Aller en haut
Aller en bas


Forum RP [Lime - Lemon (hide) - Déconseillé aux mineurs]
 

 :: La campagne :: La rivière Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un jour d'été [Angel]

avatar
Messages : 23

CV
Surnom : Bookman
Palier: 0
Rang: /
Sam 10 Nov - 14:36

Un jour d'été



Tu t'avances dans le calme, dégageant les branches sur le passage d'une main douce. Les arômes de la forêt étaient puissants mais agréables, un mélange de sève de pin, de fleurs et de terre, tout est vert et agréable, paisible et reposant, le bruit des oiseaux, les arbres et le bruit du vent dans leurs feuillages. Tout ça te faisait un peu oublier la triste vérité qu’est Eternally, ville ou la violence fait loi, les morts aussi courants que la prostitution.

Chacun de tes pas était prudent, la forêt avait beau être de toute beauté, elle ne demeurait pas moins dangereuse et parfois traître. Les pièges de chasse classique étaient faciles à débusquer et à éviter, tu avais lu un livre là-dessus quoi de plus normal de ne pas se faire avoir. Pour ce qui est des pièges plus sophistiqués, c’était plus compliqué par précaution, tu faisais des détours.

Tes yeux vagabondent sur l'environnement qui t’entoure cherchant danger et quelque herbe ou champignon de fortune à cueillir, la cueillette n’était pas à l'ordre, mais la pêche. Tu devais trouver ta nourriture par toi-même et être moins dépendant des Greens entant que nouveau Yellow.

Regardant le haut des arbres, le soleil indiquait ta position, de manière nonchalante, tu marches doucement en la direction souhaité. Ton ouïe fut troublée quelques minutes plus tard croyant entendre de l'eau sûrement ta destination qui ondulait au gré du vent, l'eau douce d'une rivière cristalline.

Tu as préféré pêcher dans la rivière espace de diversification qu'au ruisseau royaume de dame truite. Le ruisseau devient rivière, la pente s’adoucit, les eaux se ralentissent et la température demeurent souvent fraîches néanmoins la végétation se développe sur les dépôts de gravier et de sable pour accueillir des plantes aquatiques d’eaux vives aux touffes vert tendre. Permettant ainsi une diversité de petits organismes notamment les gammares : petites crevettes qui nagent sur le flanc, d’insectes aériens aux larves aquatiques, des libellules et insecte dont la larve est également aquatique. Ce micro-organisme est à l’origine de la diversité que l’on peut trouver : ombre commun, goujon, vandoise, chevesne et barbeau cohabitent avec la truite qui demeure bien implantée et quelques carnassiers.

L’odeur de l’eau fraîche caresse tes narines et le son de l’eau se faisant plus fort à chaque pas puis enfin viens le merveilleux paysage qui s’offrait à toi. La pêche statique en apparence, implique pourtant de nombreuses techniques en fonction du type d’eau, de la distance comme de la profondeur et nécessite de véritables stratégies. Trouver l’endroit favorable, attirer le poisson et savoir quel appât lui présenter. Tu n’agissais jamais sans plan aussi petit, soit-il. Tu déposes ton sac bandoulière, le seau près d’un arbre jugeant l’endroit parfait pour pécher, tu sors deux bocaux l’un remplis de boules d’amorce et l’autre de ver de terre. La recherche de nourriture constitue l’activité principale des poissons. Le poisson, comme tous les animaux sauvages est opportuniste et s'il croise une table bien garnie, il en profitera. C’est cette réaction naturelle que tu comptes exploiter en jetant une boule d’amorce dans l’eau.

Tes mains se réajustent sur la canne à pêche louée à la ferme pour la tenir correctement, une main vers les deux tiers du moulinet bloqué sur la poignée à partir de la base, l’autre main sur le pied du moulinet qui se situe entre le majeur et l’auriculaire en gardant le pouce bien allongé au-dessus. Tu te sers de l’index libre pour libérer le fil en ouvrant le pick-up de moulinet pour guider le fil, ce doigt a un rôle essentiel tant pour la précision que pour la longueur du lancer.

Tu lances d'un geste méthodique et réfléchi la canne avant de t’installer contre l’arbre, avec les chauds rayons du soleil qui caressait par endroits ton corps et ton visage. Le vent était doux et l'air plutôt chaud un doux jour d’été.

Le temps passe et les prises s’enchaînent sans difficulté encore deux ou trois prises et tu pourras rentrer. Soudain un bruissement suspect, quelque chose qui bouger, tu te mets sur tes gardes glissant une main dans la poche près à dégainé ton canif si besoin. Tu vis sortir des fourrés un adorable furet albinos ta main se retire de ta poche et tes traits s’adoucissent. Le furet est un mustélidé domestique, cousin de la belette, du vison et de l’hermine. C’est un animal de compagnie alors ça te surprenait d’en voir un ici, a-t-il était abandonné ? Ou son maître se trouvait-il non loin d'ici ? Ou pire ?

- Tu t’es perdu? Il est où ton maître?

Tu te tournes en sa direction après avoir calé la canne au sol, la petite bête te fixe avec curiosité son nez bougé vers toi le geste est mignon, l’odeur du poisson a dû l’attirer.

-Tu as faim?

Du sac tu sortis un biscuit et le tendis au furet, l’albinos se déplace rapidement jusqu’à toi pour manger sans retenue le gâteau un petit rire t’échappe le voyant mangé avec voracité, tu le trouvais tellement mignon. Tu te reconcentres sur ta prise laissant l’animal se balader sur tes épaules et monter sur ta tête.

-Doucement, tu vas tomber. Dis-tu prévenant retenant difficilement un rire.

Tu avais toujours eu un bon feeling avec les animaux, par instinct les animaux reconnaissent le danger et les personnes inoffensives, toi, tu faisais partie de ceux qui ne constituent aucun danger pour eux. Le petit albinos se pose tranquillement au tour de ton cou pour une sieste, du bout du doigt, tu flattes le dessus de sa tête.

❤️



Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternally :: La campagne :: La rivière-
Sauter vers: