Aller en haut
Aller en bas


Forum RP [Lime - Lemon (hide) - Déconseillé aux mineurs]
 

 :: Premiers pas :: Fiches de Présentation :: Fiches Validées :: Blacksuns Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Matthew Gray [Finie !]

avatar
Messages : 12

CV
Surnom :
Palier: 0
Rang: /
Jeu 29 Nov 2018 - 21:01
  • Taille : 179cm
  • Poids : 61 kilos
  • Cheveux : Bruns (teints en violet)
  • Yeux : Marrons clair
  • Corpulence : Longiligne

  • Particularités :  Tatouages, cicatrices d'impact de balles et de blessures anciennes.
Notre jeune ne possède pas au premier abord un physique d'exception, il est même plutôt banal. Matthew est un jeune homme de taille moyenne, assez fin, ce qui lui donne l’air plus grand, voire longiligne. Il possède une démarche traînante et ne se tient pas droit, une définition vivante de la nonchalance semble-t'il.


Il possède une masse de cheveux bruns, bien qu’il les teigne entre le bleu et le violet, qui sont longs et lisses et lui descendant jusqu’aux épaules. Plutôt indisciplinées les pointes rebiquent ce qui lui donne un air débraillé, il ne prend pas la peine de les coiffer et bricole une queue-de-cheval grossière la plupart du temps. Pourtant, malgré leur air, Matt en prend grand soin et cultive ce désordre capillaire.

Son regard possède des pupilles marrons clairs qui tirent sur le cuivre en fonction de l’éclairage, la couleur profonde lui donne un air légèrement absent accentué par des paupières paresseuses, le tout sublimé par des cernes assez profondes. Ses traits de manière générale sont plutôt agréables, doux même, si ce n’est qu’ils ont l’air marqués par les excès du jeune homme, sa bouche pulpeuse est bordée de joues creusées par les effets à long terme des stupéfiants, et de manière générale son corps semblé marqué des ravages de ceux-ci. On peut compter ses côtes, d’ailleurs sur le côté droit, il possède une cicatrice faite par un impact de balles ainsi que deux dans la cuisse. Son corps à la peau d’albâtre est recouvert de plusieurs tatouages qui font référence à son ancien gang, le plus notable l’inscription « Dead or Alive » séparé d’un jeton de poker et orné d’un triple 7 de casino. Assez étonemment, chacune de ses particularitées physiques étaient comme une photo qui ouvraient une abîme de souvenirs.


Matt prend soin de paraître débraillé dans son allure et cela se voit. Il porte toujours la même veste d’aviateur à capuche, sans marques aucune, dans un style punk. Il agrémente cela de tee-shirts ou de chemise de bucherons et de jeans troués bleus ou noirs, un peu comme ces vétérans avec une paire de botte. Un style tout droit sorti de son ancien gang de bikers.
  • Qualités : Passioné, Rusé, Débrouillard, Sensible, Attentif aux autres.

  • Défauts :Envie, Prétentieux, Susceptible, Bavard, Mélancolique, Paresseux, Accroc au risque.
 Evaluation mentale de Paul Gray, Rockmount Hospital, Seattle.

Le sujet est arrivé dans mon service en état de grande confusion mentale. Admis à la suite d’une overdose, d’après le dossier, il était en sevrage depuis trois semaines. J’allais devoir l’accueillir de manière quotidienne pendant quelque temps, pour l’accompagner durant cette étape et juger de sa capacité à réintégrer la vie active. Je ne savais rien de lui hormis ses antécédents médicaux. 

Au début, nos échanges étaient plats, ce qui n’était pas pour me surprendre, la plupart des gens n’aiment pas cette sensation de se voir analyser. Mr. Gray répondait à côté, jouait avec une langue de bois à la fois courtoise mais acerbe qu’il ponctuait de sourires moqueurs, comme pour susciter mon agacement, et bien que cela provoquait son propre désarroi, je restai insensible. Mais je voyais bien qu’acculé au fond du siège, lié de part en part, sa répartie fondait d’elle-même, et finalement après quelques heures d’entretien j’avais le droit à un silence ponctué de regards sombres. Il m’a fallu un peu de temps pour me faire à son caractère, c’est une personne relativement instable, bien que je ne pense pas qu’on le retrouve un jour à mettre sa vie en danger de manière de directe, néanmoins ce jeune homme possède un goût profond pour l’autodestruction de sa personne, aussi sûr qu’il se déteste, il se complaisait dans la mélancolie, non sans colorer cela d’un certain cynisme. Je constatais que derrière sa confiance cachait un égo qui avait du mal s’assumer et qui se dissimulait derrière une froideur certaine, des regards courroucés et un humour acerbe. 

Après quelques temps, j’ai décidé de changer de stratégie, j’ai commencé à m’intéresser à ses réactions sur des sujets anodins, tentais des stratégie ludique pour l’amener à se dévoiler par le biais de jeux. Il était toujours aussi peu enthousiaste, mais l’isolement faisait son effet, et pendant qu’il y prenait goût, et sûrement malgré lui s’il s’était vu faire, je constatais que ce jeune homme était doué d’une certaine intelligence pratique. Il ne savait pas jouer ni aux dames, ni aux échecs, et uniquement à des jeux de casinos en ce qui concernait les cartes. Il comprenait les règles vite, très vite même, avec un talent certains pour l’improvisation. On peut facilement faire un parallèle avec le comportement au jeu de quelqu’un avec la personne qu’il est dans la vie. Et je constatais qu’au départ, il choisissait toujours la prudence en premier lieu, ce qui lui donnait souvent l’avantage. Puis exalté par l’assurance qu’il était enfin gagnant, il se montrait bien plus audacieux, téméraire même, presque insouciant sûr de sa zone de confort. Ces excès de confiance d’ailleurs causaient souvent sa perte, et il y réagissait mal. Son ego ne supportait pas de voir son assurance être déjouée. Cela passait autant par une apathie déprimante ce qui en général clouait la séance, ou une colère tout aussi néfaste pour lui puisque incapable de réfléchir sous le coup de ses colères d’orgueils il se montrait têtu et obstiné, jusqu’à finalement qu’il concède qu’il était bien trop tard pour continuer. 

Et finalement, à l’émule de nos parties, je le vis s’ouvrir, confiant finalement, après s’être méfié tout du long, et je sentais que cette fois-ci, j’allais enfin pouvoir commencer correctement mon travail. 

Et de ce que j’en ai conclu, c’est que Matthew Gray est certainement une victime de sa condition sociale, les déterminismes qui l’ont poussé à faire ces choix sont le reflet d’une vie difficile de privation et de violences. Il vit au jour le jour, car il ne s’est jamais senti sûr de voir le lendemain, et dans son microcosme, je ne doute pas que cela soit vrai. Il porte un jugement très fataliste sur tout ce qu’il voit dans la société, et sa survie, finalement, n’est de son point de vue qu’un coup de chance de plus, et le désir morbide de toujours pousser plus loin cette chance, comme un accroc au jeu, le poussent certainement à vivre comme un paria. Le problème vient également de son manque de lien social, finalement, elles se sont toutes de son point de vue .. « Fonctionelle », mais jamais sincères, ce qui n'est pas étonnant au vu de ce qu'il m'a raconté de son ancienne profession. 

Compte tenu de cela, je ne peux pas conclure à une personne qui serait dangereuse pour la société. Néanmoins, l’intégration de ce genre des profils est toujours difficile, ils se sentent exclus socialement et récidivent la plupart du temps sans accompagnement, je peux estimer qu’un suivi sur le long terme pourrait porter ses fruits dans son cas, mais uniquement s’il reste isolé de l’extérieur et que ce cadre soit préservé dans sa vie civile.

Lazlo Kreizler
  • Pseudo : Dagi
  • Âge :24

  • Comment tu as découvert le forum ? Top Sites

  • Des remarques ? Heu, je ne sais jamais quoi dire ._.
  • Nom : Gray
  • Prénom : Matthew
  • Âge: 26
  • Groupe : Black Suns (Membre)
  • Occupation : Mécanicien

  • Avatar : Dice [Arisugawa]
Bienvenue à Redmond, une banlieue pauvre de Seattle, charmant amas de bâtiments anciens et délabrés, délaissés par les élites, et où la population pauvre s’entasse dans des taudis. Ici, les gens ont peu de perspectives d’avenir, et où les plus alléchantes vous mènent irrémédiablement à la damnation. C’est ici que Matthew Gray voit le jour et passera la majeure partie de sa vie. Son père est un garagiste  qui à échoué à monter sa propre affaire pendant longtemps. Endetté dans plusieurs états il avait fini par rejoindre un gang de motards local et blanchissait certaines activités du groupe en cas de nécessité en échange de l’argent de régler ses dettes et d’ouvrir son propre garage, sa mère travaillait comme ouvreuse dans un casino légal de Seattle. Autant dire que le jeune homme ne les voyait pas beaucoup. Encore en bas-âge, sa grand-mère maternelle s’occupait souvent de lui, mais la pauvre femme est morte quand il était jeune, il s’en rappelle peu.

Enfant perdu, il finit par devoir se débrouiller seul très jeune, son père travaillait toute la journée et parfois la nuit rentrait tard, et sa mère à contrario travaillait de la fin d’après-midi, avant qu’il rentre jusqu’au petit matin. Sa routine est ponctuée du silence pesant de sa maison, où quelqu’un dort toujours. Ainsi, il passe beaucoup de temps dehors, avec d’autres enfants dans son cas. De constitution fragile, Matt à du mal à s’intégrer et fait souvent office de soufre douleur, et à tendance à compenser avec des excès d’audace

La qualité de l’enseignement laissant à désirer dans une atmosphère turbulente, Matthew abandonne vite l’école, et obligé par son père, il commence à travailler avec lui dès l’âge de 15 ans. Il bricole ainsi les voitures, fourgons, motos. Il adore ce travail et notamment le plaisir de lui même conduire les bolides qu’il répare. Pendant son temps libre, cette adolescence est mouvementée, toujours avide de sensations fortes, il tente toujours de braver l’interdit, vandalisme, conduite en état d’ivresse, sans permis et en dessous de l’âge légal, consommation de drogue, recel, vol à l’arraché, fan de musique métal et rock, il se complait dans la vie de mauvais garçon. Il se fait même quelques complices qui arrivent à gratter quelques dollars pour s’autoriser des excès, ce n’est pas une réelle amitié qui les lieras, mais une sorte de fatalité qui les poussent à se réunir autour du plaisir de détruire. Au final, il y a dans ces actes l’expression d’une frustration terrible due à sa condition, chose qui le révolte, il subit plusieurs interpellations jeune, mais il échappe par miracle à la maison de redressement semble t’il, pourtant un jour, il fera chier les mauvaises personnes.

La veille de ses 17 ans, il décide d’anticiper l’évènement et de sortir faire un peu de boucan en ville, en plus, son père à récupéré un vieux fourgon à retaper avant d’être revendu, ca fera un parfait véhicule d’emprunt. Tout se passe bien, après une rapide tournée des bars, il décide de profiter de la vue sur une colline avant de rentrer. Mais de retour chez lui, il voit son père battu jusqu’au sang, et une bande de types armés de fusil à pompe qui l’attendent, quoi qu’il fasse il est mort. Après un instant terrifiant, il apprend que ce van était destiné à un gang important de la zone de Seattle, et que l’emprunter ce soir avait fait foirer leurs plans, un homme était mort à cause de lui. Après un tabassage en règle, le jeune homme devait réparer ses conneries. Son initiation commença par la découverte du boulot de fossoyeur, la fusillade avait été terrible, et un homme du côté du Gang, ce n’était rien comparé au carnage du côté des agresseurs. 

Sa vie prit soudainement un tournant brutal. Le jeune homme devait prendre la routine du gang, s’habituer à ses règles, souffrir du rôle de nouveau. C’était un gang de motards qui s’occupait de trafic d’armes, de prostitution, de jeux et de drogues, ils avaient commencé en bas de l’échelle, mais le chef du gang avaient de grand projets et n’avaient pas peur de la violence. Ils possédaient plusieurs bâtiments et société dans tout l'état de Washington. Du dealer de rue au traficant d'armes de la Mafia, le Gang est craint et respecté.

Le sale boulot était toujours pour Matt au début, c’était lui qui creusait pour enterrer les cadavres, leur mettait le feu, l’entretient du local. Il prenait souvent des raclées pour le rendre plus solide d’après ses nouveaux camarades. Il subissait ce rôle pendant quelques mois lorsqu’il découvrit également sa sexualité. Un soir, après une fête donnée en l’honneur d’un deal réussi qui était particulièrement fructueux, Wyatt, le numéro 2 avait prit Matt dans une chambre à part, sûrement pour faire de lui un membre à part entière. Mais les évènements furent bien différents. Wyatt fit des
avances à Matt que ce dernier refuse au premier abord, puis, devant l’insistance de plus en plus brutale de Wyatt, Matt cèdera, envahit d’étranges sentiments, qu’il n’ose s’avouer. Le lendemain, aucun des deux n’évoque ce qui s’est passé, et il en sera ainsi quelques jours avant que petit à petit se mettent en place des rendez-vous régulier. Notre jeune homme ne saura jamais vraiment décrire la nature de ce qu’il ressentait, mais complètement aliéné, il deviendra le privilégié du bras droit du chef. Mais ses demandes particulières mettaient Matt dans une situation difficile, car Wyatt préparait une sédition afin de prendre le contrôle du gang. Matthew s’en doutait, mais indiciblement obéissant, il se sentait lié comme par un sombre secret? Il n'avoua jamais son goût pour les hommes, il avait peur pour sa répuation malgré les progrès de la société à ce sujet, la réalité était bien plus dure, surtout d'après ce que l'on racontait des prisons américaines à ce sujet, et vivant ainsi dans l'angoisse permanente d'être découvert, quitte à mimer son hétérosexualité, ce qui le poussera dans de profondes phase de mélancolie. 

A force de travaux ingrats et de bizutage, Matt fini par devenir membre, c’était ça ou mourir car le gang savait tout de lui, et il savait tout du gang; Mais après tout, même maigre comme un clou, appuyer sur la détente n’est qu’une question de courage, ou de lâcheté.. L’initiation fut atroce, et c’est peu après ces évènements qu’il commencera à se droguer de manière régulière. Chargé d’escorter un fourgon d’essence chargé d’armes destiné à la revente, Matt ne sait pas qu’en réalité le but du gang est de doubler le client et de récupérer le baril à leur profit, et que tout cela est surtout le prétexte à tester sa loyauté. Et lorsque le chauffeur larmoyant le supplie de l’épargner, il sait qu’il ne mourra pas en héros, mais vivra en lâche, car il tire, les yeux fermés. Une balle dans la tête, un instant qui dura une éternité et qui n’était que le prémices de l’horreur quotidienne faite de bains de sang qu’allait devenir sa vie. Car peu après cela, les choses dégénères en fusillade entre le gang, et Wyatt et les séditieux prirent la tête de celui-ci après avoir abattu le chef et les survivants qui auraient pu dévoiler sa mutinerie. 

Après cela, la vie de Matt devînt un enfer de manigance, ce n'était pas encore terminé. Wyatt se servait de lui sans même s'en cacher, et tenta sûrement de le faire mourir dans une des dangereuse missions qu’il était constamment chargé d’exécuter, leur rapports  et qui consistait souvent à provoquer la mort de ses anciens complices. Il tua encore de sang-froid, cinq fois, trois innocents, parce qu'ils étaient témoins. Ce n'est pas ceux qui tentent de vous tuer qui vous hantent, mais ceux qui n'ont rien demandé.

Son gang était de plus en violent et parvenait à s’imposer dans Redmond avec de plus en plus d’agressivité. Les rixes armées étaient régulières. Pendant cette période tumultueuse, le jeune homme s’était pris deux balles qui marqueront son torse et sa cuisse de cicatrice indélébiles, l’une manquait d’être fatale sans la présence du gilet par balle. Pourtant, tous leurs rivaux finirent par craquer en quelques mois, l’escalade avait était telle qu’il n’y avait plus que le gang de Matt, mais ce n’était pas fini.

Tout ce grabuge attira l’attention de plusieurs agences gouvernementales, et acculé, le gang manqua de sombrer et ils manquèrent de remonter tout le réseau, le seul moyen de l’en sortir était de trouver un homme de paille pour porter le chapeau. Après un vote équitable, il fût désigné, malgré lui » 


Matthew trahit n’eut d’autre choix que d’accepter. Signant des aveux, il fut condamné à 15 ans de prison ferme. Pendant les six mois de liberté probatoire avec un bracelet électronique, le jeune homme vécut chaque jour comme le dernier jour de sa vie, et celui-ci failli bien arriver deux mois avant son entrée en prison. Victime d’une overdose après un accès de mélancolie, il sombre inconscient et se réveille à l’hôpital forcé de se sevrer. Il subira sa cure bon gré mal gré, et finira le reste de sa liberté probatoire à l’hôpital. Seulement, au moment d’embarquer dans le fourgon chargé de le mener dans la prison de haute sécurité de Saint-Quentin, le jeune homme perd conscience.

Il se réveillera à Eternally, incapable de se rappeler autre chose que lui en encadré de gardes patibulaires. Après quelques jours d’une adaptation fastidieuse de Yellow, il craque, et va trouver les Black Suns, presque par cynisme, ils sont les seuls à lui donner l’opportunité de se suicider proprement pour échapper à ce trou à rat ! Mais la chance lui a sourit,

Mais de nouvelles difficultés s’annoncent pour Matthew, les Suns sont impitoyables, et ses chance de survivre fortement amoindries par les membres déjà en place. Il pense pouvoir s’en sortir grâce à ses talents personnels et son don pour l’improvisation, même si on remarque déjà qu’il est souvent perdant des combats. Il refuse pour l’instant de prendre la Madness, mais si on décide de l’éliminer parce qu’on le trouve trop faible, celle-ci sera peut être son dernier recours. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59

CV
Surnom :
Palier: 5
Rang:
Ven 30 Nov 2018 - 9:25
Bienvenue ! :3

Hâte de savoir quel personnage tu vas nous faire :3 Si tu as des questions n'hésite pas !
J'aime beaucoup ton avatar ! **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 48

CV
Surnom : Bookman
Palier: 2
Rang: /
Ven 30 Nov 2018 - 10:23
(✿◕▿◕) bienvenue parmi-nous~❤️

j'aime beaucoup le caractère de ton personnage et sa me donne envie de connaitre son histoire !

Plein de bisous et bonne continuation pour la suite.❤️



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 88

CV
Surnom : Le Chien Errant
Palier: 4
Rang: /
Ven 30 Nov 2018 - 13:00
Bienvenue à toi ^^ courage pour le reste de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 152

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 7
Rang: Escouade d'intervention
Ven 30 Nov 2018 - 18:18
Yosh bienvenue dans nos contrées roses et rouges beau gosse !
Hésite pas à ramener tes jolies fesses sur le discord que je te stalke l'on fête ton arrivée en bonne et due forme ♥️ En tous cas bon courage pour la suite de ta fiche petit poulet ♪



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 170
Voir le profil de l'utilisateur




Eternally
Fondateur
Dim 2 Déc 2018 - 11:32

Validé

Time to shine!

Félicitations, tu es validé !

J'ai adoré lire ta fiche ! Elle est vraiment complète et intéressante ! Je n'ai rien à redire, elle suis l'univers sans aucun soucis et ton personnage risque d'être vraiment intéressant. Son histoire... j'ai vraiment croché dessus malgré la longueur ! =D ça donne envie de connaître la suite à chaque instant. J'aime ta manière d'écrire. Bon, je vais pas m'étaler, mais voilà, tu es validé amuse toi bien !


Bonus de points de réputation : + 17 points


Tu peux à présent :

Te recenser


Avatar
Double Comptes

Ouvrir des demandes


RP
Relations

Créer


Ton journal
Un lieu
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternally :: Premiers pas :: Fiches de Présentation :: Fiches Validées :: Blacksuns-
Sauter vers: