Aller en haut
Aller en bas


Forum RP [Lime - Lemon (hide) - Déconseillé aux mineurs]
 

 :: Quartier Sud :: Zone Abandonnée Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Wherever it may roam. [PV ; Isaac Bartholomew]

avatar
Messages : 12

CV
Surnom :
Palier: 0
Rang: /
Dim 2 Déc - 13:43

BARTHOLOMEW
Isaac

GRAY
Matthew

「 Wherever it may Roam」
La lune était déjà haute dans le ciel quand Matthew décida de sortir du Q,G des Suns, l’air était glacial en cette période, mais le temps était sec. Sa journée avait été longue, il avait bossé sur un van toute la journée pour le remettre en état de fonctionner, cela permettrait de transporter plus d’hommes pour escorter les cargaisons. Cela l’avait dispensé d’entraînement et de sa rouste quotidienne, c’était une aubaine pour lui. Il n’avait même pas eu besoin de faire traîner, au contraire. Mais cela l’avait forcé à finir tard, au moins il serait prêt pour le lendemain.

La plupart des gars au quartier général étaient occupés quand il était repassé rapidement prendre sa douche, mais au lieu de se diriger vers les lieux de vie commun, il prit une autre direction discrètement. Depuis quelques jours, il avait une lubie, et exploitait son temps libre pour la mettre à profit.

Matthew aurait bien dégoté une carcasse de moto pour la remettre en état , mais pas n’importe quel modèle bien évidemment.

Cela faisait deux jours qu’il traînait dans les alentours du quartier des Black Suns dans l’espoir de voir son projet aboutir. Cela lui permettrait également de se trouver une planque pas trop loin pour l’entreposer. Hors de question qu’on vienne la lui arracher en prétextant, je ne sais quel règlement de merde. Son ancien gang était une belle bande de salopards, mais ils n’avaient pas le même culte de la force brute que les Suns, et cela changeait radicalement la façon qu’il pouvait avoir de considérer ses camarades. Ici il ne pouvait compter que sur lui-même semble t’il.

Le dédale de rue semblait labyrinthique à cause de l’absence d’éclairages commerciaux, les façades des immeubles se ressemblaient toutes, délabrées et ternes, mais cela ne dérangeait pas le jeune homme. Après tout ce décor avait été son lot commun durant toute sa vie. Matthew se demandait pourquoi on l’avait envoyé ici. Il n’avait rien compris de la lettre qu’il gardait dans ses affaires, comme s'il espérait trouver une explication cachée entre les lignes. A tous les coups, ces enfoirés du gouvernement enfermaient des criminels endurcis, des cobaye d’expériences et tout ceux qui devaient répondre à leurs critères de cinglés dans l’espoir qu’ils s’entre-tuent pour en faire une bonne émission de télé-réalité. Après tout, une fois remboursé le prix de l’installation, les audiences avaient de quoi être rentables et surtout devaient coûter bien moins cher aux contribuables que l'entretient d'une prison coûteuse.

L’air sombre, il sortit un mégot de cigarette d’un paquet de sa poche, il en restait la moitié, le jeune homme l’avait fumé avec parcimonie toute la journée, il n’en prenait qu’une par jour pour le faire durer jusqu’au prochain ravitaillement. Tout en profitant de la fumée âcre qui emplissant ses poumons Matthew erra pendant une demi-heure avant de trouver une rangée de garage privés. Il sorti un pied-de-biche de sa poche, et commença à fracturer la première porte
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 6

CV
Surnom : Le lion
Palier: 0
Rang: /
Jeu 6 Déc - 15:43

ft. Matthew & Isaac

Informations.

Le Londonien avait passé la première partie de la nuit à se rendre dans un bordel afin de vérifier que tout allait bien, il était également allé voir les petits dealers de son groupe pour voir ce qu’ils avaient vendu. Il faisait seulement plus par envie que par obligation, après tout il aimait garder un contact positif avec les gars qui était en dessous de lui dans la hiérarchie du groupe. Après avoir vérifié un peu partout histoire de faire quelque chose, le Black se mit en route, il ne sait pas ce qu’il allait faire mais il allait bien trouver en se baladant un peu partout.

Alors que la lune était haute dans le ciel, Isaac marchait dans la zone abandonnée du Quartier Sud. Il se dirigeait vers les garages privés qui se trouvait non loin, plus pour voir s’il ne se passait rien là-bas. Il sortit de sa veste son paquet de cigarette pour sortir une blonde et l’alluma avec son briquet, soufflant la fumée en levant la tête vers les étoiles. Il soupira doucement, il y avait des jours comme ça où il s’ennuyait ferme et où il ne voulait voir personne. Marcher calmement dans une rue silencieuse était quelque chose qu’il aimait, le calme loin des quartiers bruyant d’Eternally. Il soufflait doucement, laissant la fumée créée par sa cigarette monter dans le ciel jusqu’à disparaitre avec l’air. Un bruit le stoppa alors dans sa rêverie et il tourna la tête. Un bruit de ferraille que l’on soulevé avec un objet en fer, quelque chose qu’on forçait à s’ouvrir.

Marchant plus vite, il suivit le bruit jusqu’à arriver dans la ruelle où se trouvait les garages privés. Un homme à la chevelure bleu était en train d’ouvrir à l’aide d’un pied de biche l’un des garages, le Général n’eut aucun mal pour reconnaitre l’homme, il était un mécanicien des Blacks, Matthew Gray. Isaac ne le connaissait pas réellement bien, ils étaient plus des connaissances que des amis mais il avait envers lui  un peu d’amitié comme avec tous les blacks d’ailleurs. Il s’avança doucement de lui sans faire de bruit, continuant de fumer sa cigarette presque terminé.

« Matthew, je peux savoir ce que tu es en train de faire ?»

Il le regarda dans les yeux en enfouissant ses mains dans sa poche et se pencha légèrement en arrière, ses cheveux noués dans son dos en une tresse restait immobile.

« La prochaine fois, essaye d’être un peu discret. Tu aurais pu attirer des gars dangereux. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 12

CV
Surnom :
Palier: 0
Rang: /
Ven 7 Déc - 16:25

BARTHOLOMEW
Isaac

GRAY
Matthew

「 Wherever it may Roam」
La porte avait fini par céder, dans un claquement sonore qui avait résonné dans tout le quartier. Matthew ne s’en souciait pas, c’était le territoire des Suns ici. Pourtant, son cœur faillit décrocher de sa poitrine lorsqu’il entendit la voix suave s’élever derrière lui. Il avait vraiment eu peur, un instant, il pensait être seul, et d’un seul coup, il était apparu derrière lui comme une ombre.
Avec un petit sursaut, Matthew essaya de calmer de sa poitrine à cause de la surprise, en se tournant vers son interlocuteur. Son visage était plongé dans la pénombre, mais Matthew pouvait voir clairement la tignasse blonde qui bordait le visage d’Isaac, comme une injure sur sa peau albâtre.

« Isaac.. ? Putain, j’ai eu une peur bleue.. »

Matthew reconnut un des généraux du gang. Ca ne fait pas longtemps que je suis ici, je me suis dit que je pouvais trouver des trucs utiles, par ci par la, pour bricoler.. Matthew pensait que le meilleur plan pour ne pas avoir de problème, c’était de se tenir strictement éloignés d’eux. Même si celui qu’il avait en face de lui était réputé pour honorer les nouveaux venus de sa compagnie pour leur arrivée.

Sympa, ou pas, le plan du mécano était corrompu par la présence du Général. Le jeune homme voulait se trouver sa bécane et un coin personnel, loin du tumulte de la présence permanente de son groupe, Matthew ne voulait pas lui dire la vérité aussi, légèrement contrarié, il marmonna une réponse à entrecoupé des soubresaut de sa poitrine.

« Rien de spécial, je me balade aux alentours pour apprivoiser le quartier.. Ca ne fait pas longtemps que je suis ici, je me suis dit que je pouvais trouver des trucs utiles, par ci par la, pour bricoler.. »

Ce mensonge éhonté ne le faisait pas rougir, il avait l’habitude après tout. Quand on vit comme lui, le mensonge est aussi familier que votre visage. Il montra la porte avec le doigt.

« Personne n’est jamais entré la dedans, tu veux m’aider ? »

Il jeta un œil vers la porte et essaya de la pousser doucement, pour voir si un mécanisme semblait déclencher un piège. Pour l’instant aucune résistance. Il abandonna sur l’instant et recula.

« Et toi, une envie de ballade nocturne ? C’est plutôt apaisant la nuit dans Eternally. ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 6

CV
Surnom : Le lion
Palier: 0
Rang: /
Dim 9 Déc - 14:36

ft. Matthew & Isaac

Informations.

Les yeux verts du Général Blacks regardaient le jeune garçon qui avait sursauté lorsqu’il avait parlé. Apparemment il ne l’avait pas remarqué s’approché et cela fit apparaitre un sourire narquois sur son visage. Matthew était un jeune arrivé il y a peu dans le groupe, bien entendue il savait que le rôle « Général » obligeait les gens du groupe à le respecter, pourtant le blond n’utiliser pas ce respect pour rien, il était plus du genre à aller boire avec les nouveaux, il n’avait cependant pas eu la chance de pouvoir discuter seul à seul avec Matt, il pouvait se rattraper maintenant !

« Désolé je ne voulais pas te faire peur. »

Il ricana doucement en entendant les paroles marmonner du Black, il pensait réellement pouvoir trouver des choses à bricoler dans un quartier où y’a que des drogués ? Enfin, il croisa les bras en le regardant dans les yeux alors qu’il continuait de parler. Certes les gens ne rentrait pas dans ces garages par la porte en fer mais plus part l’intérieur, il était après tout plus discret de casser un mur en passant par la maison… Ou même d’en défoncer la porte qui mener à la maison. Il haussa les épaules.

« Non, il peut y avoir des pièges et je suis pas réellement près à crever. Puis tu sais, peut-être que ce garage à une entrée de l’autre côté, tu as pensé à vérifier avant de t’acharner sur ce pauvre machin ? »

Isaac laissa tomber son mégot et l’écrasa avec son pied en continuant de fixer son interlocuteur. Oui, les nuits d’Eternally était calme lorsqu’on savait trouver du calme. Dans le quartier des plaisirs il doutait fortement que cela soit calme. Certains prostitués étaient réellement bruyant, rien qu’à cette pensée il soupira et passa une main dans ses cheveux en faisant glisser sa tresse sur son épaule droite.

« Oui, j’ai besoin de calme et ton boucan m’a empêché de me détendre. Tu sais, si tu as besoin de matériaux certaines personnes peuvent t’en vendre dans le quartier commercial. On trouve de tout là-bas. Tu as pensé à aller y jeter un coup d’œil ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 12

CV
Surnom :
Palier: 0
Rang: /
Dim 9 Déc - 17:48

BARTHOLOMEW
Isaac

GRAY
Matthew

「 Wherever it may Roam」
Matthew ne répondit pas sur le coup, l’air légèrement sombre. Un haussement d’épaule venait ponctuer la dernière remarque d’Isaac.

Son air narquois ainsi que son ton lui déplaisaient fortement. Une pointe d’agacement commençait à naître chez Matthew, le genre de sentiment qui se glisse en vous de manière insidieuse pour saper ce qu’il vous reste de bonne humeur et de bienveillance pour les transformer en insolence. Le ton d’Isaac l’agaçait profondément. Il avait la désagréable impression que le général usait de son statut pour le prendre avec condescendance, chacune de ces suggestions qu’il assénait comme des évidences le piqua au vif. Les yeux légèrement plissés, l’insolence lui vînt aux lèvres avant même qu’il réfléchisse aux conséquences :

« Je suis bien désolé d’avoir perturbé cette marche nocturne pleine d’introspection, mais j’imagine que si je me fais chier, c’est pour éviter d’avoir à payer moi-même les fournitures, et il ne me venait pas à l’idée de rentrer par la porte d’entrée pour fouiller le garage non. . »

Aïe. Son ton lui avait paru acerbe, presque méprisant. Il était sûrement trop tard pour reculer, mais ce n’était pas le genre de mécanicien. Sa propension à la témérité lorsqu’il se sentait pris à défaut était à l’égale de sa susceptibilité. Dans ces moments-là, Matthew se sentait presque spectateur de ses propres actes. Il se voyait agir de manière à s’attirer des problèmes qu’il allait regretter, un prix bien cher payé pour le maigre plaisir de ne pas se laisser marcher sur les pieds. 

« Je ne suis pressé non plus de mourir, je te rassure. Mais ici, ce serait faire semblant de ne pas vivre dangereusement non ? » Matthew fendit son visage d’un sourire narquois. 

Il se tourna à nouveau vers la porte, et mit un coup dedans qui l’envoya claquer contre le mur, répercutant un bruit métallique assourdissant qui de nouveau transperça la nuit comme un cou de tonnerre. Cette idée stupide aurait pu sonner sa fin. Mais le bruit métallique mourut en même temps que les espoirs de Matthew de voir sa moto. Le Garage était vide, à l’exception d’une armoire et de deux étagères. 

« Absolument rien. »

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternally :: Quartier Sud :: Zone Abandonnée-
Sauter vers: