Aller en haut
Aller en bas


Forum RP [Lime - Lemon (hide) - Déconseillé aux mineurs]
 

 :: Centre Ville :: Commerces Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une opportunité soudaine [PV Utaro]

avatar
Messages : 43

CV
Surnom :
Palier: 0
Rang: /
Ven 26 Oct - 16:14

Une opportunité soudaine

ft. Utaro
Écriture en 996699


Il était neuf heures et demi lorsque Yuri quitta le QG des Blacksuns. Ce matin, il avait autre chose de prévu, cassant ainsi sa routine matinale. S'il y a bien une chose à savoir, ce n'était autre que le russe n'aimait pas interrompre sa routine, mais cette fois c'était bien différent. Briser sa routine pour quelqu'un d'autre l'irritait au plus haut point, mais lorsqu'il s'agissait de raison personnelle, ça passait déjà beaucoup mieux. En bref, le violacé ce dirigeait dans la zone commerciale chez les Yellow. Il empruntait son chemin habituel qu'il commençait à bien connaître pour le coup. Il ne se risquerait pas à explorer de nouvelles zones un si bon matin.

Il arrivait sur le territoire « neutre » comme il aime si bien l'appeler sur les coups de dix heures. Un trajet plutôt efficace. Sans perdre plus de temps, il prit la direction d'un marchand de denrée ou plutôt de boîte de conserves en l'occurrence. Ce n'était pas lui qu'il souhaitait voir en particulier, mais il avait besoin d'information et le commerçant en question était bloqué entre ces murs depuis plus d'une année, il pourrait très certainement le renseigner. Pour le payement, Yuri n'était pas très inquiet. L'homme qu'il cherchait passait de temps en temps lui prendre de la drogue, il avait de quoi payer l'information.

Lorsqu’il arriva près de l’échoppe, l’homme semblait plutôt nerveux. Qui ne le serait pas en compagnie d’un Blacksuns de toute façon ? Non, ce qui inquiétait le plus l’homme en face de lui était le fait que son dealer sorte de sa zone de vente pour le trouver. De manière générale ce n’est pas très bon signe, mais cette fois il n’avait pas à s’inquiéter plus que ça. Yuri l’observait silencieusement, laissant le silence le faire paniquer un peu, le saluant d’un simple signe de tête.


-Ah… il est rare de te voir par ici… Il y avait un problème avec le dernier échange ?...

-Pourquoi tu as quelques choses à te reprocher ?

-Non…

Le pauvre marchand semblait plutôt mal à l’aise, ne sachant absolument pas pourquoi Yuri se trouvait en face de lui et ça l’amusait. Il ne prêtait d’ailleurs aucune attention aux passages à côté de lui. Il était devant une échoppe après tout.

-Non en réalité je viens parce que j’ai besoin d’une information.

À ces mots, il sort sa griffe de combat tout en fixant celui qui noiraud en face de lui.

-Je suis persuadé que tu connais quelqu’un qui saurait me faire quelques modifications sur cette arme, plus précisément une denture. Je ne veux pas quelle lacère, mais qu’elle déchire la peau au passage.

Comme pour appuyer ses paroles, Yuri sortait de sa poche un petit pochant avec une poudre blanche à l’intérieur.

-Ça fait un moment que tu n’es pas venu la chercher… Je te donne ta cocaïne contre l’information, par contre, si tu essayes de me niquer en me refourguant une info de merde je te démonte.

La ponctuation de sa phrase se terminait sur un sourire radieux, alors qu’il rangeait sa lame et le pochon. Le marchand lui était en train de faire travailler ses petits neurones de drogué en manque pour trouver la meilleure adresse. Il y avait un avantage à dealer, il suffit simplement de savoir l’exploiter.






Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60

CV
Surnom :
Palier: 2
Rang: /
Sam 27 Oct - 1:22





Une opportunité soudaine.

"I'll work this out on my own."

Yuri & Utarō


Utarō se trouve dans une sorte de petite échoppe vendant des boîtes de conserve. Il doit s'en prendre pour lui-même, tout simplement par ce qu'il n'a plus à manger et qu'il ne veut pas se nourrir auprès de l'hôpital qui continue de le soigner, ce qui augmenterait sa dette. Évidemment, on n’est pas dans un supermarché. Toutes les boites sont derrières le vendeur et il faut lui demander et lui montrer ce qu'on a à échanger avant. Le trentenaire plisse les yeux pour arriver à voir les boîtes et savoir ce qu'il voudrait bien manger, ou plutôt essayer de voir ce qu'il y a en plus grande quantité et qui donc sera le moins cher.

C'est à ce moment là qu'un garçon entre. Utarō lui jette un œil et il est tout de suite attiré par sa couleur de cheveux. Serait-il un nouveau venu qui a encore sa teinture l'extérieur ? Non... Il a l'air de connaître le vendeur, comme si c'était un habitué. Il aurait de quoi se teindre les cheveux alors ? Ce serait vraiment étrange.

La discussion du jeune homme aux cheveux violets à vite fait de détourner l'attention d'Utarō. Le vendeur ne sait pas quoi répondre, et apparemment il y a de la cocaïne à la clé. Même si le trentenaire n'est pas intéressé par la substance, il sait qu'elle vaut très cher et ce serait le gros lot. Voyant que le marchand ne semble trouver personne, Utarō tente sa chance.

"Excuse-moi, j'ai entendu ta conversation..." Minaude-t-il avec son éternelle moue. "Je pourrais te l'améliorer moi, ton couteau."

Utarō n'a jamais fait ça, techniquement. Parce qu'il ne s'est jamais vraiment intéressé aux armes. Mais son amour pour la robotique l'a poussé à devoir travailler le métal. Et il était plutôt doué, voilà pourquoi il n'hésite pas à proposer son aide.

"Le seul souci c'est que je n'ai pas d'outils." En effet, c'est ennuyeux. Mais une idée vient à l'esprit d'Utarō. "Si tu arrives à me dégoter les outils qu'il me faut et que tu me les laisse, ce sera le seul paiement que je te demanderai." Termine-t-il.

Ce n'est que maintenant qu'il remarque le brassard noir de ce garçon aux cheveux violets. Merde. Utarō entend beaucoup de choses sur les Black-Suns et en général ce n'est pas très beau. Est-ce une bonne idée de troquer avec cet homme ?

"Je m'appelle Utarō. Enchanté." Dit-il pour essayer d'établir une sorte de lien.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 43

CV
Surnom :
Palier: 0
Rang: /
Dim 28 Oct - 18:57

Une opportunité soudaine

ft. Utaro
Écriture en 996699


Alors que Yuri savourait de voir le marchand souffrir autant pour sortir la meilleure adresse. D'un certain sens, c'était très satisfaisant et efficace. Maintenant, il ne restait plus qu'au violacé de rester patient. C'est là qu'il entendit une voix, interrompre l'échange. Étonné, Yuri plisse légèrement les yeux pour toiser du regard l'homme. Des cheveux blancs, une peau trop claire, des yeux Azure… Non, il ne le connaissait absolument pas. Le regard perçant du violacé est braqué sur lui et attend donc la suite de cette interruption, une suite finalement plutôt plaisante à entendre. Un fin sourire discret se fendait au coin de ses lèvres, la journée s'annonçait bonne.

L'homme lui annonça qu'il n'avait pas les outils pour la modification, mais que si Yuri venait à lui en ramener et à lui les laisser, il serait d'accord de s'occuper de sa lame… Intéressante proposition. Cela pouvait être un sacré avantage pour le russe Ça lui reviendra bien moins cher ainsi, mais serait-il vraiment capable de travailler son arme ? Le russe serait effectivement très contrarié s'il venait à la casser. Quoi qu'il en soit, il lui donna son nom… Utarö… Étrange comme nom… En tout cas, ce n'était pas anglais comme origine. Il semblait aussi avoir remarqué tardivement le brassard au bras droit de Yuri. Son sourire s'élargit légèrement.


-C'est une proposition intéressante, mais…

Et là, Yuri sent un poids sur son bras, le tirant légèrement sur le côté… Ce n'était autre que le vendeur qui visiblement n'était pas d'accord de perdre sa place… Ah oui, C'est vrai… Y avait encore l'histoire de la coke…

-Attend ! J'ai une bonne adresse ! Meilleure marcher que ce type !

Exaspéré, Yuri soupire et passe sa main libre dans ses cheveux en regardant d'un regard détaché l'espèce de sangsue à son bras. D'un mouvement sec il dégage son bras et le ramène pour écraser son poing dans le visage du drogué. Yuri secoue légèrement la main, observant le nez du vendeur saigner.

-Tu me fatigues. Tu ne supportes pas un vulgaire coup de poing, tes proies nasales sont bientôt inexistantes… Profites-en pour raccrocher.

Il n‘avait plus aucune valeur aux yeux du russe qui regarde à nouveau Utarö. Il s'avance et lui fait signe de le suivre pour aller un peu plus loin. Il voulait pouvoir discuter au calme sans être interrompu. L'offre de cet inconnu était beaucoup plus intéressante et rentable. Il s'arrête un peu plus loin dans la rue et s'appuie contre un mur avant de sourire très légèrement à son interlocuteur.

-Maintenant que nous sommes au calme, reprenons. Ton offre est intéressante je dois bien l'admettre. La grande question reste : De quoi aurais-tu besoin pour pouvoir t'occuper de mon arme ? Ce serait la seule chose qui pourrait me freiner.

Il parlait calmement avec son léger accent russe. Il avait posé la question la plus importante, il le questionnerait plus tard sur ses compétences. Il fallait d'abord savoir si c'était faisable. Yuri bâille légèrement… Il était encore trop tôt…


-Et je me nomme Yuri.

Finit-il par annoncer. Il était peut-être un blacksun, mais il avait quand des même des notions de politesse.







Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60

CV
Surnom :
Palier: 2
Rang: /
Dim 28 Oct - 21:07





Une opportunité soudaine.

"I'll work this out on my own."

Yuri & Utarō


Utarō s'étonne de voir le Black-Sun donner un coup de poing au vendeur. Le pauvre, il essayait juste de vendre son bout de gras. Mais bon, le trentenaire ne va pas le défendre. Et puis cet échange lui permettrai d'obtenir des outils ce qui augmenterai grandement ses chances de survie. Il pourrait se construire d'autres choses avec ces outils, et jusque-là il n'a pas eu la possibilité d'en obtenir. Alors qu'il se retrouve seul avec le Black-Sun, Utarō énumère ce dont il aurait besoin.

"Alors... Il me faudrait une batterie chargée c'est essentiel. Une petite meuleuse, tu sais le genre qui tient dans la main ? Ou de quoi en construire une, c'est pas très compliqué. Si tu arrives à me dégoter un disque dur, ça fonctionnerai. De quoi relier ces deux machins... Donc des fils conducteurs. Il me faudrait un tourne-vis plat, et une pince aussi. Et puis de l'acétone, si tu veux que je puisse nettoyer ta lame après. Elle aura l'air comme neuve." Utarō tient ses poings fermés devant lui et déplie un doigt à chaque nouvel objet pour compter. Finalement ça va, ça ne fait que cinq objets sans l'acétone. "Une fois que j'aurais tout ce qu'il me faut, en quelques heures ta lame sera prête. Je pourrais la voir d'ailleurs ?"

C'est étonnant, mais l'albinos est excité comme un enfant à cet instant. Bidouiller des objets, construire des trucs... C'est vraiment sa passion. Et s'il peut se faire payer pour ça ici il pourrait enfin trouver un moyen de rembourser l'hôpital et de commencer à faire sa vie. Utarō sourit au Black-Sun lorsqu'il lui donne son nom. Il n'a pas l'air très méchant finalement, et c'est tant mieux. En plus il est plutôt beau. L'albinos se demande si son charme fonctionnerai aussi sur Yuri. Après tout, jusque-là tout les jeunes hommes qu'il a rencontrés ont finis par l'attirer dans son lit.

"Je ne dirais pas non à un verre de bière en plus de tout ça. J'ai vu que tu proposais un sachet de coke pour que cet autre gars te renseigne, alors quelques outils et un verre de bière à côté ce n'est pas trop demandé, j'espère."

Utarō est peut-être du genre gentil, mais il n'est pas stupide non plus. Il sait que la coke vaut bien plus que ce qu'il demande. D'autant plus que Yuri était prêt à offrir ce paquet pour le renseignement uniquement. Qui sait ce qu'il aurait dû payer à celui qui lui aurait fait cette dentelure ?

"Tu verras, tu pourras même couper du plastique épais avec la dentelure que je vais te faire. Par contre il faudra faire attention, ça ne s'aiguise pas de la même manière un couteau dentelé. Il faudra que tu repasses de temps en temps de voir quand tu voudras affuter ta lame, sinon elle va s'abîmer."

Évidemment, Utarō pourrait apprendre à Yuri à aiguiser lui-même le couteau modifié mais l'albinos aurait bien plus à y gagner en le faisant lui-même et lui demandant de payer à chaque fois. Ce n'est que du commerce.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 43

CV
Surnom :
Palier: 0
Rang: /
Dim 28 Oct - 21:45

Une opportunité soudaine

ft. Utaro
Écriture en 996699


Yuri écoutait la longue liste de matériels d’Utarö… Il ne pouvait s’empêcher de se masser le crânes… Il fallait qu’il trouve tout ça ?... Il laissait fuir un léger soupire réfléchissant déjà à ce qu’il pourrait trouver en premier pendant que l’albinos comptait le bon nombre d’objets… Cinq… ça devrait peut-être le faire finalement… Il le regarde lorsqu’il lui demande de pouvoir observer la lame, une question normale pour quelqu’un qui compte trifouiller dessus. Yuri sort sa lame et la lui tend, pendant qu’il reprenait la parole. Un verre de bière en plus… Cette demande fit plisser les yeux du russe qui finit par soupirer. Il y avait plus compliqué et cher à ramener après tout…

Il laisse apparaît un autre sourire en entendant la fin de ses mots… Repasser le voir pour l’aiguiser hein ?... Il avait la fibre du commerce et ça plaisait bien à Yuri. Il semblait en avoir un peu dans la tête et c’était d’autant plus intéressant. Il faudra aussi rester prudent, il serait dommage de se faire entuber pour avoir sous-estimer les capacités de négociation de l’autre. Enfin bref, le violacé fit le tour de tout ce qu’il pourrait trouver le plus rapidement et comment… Il y avait pas mal de matériel dans le QG qu’il pourrait échanger pour ce qu’il manquait comme le disque dur ou les câbles… finalement après mûre réflexion, ça pourrait bien le faire.

-Je suppose qu'il serait mal avenu de ma part de refuser une simple bière en plus. Pour le reste du matériel je pense que je pourrais effectivement le trouver. Je ne suis pas certain de tout rassembler pour le début de l'après-midi, mais plutôt la fin de la soirée avec un peu de chance.

Eh oui, trouver le matériel impliquait prendre un peu de temps et il risque de galérer un peu pour certains trucs. S'il a moins de chance, il pourrait prendre jusqu'à trois jours pour trouver certain des composants. Il finit par poser son regard sur lui, avant de reprendre avec un léger sourire.

-Tu as un endroit où l'on peut te retrouver ? ça prendra peut-être un peu plus de temps. Si tu as un endroit où te retrouver et le temps d'attendre dans le pire des cas quelques jours, je suis d'accord pour faire affaire avec toi. Il faut dire que c'est arrangeant pour les deux partis.

C'était maintenant les seules conditions qu'il posait afin de pouvoir se fier à cet échange. Il espérait quand même réussir à trouver tout ce qu'il fallait assez rapidement… Il n'avait pas envie d'attendre plus longtemps.








Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60

CV
Surnom :
Palier: 2
Rang: /
Lun 29 Oct - 19:00





Une opportunité soudaine.

"I'll work this out on my own."

Yuri & Utarō


"J'habite à l'hôpital en ce moment, je travaille pour eux aussi. Sinon je suis souvent dans ce quartier pour faire leurs courses, tu n'auras pas trop de mal à me trouver je pense."

Utarō est ravi. Enfin, il trouve quelque chose d'autre que la prostitution pour se faire valoir ici. Jusque-là, il se demandait s'il savait faire quoi que ce soit qui pourrait être utile à Eternally. Pourquoi n'a-t-il pas pensé plus tôt à ses talents de bricoleur ? Il sent un bon filon arriver. Peut-être qu'il va pouvoir tailler son bout de gras dans cette cage aux lions, lui aussi.

"Je m'occuperai de ton couteau dès que tu m'apporteras tout ce dont j'ai besoin. Marché conclu ?"

Le trentenaire tend sa main à Yuri pour la serrer histoire de rendre effectif l'accord entre les deux hommes. La batterie risque d'être vraiment utile à Utarō, il a déjà une idée de quoi faire avec. C'est pratique d'avoir une compétence que les autres n'ont pas. Pour Yuri, ces quelques outils ne sont pas des choses de valeurs, mais pour l'albinos, oui. Les deux partis ont ainsi l'impression de faire une affaire, c'est le meilleur genre de commerce qui soit car tout le monde semble y gagner.

En plus de ça, Yuri est vraiment très beau. Utarō se demande si ses charmes fonctionnent sur lui aussi. Il pense énormément au sexe depuis qu'il est arrivé à Eternally. Il faut dire qu'avec tous ces jeunes-hommes qui lui sautent dessus n'aide pas à le faire oublier. Cette nouvelle popularité qu'obtient le trentenaire lui fait vraiment du bien. Mais il ne prend pas la grosse tête pour autant, il est juste heureux que ça lui arrive.





WilliamBoyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 43

CV
Surnom :
Palier: 0
Rang: /
Lun 5 Nov - 17:06

Une opportunité soudaine

ft. Utaro
Écriture en 996699


Donc si on faisait un petit résumé, Yuri devait chercher différents matériaux et les rendre à Utaro afin qu’il puisse s’occuper de sa lame, rien de très compliqué jusque-là. Pour le retrouver il y avait l’hôpital ou les rues, bien le choix sera très vite fait pour le coup les deux parties semblaient satisfaite et l’homme en face du violacé lui tendis la main pour clôturer le marché. Un fin sourire se dessina sur le visage du russe alors qu’il lui sert la main avec une bonne poigne sans pour autant tenter de lui casser trois doigts. Voilà bien longtemps qu’il n’avait pas serré la main à quelqu’un, surtout depuis son arrivée ici. Un petit geste anodin qui en vrai lui faisait quand même un peu plaisir. Il relâche sa main et se détourne. Il s’arrête cependant pour lui faire face une dernière fois.

-Tâches de ne pas mourir avant que je revienne.

Cela pouvait paraître méchant, mais entre ces murs, c'était le cas. Yuri serait plutôt déçu de le savoir mort pour une quelconque raison. Un dernier sourire et il s'en va s'énumérant à nouveau la liste. Il devait certainement pouvoir trouver tout ce qu'il lui fallait au sein du QG, mais il fallait qu'il prépare de quoi faire des échanges et cela lui prendrait peut-être du temps… Quoi qu'il en soit, il prit la décision de rentrer et de mener sa petite enquête.

En questionnant les autres Blacks, Yuri se retrouva face à une difficulté : quel type d'instrument… dans l'après-midi, il a déjà vu trois types de batteries différentes… Ça promet d'être plus long et plus chiant que prévu… Quoi qu'il en soit, une marchandise de ce type n'est jamais perdue… Il fait alors le tour et se retrouve avec une liste de ce qu'il peut avoir, auprès de qui et pour quel prix. Il prend alors le temps de rayé de la liste de tous ceux qui souhaitaient son cul. Au moins ça réduisait le champ des propositions.

Pendant toute une semaine, Yuri dû courir à gauche et à droit pour un tel et un autre, troquant nourriture, drogue, teinture et plein d'autres choses qu'il avait réussi à amasser depuis son arrivée. Vu qu'il avait demandé à pas mal de monde des trucs, certains baissent un peu les prix pour avoir la drogue ou la teinture, d'autres les montent… un vrai bordel c'est pas croyable. Il avait intérêt à être doué l'albinos…

La semaine suivante, il remplit le sac de deux batteries différentes, trois disques dures, du câble à ne pas trop en savoir qu'en faire, deux tournes-vices, quatre pinces et pour couronner le tout, il met une bouteille de Vodka dans le sac. Il n'avait pas trouvé de bière donc bon, il boira de la Vodka… Il met son sac remplit du tout et se dirige en direction de la zone commerciale. Des albinos, il n'y en a pas des tas et encore moins des albinos aux yeux bleus… D'ailleurs il se demandait si c'était vraiment de l'albinisme… Enfin bref. Le russe fit le tour des étalages du même type que celui où il l'avait rencontré et fini par apercevoir une tête blanche après une bonne heure… C'était pas trop tôt… S'il y a bien une chose qu'il déteste, c'est perdre du temps et là, il en avait perdu assez. Il se rapproche se place en face de lui.


-Je vois que tu es toujours vivant c'est formidable. J'ai enfin tout ton bordel.








Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60

CV
Surnom :
Palier: 2
Rang: /
Mer 7 Nov - 0:33






Une opportunité soudaine.

"I'll work this out on my own."

Yuri & Utarō


"Ne t'en fais pas, je ne vais pas faire le héros avec mon bras." Répond Utarō en étouffant un rire et mettant un peu son biceps droit vers l'avant. Il a déclenché un piège quelques jours plus tôt et s'est fait sacrément amocher. C'est d'ailleurs pour ça qu'il vit à l'hôpital, il a une dette. Son bras guérit vite heureusement et il peut déjà bouger un petit peu même s'il ne force pas dessus. Heureusement encore une fois, c'est son bras droit qui est touché. Le japonais étant gaucher c'est un problème en moins.

La vie suit alors son cours pour Utarō. Comme annoncé, il passe son temps à faire des aller-retours entre l'hôpital et la zone commerciale pour fournir les médecins. Grâce à des petits boulots de réparations très simple il arrive à s'acheter sa propre nourriture et c'est ça en moins à rembourser à l'hôpital. Mais il dort toujours là-bas, ça va lui coûter beaucoup trop cher.

C'est en faisant une énième course que Yuri retrouve l'albinos. Avec un sac rempli de trucs. Un bordel comme il dit. C'est un véritable trésor pour le japonais, il va accomplir beaucoup grâce à tout ça.

"Superbe." Dit l'albinos en regardant dans le sac. Il a des étoiles dans les yeux. "Allons se poser quelque part de tranquille, je vais te bricoler ça."

Une fois installé en tailleur par terre dans un endroit un peu plus calme, Aomitsu commence à bidouiller les disque-durs. Il les démonte, récupère quelques parts et en remonte avec d'autres. Ses gestes sont sûrs et il a l'air de savoir ce qu'il fait. Alors qu'il bidouille d'un air concentré, il décide faire un petit peu la conversation avec son client.

"Tu voudrais bien me parler des Black-Suns ? Hésite pas à boire dans la bouteille au fait, je ne m'attendais pas à tant." C'est vrai, Yuri a vraiment été honnête dans cet échange et le Japonais ne voudrait pas abuser. Les affaires sont les affaires, mais l'honnêteté est encore plus importante. Loin de lui l'idée de profiter. "On dit beaucoup de choses sur cette faction, mais je n'ai jamais entendu un Black-Sun en parler lui-même."




WilliamBoyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 43

CV
Surnom :
Palier: 0
Rang: /
Jeu 8 Nov - 12:10

Une opportunité soudaine

ft. Utaro
Écriture en 996699


Yuri laissait l'albinos regarder dans le sac. Il n'aimait pas trop que l'on touche à ses affaires, mais c'était un bon moyen de prouver qu'il n'avait pas menti concernant l'arrangement. Il semblait très content et satisfait, bien évidemment. Le contraire aurait été étonnant. Le russe n'était cependant pas toujours aussi réglo dans ses échanges… Il lui arrivait de tromper certains de ses clients avec des drogues lorsque ces derniers ne semblaient pas très connaisseurs ou même de tester un nouveau produit sur certains afin de pouvoir observer les différents effets. En six mois, trois de ses clients étaient morts d'une overdose… Des morts regrettables, mais nécessaires afin d'améliorer le produit. Des remords ? Aucun. Soucis de conscience ? Pas pour le moment. Égoïste ? Parfaitement.

Le violacé laissait le bricoleur prendre son sac, le suivant les mains dans les poches pour se rendre dans une autre rue plus calme, avec moins de passage ce qui était préférable. Il restait debout, appuyé contre un mur comme à son habitude, observant Utaro faire avec attention. Il semblait effectivement très doué avec ses mains. Le russe en était presque impressionné de le voir faire avec autant de facilité, mais comme il disait souvent, chacun avait sa spécialité. Si l'albinos observait Yuri préparer sa drogue méticuleusement, il serait tout autant impressionné.

Alors qu'il jouait avec sa lame, la voix de l'autre homme attira son attention. Il voulait donc en savoir un peu plus sur les Blacks-Suns ? Comme beaucoup, il avait surement eu vent d'un bon nombre de rumeurs en tout genre sur le groupe. Le violacé ne savait pas vraiment ce qu'il pourrait lui dire de plus, enfin tout dépend de ce qu'il savait déjà sur le groupe. Il soupira avant d'attraper la bouteille de vodka et l'ouvrit pour la porter à ses lèvres et boire, tirant la grimace. La Vodka de bas de gamme avait vraiment un goût de merde pour Yuri, mais il ne ferait pas le difficile. Il serait assez compliqué de trouver mieux dans ce trou à rat. Il finit par ranger son couteau dans sa poche pour passer une main dans ses cheveux avant le regarder du coin de l'œil.


-Tu veux des informations sur les Blacks, mais que sais-tu déjà de nous ? Les rumeurs sont nombreuses et pour la plupart correct. Si tu parles du fait d'être constamment sur ses gardes pour éviter de te faire enculer au sens propre comme figuré, alors oui c'est vrai.

Un léger sourire se dessinait sur le visage de Yuri à ces dernières paroles, un sourire qu’il cacha en prenant une nouvelle gorgée de Vodka avant de poser la bouteille au sol pour l’albinos. Au final c’était un peu chacun pour sa gueule au QG. Bien heureusement pour le russe, on ne l’embête pas trop. Certainement de peur de mourir en mangeant ou en buvant quelque chose. Il faut dire qu’il savait se montrer sournois quand il le voulait, mais en général, Yuri reste calme et ne cherche pas non plus les emmerdes. Si on le cherche, on le trouve, si on le laisse tranquille, il le restera aussi. Simple n’est-ce pas.

-Le principe de survie est simple. Soit on te respecte parce que tu es plus fort que celui en face de toi, soit tu te fais victimiser et tu peux éventuellement finir en tant que vide couille publique ou bien tu meurs dans le pire des cas, ça peut arriver aussi. Satisfait ?






Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternally :: Centre Ville :: Commerces-
Sauter vers: