Aller en haut
Aller en bas

Salut, toi qui es né pour vivre ici.

Toi qui corresponds parfaitement au projet, que ce soit mentalement et physiquement, sache qu'il faudra survivre par tes propres moyens dans cette vaste et chaotique ville qu'est Eternally. Tu peux faire cavalier seul, ou du moins le tenter difficilement. Soit rejoindre un des quatre groupes qui règnent sur Eternally. Mais tu comprendras vite que la loi du plus fort prévaut sur tes droits les plus basiques...
Sache simplement que tu ne pourras pas t'échapper sinon par la mort... ou alors jusqu'à qu'un groupe prennent le contrôle total de la cité. D’ici là, il faudra devenir le plus fort.

→ Lire la suite du contexte

Forum RP | +18 | Yaoi | Violence | Survie | Huis-clos
 

 :: Premiers pas :: Fiches de Présentation :: Fiches Validées :: Blue-Anarchists Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Danny Jones, me voilà Honey !

Danny Jones

CV
Rang: /
Surnom : Little Entity
Palier: 11
Mar 21 Aoû - 23:18
  • Taille : 1m67
  • Poids : 63 kilos
  • Cheveux : Longs et noirs
  • Yeux : Bleus claires
  • Corpulence : moyenne

  • Particularités : Il a le sourire de l'ange, ne vous endormez surtout pas près de lui, ça lui donnerait envie de vous tuer.
La première chose que vous remarquerez chez lui c'est son sourire psychotique ainsi que les cicatrices qui ornent ses joues. Et oui il a ce que l'on appelle le sourire de l'ange. Il a également un regard froid, malgré la profondeur de ses yeux bleus comme le ciel. Il a également une brûlure au niveau du cou ainsi que des cheveux longs et noirs qui servent à la cacher. Il vous paraîtra certainement très calme, peut-être trop... Et ceci vous donnera des frissons, mais vous reprendrez vite confiance en vous, car il est de petite stature et semble fétiche. Effectivement, il n'est pas très grand, mesurant à peine 1m67 pour un poids n'atteignant jamais au-delà des 65 kilos. Mais il reste un homme, il est sportif et s'est énormément entraîné au court de sa carrière de tueur en série. Il est agile et rapide et n'hésite pas à découper la chaire seulement pour le plaisir. Mais malgré ses expressions tout droit sorties d'un asile, il reste en lui une lueur d'innocence. La plupart du temps muet, il pourrait presque être mignon si on en oublie qu'il est défiguré. Mais cela importe peu pour lui. Il est comme il est et c'est le principal. D'ailleurs, qu'est-ce que la beauté dans ce monde immonde ? Chacun à sa propre vision et il le comprend parfaitement.

Niveau vestimentaire, il aime porter des sweat à capuche ainsi que des pantalons pas trop moulants. Il aime être libre de ses mouvements. Il se balade toujours avec une petite panoplie de lame. C'est ce qu'il préfère, les armes blanches et plus particulièrement les couteaux. Son arme fétiche en est d'ailleurs un que Jay lui a offert à l'occasion de leur un an en couple. C'est celui qui utilisera le plus pour tuer, simplement pour prouver son amour à celui qu'il aime. Voici un peu près le physique de ce petit ange devenu un démon.
  • Qualités : Il est très intelligent et l'utilise toujours à son avantage. Il est toujours calme et ne se précipite jamais.

  • Défauts : Il n'est pas fort physiquement et semble bien trop innocent pour ce monde. Il aime tuer des gens, même si ce n'est pas nécessaire, faisant perdre de précieux cobayes au test.
Un ange déchu aux ailes et au sourire brisés. Il semble toujours calme au premier abord et c'est le cas. Il n'est pas très vif, même s'il est quelqu'un de très intelligent. Il est certainement surdoué, sans le savoir. Il y a peu de choses qu'il aime dans la vie, c'est donc bien plus facile de commencer par là. Tout d'abord, ce qu'il aime le plus c'est tuer, sentir sa lame se planter dans la chaire de quelqu'un est quelque chose d'enivrant. L'odeur du sang, cette odeur ferrailleuse ne l’écœure pas, au contraire, c'est un doux parfum pour lui. Voir ce liquide rouge est une pure merveille, c'est d'ailleurs, comme vous vous en doutez, sa couleur préférée. La seconde chose qu'il aime le plus au monde sans le dire, c'est Jay, son Honey. Personne n'a le droit de le toucher sans subir sa colère. Que ce soit une tape amicale sur l'épaule ou une poignée de main, Danny le prendra très mal. Il est quelqu'un de possessif qui a besoin d'avoir sa moitié.

Cela a toujours été ainsi, déjà avec son jumeau. Il a ce besoin irrationnel d'appartenir à quelqu'un et que cette personne lui appartienne entièrement. Il se fiche du reste du monde, tant que Jay est là. Il est son mentor, son ami, son amant, la seule personne qu'il s'estime incapable de tuer, même si l'on le lui demandait. C'est l'unique être au monde pour lequel il pourrait mourir. Il pourrait tout lui pardonner, tout lui accorder, car c'est Jay. Il n'y a pas d'autres raisons, c'est une obsession. Il apprécie également, étonnement, tout ce qui est mignon. Il adore la nature et les fleurs. Il n'y a rien de plus beau qu'un bouquet bien arrangé par ses soins. Ce qui est assez ironique quand l'on sait qu'il aime également tout ce qui est sombre et gore.
  • Pseudo : Zayshin
  • Âge : 27 ans

  • Comment tu as découvert le forum ? Je sais plus !

  • Des remarques ? J'aime mon co-fonda !!
  • Nom : Jones
  • Prénom : Danny
  • Âge: 24 ans
  • Groupe : Membre des Blue-Anarchists
  • Occupation : Mercenaire / "sérial-killer"

  • Avatar : Jeff the Killer [Creapy pasta]
Danny est né sous le signe d'une bonne étoile, la veille de Noël. Ses parents furent plus qu'heureux de l'accueillir, lui et son jumeau, Joffrey. Danny était né quelques minutes avant, ce qui faisait de lui l’aîné. Mais ça n'avait aucune importance. La famille était heureuse, les garçons grandissaient bien malgré les revenus modestes de leurs parents toujours occupé à travailler. Ils étaient toujours collés l'un à l'autre, c'était le souhait de Danny. Jamais sans son frère. Et même si Joffrey était plus sociable, son aîné l'empêchait régulièrement de fréquenter d'autre personne sans lui. Toujours ensemble, c'était le mot d'ordre. Ils avaient même leur propre langage. Une langue qu'ils avaient inventée avec le temps, un mélange de mot, de claquement de langue et de gestes. Personne ne les comprenait et il était de plus en plus difficile d'entrer dans leur bulle.

Puis leur père eut une fantastique promotion. Ils déménagèrent alors dans un quartier bien plus chic. Toutes les maisons étaient neuves et les jardins bien entretenus. Mais ceci Danny s'en fichait, tant que Joffrey était là, tout allait bien. Jamais seul, toujours à deux. Ils étaient si liés qu'ils faisaient tout ensemble. Même leurs nouveaux voisins, bien qu'accueillant, n'arrivaient pas à s'immiscer dans leurs jeux. Mais leur mère, ayant moins de travail grâce au revenu de son mari, se rendit compte de ce qu'il se passait. Elle commença alors à s'en mêler et a les poussé à aller de l'avant. Elle ne voulait pas qu'ils soient exclus et mit à l'écart, même si c'est ce que Danny souhaitait. Mais rien à faire... Ils s'étaient tellement isolés qu'aller à l'école était devenus un enfer, tout le monde se moquaient d'eux. Joffrey n'en pouvait plus de se faire malmener, malgré que son aîné le protégeait en permanence. Personne n'avait le droit de les toucher, sous peine de recevoir une bonne correction. Ils grandirent ainsi, arrivant gentiment à l'adolescence. C'est vers leurs 15 ans que tout bascula. Ce n'était plus des combats de gosse dans la cour de l'école. Non c'était devenu, malheureusement bien plus sérieux que ça.

Un jour alors qu'ils rentraient du lycée, des plus grands qu'eux vinrent les raquetter. Joffrey, un peu plus petit et plus chétif, fut la cible. Mais Danny se mit entre eux leur demandant simplement de dégager. Mais il n'était pas assez fort... pas assez fort pour protéger sa moitié. Il se fit bousculer et tomba violemment à terre. Mais, quand il vit l'un des voyous sortir un couteau pour menacer son jumeau, son sang ne dit qu'un tour. Il se releva immédiatement et vint habillement désarmer le garçon s'emparant alors de l'arme. Les trois adolescents lui crièrent dessus, l'insultant. Il ne savait pas d'où cette force lui venait, mais il ne devait en aucun cas faillir. Le combat commença alors, tout alla si vite. Dans des mouvements agiles, il en poignarda un premier, au niveau du bras et le second au niveau de la cuisse. Le troisième eut moins de chance... le couteau atteignit sa gorge ainsi qu'une artère. Il se vida de son sang, sous leurs yeux. Danny les regardait froidement, il venait de tuer quelqu'un et ça ne l'affectait pas. Joffrey réagit immédiatement, emmenant son frère jusqu'à la maison. Leurs parents n'étant pas encore rentrés, ils purent se mettre en sécurité dans leur chambre. Mais il y avait eu des témoins. Joffrey réfléchissait à comment est-ce qu'ils pourraient s'en sortir... mais c'était trop tard. Leur mère venait de rentrer. Le cadet demanda à l’aîné d'aller l'accueillir le temps qu'il cache les preuves. Danny accepta et descendit, tout sourire. Sa mère lui demanda comment s'était passé sa journée et d'un ton inquiétant il répondit qu'elle s'était merveilleusement bien passée. Tuer et mutiler avaient éveillé un sentiment nouveau chez lui.

Mais il n'eut pas le temps de continuer son récit, que quelqu'un sonna à la porte. C'était deux policiers. Ils étaient là pour l'arrêter et il allait tout assumer. Ils le questionnèrent et il avoua... jusqu'à qu'une voix se fasse entendre dans les escaliers. C'était Joffrey, un couteau à la main, plein de sang, les bras entaillé. Il hurla que c'était lui et non son frère qui avait commis le meurtre. Devant ces nouvelles preuves, les policiers préférèrent croire le cadet que l’aîné, pensant qu'il voulait simplement protéger son petit frère. Le plus petit fut emmené, menotté.

Une semaine passa, puis une autre, sans la moindre nouvelle. Ses parents eux en avaient évidemment, mais souhaitant protéger leur fils, ils restaient discrets. Puis le jugement arriva enfin... Joffrey allait être jugé comme un adulte et envoyé dans une prison adéquate. Danny pu aller lui rendre visite quelques mois plus tard et constata qu'il n'allait pas du tout bien. Il avait des hématomes sur tout le corps... Son cœur se sera et il avait des envies de meurtre. Il avait déjà eu ce sentiment quand les voyous s'en étaient pris à son frère... Il devenait instable. Il questionna son frère qui semblait brisé... Il comprit rapidement qu'il ne subissait pas que des coups, mais d'autre violences bien plus atroces. Il se leva énervé, voyant rouge... Les policiers durent le faire sortir de force avec ses parents. Il hurla, sa voix changea, son ton n'était plus le même. Il était interdit de visite... Mais cela ne changera rien, il devait sortir son frère de là. Il essayait d'imaginer un bon nombre de moyen de le faire s'évader. Mais rien... Quelques semaines plus tard il apprit alors le décès de Joffrey. Il avait été violé et battu à mort dans la prison. Personne ne l'avait protégé. Plus jamais ils ne seraient ensemble.

Cet événement le changea complètement, il se plongea dans le mutisme le plus total, il ne mangeait plus. Ne jouait plus... il passait ses journées à déprimer, sans la moindre expression sur son visage. Il était devenu ce que l'on peut dire suicidaire. Si bien qu'il mit le feu à sa chambre voulant se laisser dévorer par les flammes. Mais ses parents intervinrent à temps et le sauvèrent. Il passa plusieurs jours à l'hôpital pour être soigné de grave brûlure au niveau du cou. Ses cheveux si clairs que sa mère aimait tant, devinrent noirs. En réalité, ils retrouvaient leur couleur naturelle. Comme sa mère le préférait avec des cheveux châtains clairs, elle lui faisait des teintures. Mais là ce n'était plus possible. Il se laissa même pousser les cheveux, ne voulant plus prendre soin de lui. Une fois guéri, il fut ramené à la maison. Ses parents se demandèrent s'il allait bien au niveau psychologique. Comme il avait considérablement changé. Il n'avait plus sa douce voix, mais une vois plus grave, plus effrayante.

Les mois passèrent encore, Danny avait à présent 16 ans. Il ne sortait plus, ne souriait plus et avait perdu beaucoup de poids. Une nuit, alors que le silence inondait la maison un bruit de vitre brisée se fit entendre. Danny se leva alors et descendit dans le salon. Il se retrouva alors face au cadavre de sa mère puis celui de son père. Il releva la tête et son regard croisa celui d'un autre garçon. Se fut sa première rencontre avec Jay... Un célèbre tueur en série que personne n'arrivait à attraper. Danny l'observait, impatient qu'il le tue. Mais ce dernier ne le fit pas. Non... à la place il l'engueula lui demandant de sourire. Mais Danny n'y arrivait pas et comme des sirènes de polices se faisaient entendre, Jay l'emmena avec lui pour le tuer, plus tard. Quand il pourra sourire, car, d'après ce que Danny avait compris, il voulait uniquement tuer des gens qui étaient heureux ou qui montraient certaines émotions. C'était trop ennuyant pour lui de tuer une coquille vide. Ils errèrent plusieurs semaines ensemble, fuyant la police, mais toujours aucun sourire ne venait se dessiner sur les lèvres de Danny. Agacé Jay décida, de sa faux, lui en offrir un. Il vint alors lui taillader les joues, lui offrant le sourire de l'ange.

Ceci transforma complètement Danny, quelqu’un qui se souciait de lui… en quelque sorte. Il se prit donc d’affection pour Jay et décida de devenir son disciple, mais de tuer à sa manière, trop faible psychologiquement pour tuer quelqu’un qui le regardait droit dans les yeux. Il opta pour une technique plus fourbe et plus sûre. Go to sleep my friends… Va dormir mon ami… Ainsi je pourrais te trancher la gorge et te plonger dans un sommeil éternel.

Les deux garçons firent un peu plus connaissance et échappèrent de nombreuse fois à la police. Acceptant parfois des contrats pour tuer. Ils menèrent leurs vies ainsi, se rapprochant de plus en plus, jusqu'à tomber amoureux... enfin c'est un bien grand mot, ils ne se sont jamais dit je t'aime ou montré le moindre signe d'affection. Non ce n'était que du sexe de temps en temps. Et puis en même temps les mots ne servent à rien. Ils savent que chacun est important pour l'autre et passer 4 ans ensemble, ça rapproche. Mais un soir, alors qu'ils étaient dans un hôtel pourri entrain de dormir, la porte fut défoncée et la chambre gazée. Ils ne purent rien faire d'autre que de sombrer dans un profond sommeil. Ils se réveillèrent tous les deux la tête lourde... étendu au sol. Ils vinrent non loin d'eux, deux sac à dos avec une seule et unique lettre. Danny la prit et la lu à haute voix pour son compagnon. Ils apprirent qu'ils étaient les candidats idéaux pour une sorte de test. Ils allaient devoir affronter la mort. Et mieux encore... ils pourraient la donner en toute liberté, sans que la justice s'en mêle. Leur existence allait être effacée de ce monde et il vivrait dans un paradis qui pour beaucoup ressemble à l'enfer. Ils prirent donc chacun un sac et main dans la main partirent à la découverte de la ville. Voilà à présent 4 ans qu'ils font partie du test. Ils font partie des Blue-Anarchists depuis trois ans, mais aident tous les groupes. Il suffit de les payer en ressources pour qu'il exécute quelqu'un ou qu'ils rendent service. Mais attention, il ne faut jamais se mettre ce couple à dos !
Revenir en haut Aller en bas
Eternally
Voir le profil de l'utilisateur




Eternally
Fondateur
Lun 27 Aoû - 3:20

Validé

Time to shine!

Félicitations, tu es validé !

Difficile de dire quoique ce soit xD En tous cas je m'occupe de ta validation poulette, et fait le ménage juste après~


Bonus de points de réputation : + 30 points (15pts * 2 bonus des premiers arrivés !)


Tu peux à présent :

Te recenser


Avatar
Double Comptes

Ouvrir des demandes


RP
Relations

Créer


Ton journal
Un lieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternally :: Premiers pas :: Fiches de Présentation :: Fiches Validées :: Blue-Anarchists-
Sauter vers: