mes joues, je me redressais doucement, allongé sur Jay. Nous dormions toujours ainsi, lui allongé sur le dos et moi sur le ventre, collé contre lui. Je me mis alors à trembler et de peur de le réveiller, je me levais doucement. Je me laissais tomber en bas du lit, m'asseyant au sol, pleurant en silence. Je ne pouvais pas lui partager ce cauchemar, j'avais peur de réveiller de mauvais souvenirs de son enfance. Je continuais alors de trembler, essayant de ne pas faire de bruit, mais je savais qu'il ne sentirait plus mon corps sur le sien et que ceci allait le perturber. J'essayais alors rapidement de reprendre mes esprits, mais c'était impossible.

(c) Madouce sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54

CV
Surnom : Le Faucheur
Palier: 3
Rang: /
Sam 20 Oct - 11:40
LIBERTÉ COMPROMISE



Il s’en était passé ces dernières semaines. Jamais Jay n’aurait pensé avoir autant de choses à faire ces derniers temps. Parce que, malgré ses plusieurs années dans Eternally, il avait été plutôt tranquille avec son poussin. En rentrant, le tueur était fatigué et s’était endormit bien vite. Dans leur position favorite au passage ! Le serial-killer l’avait entouré de ses bras, l’avait serré contre lui avec douceur malgré sa fatigue. C’était toujours plaisant d’être avec lui. De retrouver son petit chez soi.

Le Blue s’était rapidement endormit, plongé dans son sommeil. Un sommeil agité, comme souvent, rien d’alarmant. Et puis, il ressent la chaleur et l’odeur de son poussin, cela le calme et le rassure. Les cauchemars du passé l’effraie toujours autant. Ça n’arrivera plus, n’est-ce pas ? Parfois son étreinte est plus forte Parce qu’on lui passe dessus, sans relâche Et sa mère le regarde, au loin. Sans même pas intervenir. Son regard est si glacial envers lui. Jay l’avait vraiment mérité ? Ce n’était pas sa faute s’il était issu d’un viol. Il n’avait pas à le subir. Il n’a pas demandé à naitre. Le faucheur aurait tellement voulu les bras de sa maman et sa protection à ce moment-là.

Mais au cours de la nuit, la chaleur part. La seule chaleur que Jay supporte. Il grogne, se retourne pour se placer sur le côté. Danny n’est plus là. Il se retourne de l’autre côté. Toujours plus de chaleur, plus d’odeur. Un nouveau grognement alors qu’il se recroqueville sur lui-même en enfonçant sa tête dans le matelas. Impossible de se rassurer. Il finit par se remettre sur le dos, il est en sueur, il n’a pas son réconfort et le cauchemar l’oppresse. Ses yeux s’ouvrent d’un coup alors que sa respiration était rapide et paniquer. Son visage est d’ailleurs paniqué. Il tremble, regarde ses mains tremblantes avant de regarder autour de lui, sur le lit d’abord, avant de scruter la pièce dans la pénombre. En l’entendant, le temps que ses yeux s’habituent à l’obscurité. Un petit pleure. Son poussin pleure ? Jay panique et tombe du lit en cherchant son compagnon. A quatre pattes sur le sol, sa main se pose sur le genou de Danny. Il tremble lui aussi. Qu’est-ce qui se passe ? Ce n’est pas normal.

- Mon Poussin ? Pourquoi tu n’es plus avec moi dans le lit ? Quelque chose ne va pas ?

Sa main se pose sur le chevet, elle tâtonne jusqu’à allumer l’interrupteur de la lampe de chevet. Des sillons de larmes ont creusés ses joues. Il va mal, très mal. Ce n’est pas sa pâleur qui lui fait dire ça, parce que son compagnon est blanc au naturel. Mais là… Lui qui est toujours souriant contrairement à lui. Ses bras passent autour de sa taille. Le faucheur le serre, contre son torse. Une main remonte, se pose dans ses cheveux, sans les caresser, plus de protection ou tout du moins, pour montrer qu’il est là.

Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 94

CV
Surnom : Little Entity
Palier: 4
Rang: /
Sam 20 Oct - 14:07
Liberté compromise

Jay & Danny

Je n'arrivais pas à me calmer, mais je sentis Jay commencer à bouger dans le lit, il n'allait pas tarder à se réveiller et c'est ce qui m'inquiétait le plus. Il allait me trouver dans cet état et s'inquiéter. Surtout que je savais qu'il avait déjà ses propres cauchemars à gérer. Je ne voulais pas lui imposer les miens. Je le sentis alors tomber du lit paniqué. Je restais en boule dans mon coin, ne voulant pas qu'il m'approche. Je sentis sa main sur mon genou, nous tremblions tous les deux. Je ne pouvais pas lui imposer mes craintes, vraiment pas. Il allume la lumière et voir alors mon visage inondé de larmes. J'essaie malgré tout de sourire et de rire un peu. Mais cela se voit, cela s'entend que je me force. Il vint m'enlacer et je m'accrochais fermement à lui, ne voulant pas le lâcher. Les pleures redoublèrent d'ailleurs et je n'arrivais pas vraiment à m'exprimer clairement, encore choqué. Je finis doucement par me reprendre et arriver à dire quelque chose de compréhensible.

-"J'ai vu Alban te violer... Et je ne pouvais rien faire, après il t'a écorché vif, et tu hurlais... Honey, tu hurlais tellement fort. Puis Alban a voulu s'en prendre à moi... et me faire la même chose. Mais je me suis réveillé à temps. "

Je continuais alors de pleurer comme un enfant, j'avais besoin de mon homme de son corps. Depuis combien de temps nous n'avions pas fait l'amour à cause de mes blessures ? Son corps me manquait terriblement. Je voulais le sentir contre le mien. Je vins alors saisir son visage entre mes mains et je me mis à l'embrasser avec envie et passion. Je le poussais doucement pour qu'il soit assit contre le lit, moi entre ses jambes. Je continuais de jouer avec ses lèvres, ne cessant le baiser pour rien au monde. Je passais mes bras autour de son cou et je le serrais fort contre moi. Puis, quand je n'eux plus d'air, je me reculais un peu, rougissant.

-"Pardon, ton corps me manque, je sais que je suis encore un peu abîmé, mais je m'en fiche. J'ai besoin que nous soyons uni Jay, juste toi et moi ? Je ne veux pas que ces Blake se mêlent de notre vie. "

Je lui caressais alors doucement le dos. Je venais renifler son odeur avec envie et calme. Tout cela m'apaisait grandement. Sentir sa chaleur contre la mienne. c'était agréable.

(c) Madouce sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54

CV
Surnom : Le Faucheur
Palier: 3
Rang: /
Mer 24 Oct - 14:38
LIBERTÉ COMPROMISE




Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 94

CV
Surnom : Little Entity
Palier: 4
Rang: /
Ven 26 Oct - 2:31


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54

CV
Surnom : Le Faucheur
Palier: 3
Rang: /
Mar 30 Oct - 11:31
LIBERTÉ COMPROMISE




Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 94

CV
Surnom : Little Entity
Palier: 4
Rang: /
Mer 7 Nov - 9:29


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54

CV
Surnom : Le Faucheur
Palier: 3
Rang: /
Dim 11 Nov - 12:34
LIBERTÉ COMPROMISE




Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternally :: Quartier Ouest :: QG des Blue-Anarchists :: 3ème-17ème Étages :: Chambres-
Sauter vers: