Aller en haut
Aller en bas


Forum RP [Lime - Lemon (hide) - Déconseillé aux mineurs]
 
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 :: La campagne :: La ferme Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

À la recherche de la faux magique ! (PV Jay) [Event Halloween]

avatar
Messages : 94

CV
Surnom : Little Entity
Palier: 4
Rang: /
Ven 26 Oct - 2:11
À la recherche de la faux magique !

Jay & Danny

Après l'attaque que nous avions essuyé des Blacksuns et d'Alban surtout, Jay avait perdu sa faux. Il fallait donc lui en retrouver une, car je ne pense pas qu'ils nous la rendront de sitôt. J'avais donc décidé de l'emmener à la ferme où nous devrions en trouver une... Après tout la faux était un outils destiné à la moisson avant d'être une arme. Nous nous étions alors levé assez tôt afin de prendre le chemin de la campagne. Nous avions deux options, soit passer par le territoire des Blacks, soit passer par les prairies. Le choix était vite fait, malgré les dangers que nous pourrions croiser en dehors de la ville. Je ne voulais absolument pas recroiser Alban et sa bande, ils étaient trop dangereux et moi bien trop faible. Nous marchions alors en dehors du territoire de notre groupe avec prudence. Nous traversions des pièges déjà déclenchés, heureusement. Il y avait quelques cadavres et même des ossements à certains endroit. D'ailleurs un carnage avait eut lieux il n'y a pas longtemps. Des personnes qui n'avaient aucune faction, des Yellows ou des nouveaux, embroché par des piques de fers qui sortaient du sol. L'odeur de mort était insupportable, même pour moi. Nous décidions alors de contourner le piège.

Nous arrivions enfin à la ferme après quelques heures de marche. Je tirais alors plus fortement Jay par le bras pour que l'on se dépêche, je ne sais pas pourquoi, mais je sentais que quelque chose n'allait pas. La ferme, souvent animée, semblait presque déserte. Je ne voyais quelques personnes dans les champs, mais ils ne semblaient pas travailler, ils étaient immobiles sous le soleil et le petit vent frais qui soufflait. Mais en nous apercevant, ils semblaient s'approcher de nous. Je décidais donc de presser le pas, ne sentant rien de bon à l'horizon.

-"Dépêche toi Honey... Je suis sûr qu'on va trouver une arme, une belle faux rien que pour toi, elle ne sera certainement pas aussi bien que l'ancienne, mais ça devrait aller non ?"

Je savais qu'il était attaché à sa faux et que la perdre, était comme perdre un membre. Nous arrivions alors prêt de la grange et j'ouvris avec peine la porte, heureusement qu'il était là pour m'aider. J'entrais à l'intérieur, ignorant les toiles d'araignée et les petites bêtes. Je regardais parmi les outils, tout excité et je trouvais ce que je cherchais, une vieille faux avec un manche en bois, je la pris, elle avait été aiguisée il y a peu. Je me tournais vers lui pour la lui tendre quand je vis un homme derrière lui qui s'avançait.

-"Jay... Il est étrange tu ne trouves pas ?"

L'homme se jeta alors sur Jay, comme s'il voulait le mordre ou quelque chose du style.

(c) Madouce sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54

CV
Surnom : Le Faucheur
Palier: 3
Rang: /
Ven 26 Oct - 22:57
À LA RECHERCHE DE LA FAUX MAGIQUE !



C’est Danny qui en avait eu l’idée. Dans sa tête, le faucheur pensait à récupérer la sienne et surtout, il n’imaginait pas pouvoir en trouver d’autres ici, à Eternally. Il faut dire que c’est un endroit restreint pour les trois quarts sont urbanisés. Mais ce genre d’environnement plaisait bien plus à Jay que la forêt ou même les plaines ! C’était des endroits où il était facile d’être exposé, enfin, de son point de vue… En tout cas, le tueur s’était mis à suivre son poussin, faisait bien attention où il mettait les pieds. Remarque, vu le nombre de cadavres que le duo croisait… Cela aidait grandement à avancer ! Mais il ne restait pas pour autant rassurer. Encore heureux que le serial-killer avait garder son poignard, celui donner dans le kit d’arrivé. Jay l’avait accroché à sa ceinture, dans son étui, ce serait bête de se blesser avec la lame tout de même... Mais bon, c’est bien parce que son homme lui avait dit de garder le fourreau, sinon… Le Blue se serait déjà ouvert la hanche !

Arrivé à la ferme, son poussin se mit à devenir très presser, c’était… Bizarre. L’un de ses sourcils se leva alors, mais il le tirait avec tellement d’empressement que le tueur le suivit avant de tomber en se faisant ainsi diriger de la sorte.

- Dit… Qu’est-ce qui se passe mon Poussin ? Tu es bien pressé... Tu as vu quelque chose ?

Lui non. Ni entendu de bruits suspects d’ailleurs. Pourtant il avait lever le nez comme pour mieux entendre. Bien sûr, Jay avait vu les silhouettes au loin. Mais pour lui, ce n’était que les fermiers qui s’occupaient des champs, comme d’habitude quoi. D’ailleurs… Ils semblaient approcher. Le duo allait devoir faire vite. Le faucheur pensait surtout qu’ils devaient être discret afin de pouvoir la voler en douce. Mais bon, cela semblait mal partie puisqu’ils avaient été repérés !

- Je crois qu’on nous a repéré… Tu crois qu’on aurait pas du plutôt couper à travers pour pouvoir voler la faux sans être vu ?

Bien sûr que le serial-killer avait entendu son compagnon venter les mérites de la faux qu’ils pourraient trouver, mais le Blue commencer à avoir une petite peur au ventre se dégager. D’ailleurs, sa main droite c’était d’instinct posée sur le manche de son poignard. Son regard vairon n’arrivait pas à quitter les silhouettes qui approchaient. Jay n’avait même pas pris le temps de répondre à Danny, qu’ils étaient déjà à l’intérieur de la grange. Toujours avec son inquiétude, le faucheur ne fit pas attention aux toiles d’araignées, ni même aux petites bêtes qui sortaient de la grange. Jay pu entendre son poussin se saisir de quelque chose derrière lui. Il jeta un rapide coup d’œil et vu une faux plus ancienne que la sienne, mais dont la lame venait d’être aiguiser. Sans doute pour servir aux champs, son utilisation de base après tout.

Un grognement comme étouffer par un liquide le fit sursauter et reprendre sa surveillance. Trop tard. Un fermier se trouvait devant lui mais il semblait… Comment dire… Très bizarre. Il puait, pire que s’il avait était ensevelit par de la bouse de vache. Ça sentait la décomposition à plein nez. Par reflexe, sa main pinça ses narines tel une pince à linge. La créature avait des morceaux de chair en moins, des cheveux aussi… Une couleur de peau anormalement verdâtre… Le fermer, on va supposer que s’en est un avec ses vêtements de ferme, se jeta alors sur Jay. Ce dernier eu juste le temps de reculer, arrachant au passage la faux des mains de son poussin pour la tenir ensuite à deux mains devant lui. Tout s’enchaîna ensuite extrêmement vite. Un coup de faux dans l’abdomen, tranchant en deux le monstre. Malheureusement… Il semblait continuer de ramper avec son tronc. Une expression de dégout apparu sur le visage du tueur qui tenta de lui donner des coups de pieds puissant à la tête, lui cassant le nez jusqu’à en voir l’os et fracturant sa mâchoire qui maintenant, tombait.

Sauf que le monstre attrapa alors sa cheville, le tirant à lui. Jay trancha alors le bras du fermier avec une expression de malaise. Il fit bien attention que son compagnon soit toujours derrière lui.

- PUTAIN C’EST QUOI CETTE MERDE ?! CREVE PUTAIN ! CREVE ! CREVE ! CREVE !

La pointe de sa faux s’abattait sur le crâne de la chose, lui fendant le crâne. Mais rien n’y fait, il avance toujours. Un grognement. Sa main attrapa alors le poignet de Danny. Il vit une échelle et le tira avec lui jusqu’à cette dernière. Elle semblait monter à l’étage supérieur de la grange. D’en bas, on pouvait également voir une fenêtre de toit, idéale pour s’enfuir ! Mais d’abord… Grimper à l’échelle. Une fois devant, le faucheur poussa son poussin afin qu’il monte le premier.

- GRIMPE !

Puis, une fois que son compagnon était assez monter, il commença également à en faire de même, sauf que la faux le dérangeait, il était obliger de la laisser en bas.

Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 94

CV
Surnom : Little Entity
Palier: 4
Rang: /
Mer 7 Nov - 9:08
À la recherche de la faux magique !

Jay & Danny

Jay réagit comme à son habitude très vite tout en me protégeant. Je me sentais en sécurité avec lui et ceci, malgré les événements de ces derniers jours. Jamais je ne perdrais confiance en mon Honey. Surtout pas pour des lâches de Blacksuns qui ont du s'y mettre à plusieurs pour s'attacher à deux hommes. Quoi qu'il en soit, j'ouvris de grand yeux, sans rien comprendre. Jay venait de couper en deux l'homme, mais ce dernier continuait encore de bouger et d'essayer de le bouffer. J'essayais de comprendre ce qu'il se passait, mais je n'avais aucune explication. Il lui fendit alors le crâne et la créature bougea encore un peu... Mais il m'inquiétait moins que les autres qui commençaient à entrer dans la grange. Je montais alors rapidement à l'échelle quand il me le demanda, lui faisant signe de se dépêcher également. Le montre à qui il avait fendu le crâne ne bougeait plus. Il fallait donc... quoi ? Un choque au cerveau pour qu'ils meurent ? Comme les Zombies ? Je dois avouer que j'aimais bien lire des bandes dessinées sur le sujet quand j'était adolescent, du coup je m'y connais assez bien. Une fois arrivé en haut, je tendis la main à mon compagnon pour qu'il finisse de grimper. J'observais alors les cadavres ambulant se rassembler devant l'échelle. C'est comme s'ils ne savaient plus comment y grimpe. Par précaution je commençais à la monter, la ramenant jusqu'à nous. Mais cette dernière était assez lourde.

-"Honey, aide moi s'il te plait."

J'attendis qu'il vienne m'aider à la monter pour me remettre à tirer dessus. Une fois ceci fais, nous étions plus ou moins en sécurité, coincé mais en sécurité. Je soupirais alors regardant autour de nous, essayant de trouver une solution. Je remarquais alors une fenêtre, je m'y dirigeais puis l'ouvris. Je grimaçais légèrement, car en dessous de cette dernière, se trouvait un tas de fumier plus ou moins frais. L'odeur me dérangea un peu, mais bon, c'était moins pire que les monstres en bas.

-"Jay, nous devrions pouvoir sauter sans nous faire mal, mais retiens ta respiration et..."

Une idée me traversa l'esprit. Quelque fois dans les histoires, les héros cachent simplement leur odeur et les zombies les laissent tranquille. Il fallait tester cela. Je m'assis alors au bord de la fenêtre, prêt à sauter. Mais la peur envahit mon estomac.

-"Pousse moi Honey... Je ne vais pas oser sauter seul..."

Et oui, que voulez vous, même une entité démoniaque a ses propres peurs.

(c) Madouce sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54

CV
Surnom : Le Faucheur
Palier: 3
Rang: /
Hier à 12:31
À LA RECHERCHE DE LA FAUX MAGIQUE !




Ce truc était resté en vie ! C’était trop bizarre ! Il aura fallu un coup dans le crâne pour en parvenir à bout. Une expression de dégoût s’était manifestée sur le visage de Jay. C’est vraiment moche ce truc ! Et malheureusement, d’autres arrivaient… Le faucheur avait eu un éclair de génie pour une fois. Monter à l’échelle. Son poussin d’abord, ensuite lui. Sa sécurité avant la sienne. Toujours. Le tueur le suivit, parvient à son tour en haut de l’échelle. Un regard en bas, vers les affreux qui s’agglutinaient tel des abeilles avec le miel. Un regard inquiet se posa alors sur Danny. Il semblait chercher une solution et… La trouva rapidement.

Un hochement de la tête de la part du tueur avant que ce dernier ne commence à l’aider et l’agrippe avant de la soulever un peu et la hisser sur la plateforme en hauteur sur laquelle ils étaient. Un nouveau regard vers le bas, se penchant peut-être même un peu trop pour observer les monstres en contre-bas.

- Et maintenant ?

Son regard surveillait les créatures en dessous d’eux. Il ne vit pas son compagnon chercher une solution, continuant son observation.

- Tu crois qu’on va devoir passer la nuit ici ?

Il avait beau être en pleine journée, rien ne semblait pouvoir les sortir de ce mauvais pas. Pourtant le bruit fait par Danny et ses paroles lui firent enfin relever la tête et surtout, arrêter de regarde les monstres du bas. Jay s’approcha alors de son Poussin, regardant la fenêtre avant de passer la tête. Le dégout se manifesta bien vite sur son visage. Son visage se tordu, grimaçant sous l’odeur infecte qui lui parvenait aux narines.

- ÇA PUE !

Toute la finesse de Jay. Ses doigts virent pincer son nez pour ne plus sentir l’odeur nauséabonde du fumier juste en dessous. Oui. Il savait ce que c’était vu qu’il avait travailler en ferme quelques jours et avait déserté avec la fausse volée. N’y connaissant absolument rien sur ses capacités à survivre à une telle chute, le faucheur faisait entièrement confiance à son Poussin. Poussin qui doutait de ses capacités à sauté et demandait de l’aide au serial-killer. Ce dernier fronça les sourcils, surtout en regardant en dessous d’eux. Non. Il ne poussera pas son compagnon. Il préfère bien plus le serrer dans ses bras en tombant avec lui et le protéger de ce tas dégoûtant plutôt que le voir se faire mal en tombant et être tout sale et puant.

Ses bras allèrent entourer la taille de Danny, le serrant contre son torse. Torse contre torse. Le serial-killer l’avait soulevé afin qu’il soit face à lui et désormais contre lui. Le faucheur passa la fenêtre, s’asseyant dessus, son compagnon sur ses genoux.

- On va sauter ensemble. Je vais te protéger du fumier et de la chute, d’accord ?

L’odeur était épouvantable pour ses narines qu’il ne pouvait bouchée. D’ailleurs, il n’attendu pas vraiment la réponse de son poussin pour tomber de la fenêtre en l’entourant de ses bras. Sa tête sur la sienne, le protégeant au maximum. Son dos rencontra le tas en bas qui arrêta sa chute. Il était tombé sur le dos, se retrouvant complètement dans la mélasse. Un haut les cœurs monta et il redressa son torse pour vomir juste à côté d’eux. Il cracha, toussa avant de se reprendre et regarder Danny. Il releva un peu les mèches de cheveux du visage pour lui parler, l’aidant ensuite à se relever.

- Ça va ? Tu n’as rien de casser mon Poussin ?

Lui avait un peu le dos en compote avec le petit choc amorti, mais il ne dira rien et ne se plaindra pas. D’ailleurs, on n’entendait même plus les créatures, enfin si, mais toujours à l’intérieur de la grange. Cela dit… Ils commencèrent à sortir, sans prendre garde au duo qui était dans le fumier. A vrai dire, l’odeur de ce dernier était si forte qu’on avait bien du mal à les sentir avec l’odeur humain, mais ça, Jay l’avait pas trop compris et commençait à chercher à un moyen d’enlever la souillure avec des feuilles, faisant de même avec le visage de son compagnon.

Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternally :: La campagne :: La ferme-
Sauter vers: