Aller en haut
Aller en bas


Forum RP [Lime - Lemon (hide) - Déconseillé aux mineurs]
 

 :: Centre Ville :: Les Rues Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sneak Peek [PV : Alberich]

avatar
Messages : 12

CV
Surnom :
Palier: 0
Rang: /
Lun 3 Déc 2018 - 21:53


Alberich

GRAY
Matthew

「 Sneak Peek」


Cet endroit était oppressant, c’est le moins que l’on puisse dire. La brique déjà grise avait noirci par endroit donnant l’impression qu’elle suintait de pourriture, les affres du temps et de l’érosion avaient morcelé le béton pour faire s’effondrer quelques parties de la façade extérieure. Pourtant, une partie de l’éclairage n’était pas foutu, et dans la pénombre on voyait quelque fois des halos orangés qui rompait l’obscurité comme de petites bulles. Une douce odeur de moisi se dégageait des murs et s’amplifiant lorsque l’on s’enfonçait dans les entrailles du bâtiments. Chacun des pas de Matthew trouait le silence de manière assourdissante, sa respiration lui paraissait amplifié par mille. Lorsque l’on longeait trop les murs, on pouvait sentir sur sa peau la caresse répugnante des toiles d’araignées qui se détachaient pour se coller à votre peau. L’air sec et poussiéreux rendait la respirait désagréable.

Le sac chargé de quelques outils, une clef à molette à la main, Matt se demandait ce qu’il était venu foutre ici. Il regrettait amèrement pour le coup. Certes il tenait à trouver sa bécane, mais s’enfoncer dans un endroit aussi glauque était une mauvaise idée.  Les bâtiments étaient truffés de pièges pour tester la capacité de survivre des participants à ce projet de cinglés. Et ce parking souterrain était pour tout esprit vicieux un véritable terrain de jeu. A force de descendre les étages sans trouver ce qu’il cherchait, le jeune homme avait l’impression d’être une souris de laboratoire s’enfonçant dans un parcours compliqué. Les quelques véhicules abandonnés ici avaient l’air disposé de manière chaotique, mais l’angoisse croissante de Matthew lui donnait l’impression que rien n’était là au hasard.

Il avait eu l’idée de venir de nuit dans l’espoir de ne pas être suivi, toujours par peur de se faire tirer son bien par un Suns un peu trop gourmand. Armé d’un pied de biche qu’il avait emprunté au QG, le mécano avançait à pas feutrés, lents, bien que cela ne dissimule pas le bruit à cause de la taille de l’endroit, il semble que sa prudence lui ait fait éviter pièges et autres contrariétés, et au moins l’avantage, avec ce boucan, le jeune homme entendrait quelqu’un qui se glisserait en même temps que lui. A force de progression, Matthew fini par arriver au septième étage, ici, aucune lampe n’était allumée. Elles avaient du toute griller. Rassuré sur l’idée d’être seul et tranquille, Matt sorti une lampe de poche qui servait à regarder sous les voitures pour éclairer l’étage.

Il y’avait plus de véhicules ici, deux ou trois fourgonnettes. Le gang serait sûrement content de pouvoir les récupérer à leur usage. Il fit le tour de la salle sans trouver moto. Déçu, il commença à osculter le premier fourgon, pour voir si celui-ci pouvait démarrer.
Avec un peu de chance cela lui permettrait d’esquiver un nouveau passage dans l’arène.
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 7
Rang: /
Lun 3 Déc 2018 - 23:13


Sneak peek

Mark x Alberich
L'hiver prenait ses aises et le magicien ne pouvait plus envisager de sortir sans son épais manteau coloré ; que ce soit pour se rendre sur son lieu de travail ou bien pour rechercher de nouveaux éléments pour ses tours de magie comme ce soir-là. Un sac de toile calé sur l'épaule, il escaladait un pan de mur affaissé avec l'agilité d'une chèvre en montagne. C'était la seule entrée  apparente vers les boyaux du vaste bâtiment qui avait sans doute été un bureau autrefois... Un grognement de douleur lui échappa. Sa dernière expédition avait manqué de le tuer et malgré le mois qui s'était écoulé depuis, la douleur était aussi vive que le souvenir de son agression. Cependant il fallait vivre.

Enfin, ici, Alberich se ferait plaisir. Verres, tasses, feuilles colorés, morceaux de tissus extravagants, c'étaient là l'objet de sa recherche nocturne et ce genre d'immeubles n'était généralement exploré qu'en surface. Le parking auquel l'office semblait être relié devait sans doute abriter quelques trésors encore.
Il se sentait à l'aise, dans l'obscurité. Et même s'il ne se déplaçait pas sans bruit, le magicien n'était pas plus inquiété de faire une rencontre par ici : peu de gars s'attaqueraient sans raison à un Redgun, et s'il devait rencontrer un Blacksun... Non. Pas moyen qu'un de ces tarés drogués vienne par ici.

Il poussa la porte du septième sous sol, soufflant bruyamment à cause de l'effort fourni. Le sac commençait à peser sur son dos et la fatigue montait le long de ses jambes. C'était donc d'un pas incertain qu'il s'avança dans ce nouvel espace, tentant dans le même mouvement d'allumer sa lampe... jusqu'à ce qu'un "clic" sonore ne lui inspirât un soudain regain d'énergie -juste assez pour aller se mettre à l'abri derrière une épave. Et la seconde suivante, le parking fut secoué violemment par une explosion. Alberich toussait aussi fortement qu'il jurait, la vision complètement obscurcie par la poussière.

C'est la dernière putain de fois que je sors moi...

Se relevant, il libéra un peu d'air d'un geste agacé de la main quand son regard tomba sur une lueur sous une camionnette, à quelques rangées de là. Il se mit à rire avec appréhension. Faites que ce ne soit pas un taré...

Désolé, je viens de nous coincer pour un moment.

Son sac troué était désormais inutile aussi il ne récupéra que le nécessaire : deux fruits, des barres de céréales, une couverture, un briquet et sa lampe... brisée par l'explosion. Il prit les piles en soupirant un peu plus fort. Et enfin il se décida à aller à la rencontre de l'autre pilleur de parking.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 12

CV
Surnom :
Palier: 0
Rang: /
Lun 3 Déc 2018 - 23:36


Alberich

GRAY
Matthew

「 Sneak Peek」

Le cœur de Matt avait failli exploser sous le coup de la peur, chacun de ses membres s’était tétanisé devant l’imminence de la catastrophe, et s’il avait été prêt de l’explosion, il aurait été mort, incapable de réagir, trop occupé. Tout était allé très vite, il était train  de faire un bricolage de fortune pour faire redémarrer le tas de boue, lorsque l’explosion avait tonné dans l’obscurité. Lâchant un souffle qui avait soulevé la poussière autour de lui dans un bruit assourdissant qui le transperça au fond des tympans. Il eut l’impression d’être sonné dans une éternité, mais la décharge d’adrénaline que lui adressait son cerveau le força à réagir lorsqu’il entendit le responsable s’exprimer pour la première fois.
Quel con, il n’avait pas entendu que quelqu’un était avec lui. Ca ne devait pas être un Red, ces types ne se lâchaient jamais les semelles, autant garder son brassard, avec un peu de chance cela lui donnerait l’avantage de la réputation, mais cela pouvait être un piège, et ils étaient plusieurs à fouiller dans le parking, et il était cerné.


« Putain de merde.. »


Les mots s’étaient échappés dans un murmure angoissé.


Il ne fit pas un geste lorsque l’autre prit la parole une seconde fois. Il était littéralement crispé par le stress. La voix qui s’élevait était douce suave, presque charmante. Ses sens étaient affolés par les informations contraires qu’il recevait, et il décida d’agir dans la panique. Il rampa sur le dos le plus discrètement possible en direction de la clef à molette qu’il avait emporté et se glissa derrière le camion, à demi-accroupi pour profiter de l’obscurité.
Lorsqu’il entrevit la silhouette, il se montra l’air menaçant, la clef à molette en l’air. Il lança d’une voix menaçante, en haussant légèrement le ton.


« T’es qui toi ? Montre- moi tes mains ! »


Au loin, l’odeur âcre d’un feu commençait à se dégager des décombres de l’explosion, il semblait qu’un feu ait commencé à couver sous la carcasse. Il y avait peu de chance que cela démarre un incendie, mais cela risquer de les asphyxier s’ils restaient ici trop longtemps au vu de l’odeur qui se dégageait. Matthew essayait de voir si le type pouvait représenter une menace, mais dans l'urgence, il abandonna de suite son air menaçant


« Écoute, je ne te veux pas de mal non plus, mais je n'ai pas envie de crever ici, alors écoute, il faut qu’on essaie de s’en aller vite !


Pour prouver sa bonne fois, le jeune homme montra ses mains et se dirigea vers ses propres outils qui avaient seulement été soufflés plus loin, le sac étant recouvert de poussière.
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 7
Rang: /
Mer 5 Déc 2018 - 16:05


Sneak peek

Mark x Alberich
Alberich fut rassuré par sa menace, même si l'explosion l'avait à moitié assourdi -s'en rendant compte sur le tard il se demandait si l'autre avait pu l'entendre également... Mais au moins il n'avait pas tenté de le reprendre à revers. Et la molette qu'il agitait était moins menaçante que les couteaux de Morgan. Le magicien s'avança donc sans plus de méfiance vers l'homme à peine éclairé par la lampe torche et le début de feu ; sans arriver à définir son groupe, il pouvait néanmoins entrevoir un visage fin et d'un âge sans doute proche du sien.

Si le feu gagne de l'ampleur, on va s'asphyxier en remontant...

Sa voix avait laissé transparaitre son inquiétude mais son ouïe revenait progressivement. Et pendant que l'autre reprenait ses affaires, il parcourut les ombres de ses yeux clairs. Leurs choix étaient peu nombreux. Ils pouvaient fouiller la salle en quête d'une sortie dérobée ou bien tenter de reprendre l'entrée par où ils étaient arrivés en misant sur leur chance...

Je vais aller jeter un oeil à la porte.

En quelques foulées rapides, Alberich gagna sa destination et rapidement il constata que des deux choix offerts, il ne leur en restait plus qu'un : l'explosion avait soufflé la porte, déformant le métal sans la sortir pour autant de ses gonds. On ne pourrait pas l'ouvrir... Les escaliers étaient donc devenus inaccessibles. Il jura. Le magicien s'approcha alors prudemment du début de feu, encore timide sous les gravats et bientôt il lançait à son compagnon d'infortune :

Pas possible de passer par ici, mais j'ai l'impression que le feu manque de combustible.

Et si l'air n'était pas saturé d'essence comme c'était généralement le cas des parkings, alors peut-être qu'une autre voie existait.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 12

CV
Surnom :
Palier: 0
Rang: /
Mer 5 Déc 2018 - 21:37


Alberich

GRAY
Matthew

「 Sneak Peek」

Tout en laissant l’autre s’affairer,Matthew prit un instant pour ramasser son paquetage, toujours méfiant, il n’avait pas osé de geste trop brusque ne sentant pas la menace directe du jeune homme néanmoins, il garda la clef en main, ainsi que sa lampe de poche. Il avait en plus un petit set de tournevis, une pince et une petite bouteille d’eau.

Éclairant la salle et les fragments de l’explosion, encore choqué par celle-ci, il ne constatait les dégâts que par à-coups, faisant craquer le verre qui avait été soufflé par l’explosion des voitures mitoyennes. Son esprit en panique se demandait quels autres pièges retors pouvaient bien se cacher la. Ç’aurait pu être lui un peu plus tôt. Il s’avança ensuite à la suite de son compagnon en reprenant son courage à deux à mains, hors de question de crever ici, ce serait trop long ! Braquant la lampe en l’air de manière à ne pas éblouir le jeune homme, il essayait de prendre le plus de surface possible avec sa lampe, en scrutant les murs, en profitant pour étudier son pote de galère.

Il ne l’avait jamais rencontré, c’était sûr, il s’en serait rappelé, un physique comme celui du blondinet ne s’oubliait pas facilement. Il avait une assurance tranquille dans l’attitude, bien qu’ayant souffert de l’explosion au plus proche, une certaine finesse se dégageait de sa façon de parler ainsi que de se mouvoir. Matthew détourna le regard et regarda aux alentours.

« Hmm, j’imagine qu’on doit pouvoir trouver une sortie de secours, ou quelque chose comme ça. Par contre j’ai peur de ce qui dégage de la carcasse, une fois que l’acier brûle, il brûle longtemps même si ça ne se répands pas.. »

Il prit un instant pour réfléchir. Au vu de la détonation, cela avait dû être entendu, il valait mieux être prudent, et le risque d’asphyxie dont parlais le jeune homme était, en effet, bien réel. C’était peut-être un coup de chance en même temps de ne pas être obligé de remonter tout de suite.

« Je pense qu’on doit pouvoir trouver un escalier de secours plus loin, il n’y a plus de courant, on ne verra pas le panneau, mais en cherchant, elle ne doit pas être loin. Je te suis. »

Il lui tendit la lampe de poche en signe de bonne volonté en voyant l’état de la sienne. Il préférait garder la clef à molette pour se défendre tant qu’à faire.

« Moi c’est Matt, »


.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 7
Rang: /
Ven 7 Déc 2018 - 21:44


Sneak peek

Matt x Alberich
Alberich ouvrait donc la marche, examinant chaque espace éclairé par la lampe torche. Même si lui-même n'avait grande idée des risques qu'ils encourraient, le ton assuré de l'autre gars était suffisamment convaincant pour lui faire confiance pour le moment... Avait-il un autre choix de toute façon ?

Plusieurs minutes de recherche furent nécessaires avant qu'enfin la lumière n'accrochât un large pan de métal, ou de plastique peut-être : une porte. Comme l'avait supposé Matt, l'indicateur de sortie était absent mais heureusement pour eux deux, la porte semblait en assez bon état pour pouvoir être ouverte. Elle pivota sur ses gonds avec un grincement sourd. Face à eux, un long couloir malodorant. La lumière émise par la lampe était avalée par l'obscurité, si bien qu'ils ne pouvaient en distinguer le fond. En tendant l'oreille... On pouvait percevoir des gouttes d'eau tomber au loin, et le vent siffler.

Fournir des efforts physiques avait toujours été une contrainte pour le magicien mais s'il y avait une possible récompense à la fin... Peut-être que ce couloir se poursuivait pendant des kilomètres, jusqu'à les mener dans une tout autre zone. Peut-être qu'ils avaient là une manière de pénétrer dans un territoire ennemi en toute discrétion. Ou qu'il s'agissait d'un accès vers un entrepôt... Alberich se retourna vers Matt, avec un petit sourire.

Au fait, moi c'est Al...

Il avait hésité à se présenter : la dernière fois qu'on avait cherché un Alberich ça lui avait valu la dérouillée de sa vie. Mais quitte à être coincé à vie avec ce type -qui avait plutôt l'air sain d'esprit- autant être en bons termes. Il aurait bien l'occasion de vérifier son brassard plus tard...

Alberich se glissa donc dans le couloir. Chacun de le chuintement de leurs pas résonnaient, encore et encore, trompant le plic ploc régulier du plafond humide et les couinements lointain de rats. De temps à autre, ils pouvaient entendre le son étouffé d'un tremblement. Mais c'était le son de leur respiration qui dominaient. Court, bruyant.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 12

CV
Surnom :
Palier: 0
Rang: /
Sam 8 Déc 2018 - 16:29


Alberich

GRAY
Matthew

「 Sneak Peek」

Al, un diminutif. Matthew avait à peine relevé, la boule au ventre à cause de l’épreuve qu’ils allaient vivre. Sur le moment il ce serait peut-être offusqué, mais aucun mots ne lui vint aux lèvres, comme avalés par les courants d’air qui venaient leur rappeler la présence d’espoir. Ils marchèrent ainsi pendant un petit quart d’heure, guidé par l’espoir vacillant de trouver une porte de sortie. Matthew essayait de ne pas se retourner à chaque bruit qu’il entendait. Leurs pas lui paraissaient assourdissants et l’écho donnait l’impression que quelqu’un emboîtait le sien dans le leurs. L’odeur nauséabonde s’accentuait avec leur avancée, imprégnant l’empreinte répugnante de sa présence sur eux, pourriture, poussière, humidité, égouts. Le jeune mécanicien mis même le pieds dans une croupie et nauséabonde qui faillit le faire tomber, ses sens noyés dans l’obscurité qui semblait s’être emparée de tout.

Finalement, ils parvinrent à une intersection, un des chemins indiquait un panneau électrique et découlait donc logiquement sur un cul-de-sac. L’autre voie formait un coude qui donnait sur un pont suspendu en ferraille. Impossible de discerner quoi que ce soit au-delà.

« Je crois qu’on a de la chance, c’est peut être un accès vers une sortie. J’espère que ce n’est pas l’eau des égouts.. Sinon je crois que je vais mourir ici.. »

Il rit nerveusement à cette idée insupportable qui était à deux doigts de lui faire frôler la crise de nerfs. Le mécano sorti une de ces cigarettes. Il fallait qu’il calme la tension qu’il sentait de nouveau l’assaillir. Il détestait l’impression de se sentir sale et cet endroit sublimait son sentiment de mal être. Tout s’enchaînait beaucoup trop vite pour lui. Son enlèvement, son entrée chez les Suns, et maintenant le doute insidieux et angoissant de se rapprocher peut être de sa tombe. Les doutes l’assaillaient au fur et à mesure. Il avait besoin de rompre le silence.

« Tu viens du complexe ou tu as été enlevé à ta vie ? »

Les mots étaient sortis chuchotés, mais dans cette pénombre, ils lui parurent démesurément bruyants.

.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 7
Rang: /
Jeu 13 Déc 2018 - 18:12


Sneak peek

Matt x Alberich
Sain d'esprit ? Il était moins sûr. Le magicien coula un regard vers la cigarette et avant que son compagnon ne l'eut allumée, Alberich lui souffla d'un ton plein d'appréhension :

Tu es sûr que c'est une bonne idée ?

Fumer dans des semblants d'égouts ou dans un parking, cela lui paraissait aussi saugrenu que dangereux. Comme cette situation à vrai dire. Il espérait simplement que Matt n'était pas un de ces dépressifs qui vaquaient dans Eternally sans but ni joie de vivre : ce n'était pas dans ses plans de jouer les psychologues.
Cette question qu'il avait posée, était-elle pour simplement se rassurer ou cachait-elle un manque d'attention ? Sa méfiance avait certes été ravivée... mais il pouvait bien lui laisser le bénéfice du doute. Après tout il lui avait prêté cette lampe.

Je veux dire... J'ai entendu des histoires de gars qui avaient explosé dans les égouts. Ou d'embuscades à cause de la lueur. Ou encore d'étouffement à cause de la fumée. C'était en dehors d'Eternally mais ça marche de la même façon j'imagine. Et du coup... tu ne viens pas du complexe non plus.

Alberich s'en rassura. S'ils étaient amenés à se battre tous deux, au moins il avait ses chances. Faites qu'on trouve rapidement la sortie avant d'en arriver là... En attendant, comme Matt semblait enclin à discuter et que leu périple n'était pas prêt de finir, autant en profiter pour obtenir un maximum d'informations sur lui. Mais avant... il y avait ce pont.
Ce dernier était loin d'être rassurant. Visiblement de construction peu récente, l'humidité de lieux avait attaqué le métal ci et là, en de larges taches de rouille ; la lampe mit également en lumière des pans de couleur différente, comme s'il avait été rafistolé plutôt que réparé. Alberich déglutit.

On devrait traverser en courant. Vite. En bas vu l'odeur... et les trucs qui flottent.. je crois bien que c'est les égouts...

Mais qui passerait en premier ? Il n'avait aucune foutue envie d'y aller, ni en premier ni en second en fait. Le blond se rapprocha alors de Matt, avec l'intention de glisser sa main dans la sienne. Chacun sa méthode pour se rassurer.

On y va ensemble.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternally :: Centre Ville :: Les Rues-
Sauter vers: