Aller en haut
Aller en bas


Forum RP [Lime - Lemon (hide) - Déconseillé aux mineurs]
 

 :: Quartier Est :: QG des Green-Laws :: Aile 3 :: Chambres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Larmes de Crocodile (Ft. Dwight) - TERMINÉ

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Jeu 6 Sep 2018 - 22:18

Larmes de Crocodile

ft.Dwight & Thomas

Informations.

Thomas se retrouvait seul dans la chambre qu’il partageait avec trois autres gars. Il n’aller pas faire le garde aujourd’hui, il devait écrire un rapport sur une enquête dont il s’occupe. Rien de bien folichon puisque c’était toujours une enquête sur le trafic de Madness, depuis sont entré dans le groupe d’intervention, il avait demandé de travailler un maximum sur ce trafic. Bien entendue il s’acquitté de quelques autres enquêtes, mais il voulait réellement arrêter le trafic de cette drogue horrible qui lui a arraché Ryder. Les coudes sur le bureau et la tête de la main, un grognement se fit entendre suivit par un secouement de tête. Il chassait ses pensées, il ne voulait plus penser à lui, il avait fait son deuil le plus difficilement possible, mais il l’avait fait. Il n’avait plus aucun mal à « traîner » avec d’autres mecs, mais il doute rapidement tomber amoureux une nouvelle fois. Lui seul avait su casser la coquille entourant le cœur de Thomas, c’était le seul et cela le restera certainement très longtemps.

Attrapant de nouveau son stylo, il fit danser la mine sur le papier, écrivant correctement et lisiblement chaque mot, faisait attention à tout. Après tout c’était important, s’il écrivait vite cela serait mal écrit et il pourrait oublier des mots ou des détails. Se grattant de temps en temps la tête en levant les yeux aux ciels et en baillant, il réfléchissait à ce qu’il avait fait pendant l’enquête d’hier. Alors qu’il marchait tranquillement dans la zone abandonné des Greens, il tomba sur un corps dont les membres faisaient des angles non naturel, tous brisés sous le coup d’un choc violent. Il s’était stoppé net pendant quelques minutes tellement se corps lui faisait se souvenir du suicide de Ryder. Il avait retourné le corps pour regarder de qui cela pouvait être, c’était un Yellow. Il l’avait déjà croisé de temps en temps et il était toujours… Bizarre.

Fouillant le corps il avait trouvé un sachet ayant certainement contenue de la Madness dans sa poche et quelques autres choses complètement inutiles. Il avait ensuite enterrer le corps dans le cimetière, bien entendu il tenta de trouver quelqu’un qui connaissait ce mec parmi les greens et les yellows afin de savoir si cet homme se droguait. Heureusement il rencontra par hasard un ami à lui qui lui déclara que oui, cet homme consommait de la drogue, il était donc parti de l’endroit où il vivait pour aller bien tranquillement se suicider dans le territoire des Greens. Certainement parce qu’il savait que ses amis ne venaient pas traîner ici.

Terminant rapidement d’écrire la dernière phrase, il se leva pour attraper un haut dans son armoire et retira celui qu’il porter pour le mettre. C’était un T-shirt très simple, il était habillé aujourd’hui comme tout le monde puisqu’il allait rester dans sa chambre à écrire d’autre rapport d’enquête assez vieille qui n’avait pas était de grande importance. Alors qu’il allait s’assoir, des coups dans la porte de sa chambre lui fit redresser la tête. D’une voie calme mais claire, passant une main sur ses cheveux pour les ramener en arrière et évitait qui lui retombe sur son visage, il déclara :

« C'est ouvert ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 143

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 4
Rang: Escouade d'intervention
Jeu 6 Sep 2018 - 23:20


Larmes de crocodile

Thomas x Dwight
Les coups à la porte étaient en réalité ma tête qui frappait le bois. Une fois. Deux fois. À la troisième, j'abandonnais et laissais mon visage embrasser la porte froide et solitaire. Comme moi. Abandonné, comme une pauvre vieille chaussette sale, et sans le sou, sans la célébrité, sans toutou. Le tout articulé dans un sanglot bruyant et plein de morve.

M'ouvert ? NAN ! FINIS ! J'OUVRE PLUS RIEN ! FERMÉ les cuisses, fermé le trou, fini, fini, finiiii...

Comme la bouteille d'alcool que j'avais trouvée. Ou c'était autre chose... Dans la pharmacie ? Je savais plus trop. Enfin si je savais. J'avais besoin d'amour, des bisous, des câlins tous les jours. Chuis comme ça... C'était sans doute la formule magique pour que la porte s'ouvre, me laissant tomber, le faciès en premier.

Aïe.

Colis Dwight livré. Chez qui ? Boaf. Aucune idée, j'avais marché sans trop réfléchir en fait. Et la tronche face moquette. J'éternuais, à cause de la poussière. C'était propre mais ça puait. Enfin propre. Plus vraiment pour longtemps. Je relevais le visage, et mes petits yeux aperçurent une silhouette familière. Pour être plus précis, une paire de gambettes que j'avais eu le temps de reluquer pas mal ces derniers temps.
Je roulais donc sur le dos, avec une grâce inattendue. Et me voilà le nez coulant et rouge, et la lèvre fendue pour m'être éclaté sur le sol. Je fronçais les sourcils, tandis que mes paupières tentaient de chasser les larmes.

Pour quoi t'es à l'envers, parrain ? T'as toujours été perturbant mais là c'est vraiment bizarre.

J'éternuais une nouvelle fois et me fendit d'un grand sourire.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Ven 7 Sep 2018 - 9:09

Larmes de Crocodile

ft.Dwight & Thomas

Informations.

Alors qu’il venait d’entendre des coups dans la porte et qu’il avait dit qu’elle était ouvert, il entendu quelqu’un beuglé dans un sanglot que non ce n’était pas ouvert, qu’il fermé tout et aussi les cuisses. Soupirant doucement, il n’eut aucun mal à reconnaitre Dwight, ce gamin bruyant, exhibitionniste mais plutôt gentil et il écoute très bien. Après tout il est également le parrain de ce nouveau green. Il s’avança vers la porte pour l’ouvrir en grognant. Mais alors qu’il allait dire quelque chose, voilà que son filleul se retrouvait le nez sur sa moquette, dans un « aïe ».

Thomas passa une main dans ses cheveux en soupirant, parfois ce lapin était vraiment une quiche. Il croisa les bras en le regardant alors qu’il se retournait et ses dents se serrèrent quand il vit qu’il était blessé par sa chute. Se baissant rapidement pour passer ses bras sous les épaules de Dwight, il le souleva afin de l’asseoir et grogna aux paroles qu’il déclara.

« C’est pas moi qui suit à l’envers Dwight, c’est toi qui fait l’idiot. Tu peux m’expliquer pourquoi tu beugler comme un gars qui viens de se faire larguer ? »

Levant l’un des bras du lapinou, il le posa autour de son cou pour le redresser et le fit s’asseoir sur son lit. Plantant ses yeux vairons dans ceux du jeune homme, il s’agenouilla devant lui en posant ses mains sur son visage pour regarder ses blessures. Sa lèvre était fendue et son nez saigné. Soupirant il attrapa un paquet de mouchoir qui trainait dans son lit et en sorti un pour le poser sur son nez afin de stopper le saignement. Se redressant pour attraper un autre mouchoir, il commença à nettoyer le sang sortant de la blessure sur la lèvre et soupir doucement en regardant Dwight dans les yeux.

« Je ne m’attendais pas à te voir en train de pleurer, tu es d’habitude si désinvolte. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 143

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 4
Rang: Escouade d'intervention
Ven 7 Sep 2018 - 16:43


Larmes de crocodile

Thomas x Dwight
Un petit gémissement suivit un "oulà" quand il me redressa. Je me sentais bizarrement... pas là. Enfin là, et partout à la fois. Je penchai la tête pour observer les narines de Thomas. Nan pas dedans. Je ris doucement de ma connerie. Ça faisait du bien parfois, d'être réellement Dwight, le taré de service des Greens.
Je papillonnais des yeux, souriant comme une jouvencelle à qui on faisait la cour.

Je fais pas l'idiot... Pas cette fois ! Non monsieur ! Je suis innocent, lâchez-mouaaaa...

Et je me mis à chialer, le temps du trajet jusqu'au lit ; au moment où mon royal fessier sentit le moelleux en dessous, je me figeais. Et mes yeux allèrent dévisager Thomas avec terreur. Je me raidis encore plus quand il posa ses mains sur mon visage. Ayé. Dwight le fou allait devenir Dwight la pute du service.
Et pis il mis un mouchoir dans mon nez. J'étais un peu surpris. J'en avais connu des gars aux fétichismes et fantasmes bizarres mais là, c'était un bien étrange préliminaire. Et maintenant il tapotait ma lèvre... Une façon de demander à entrer ? J'éternuais.
Oups.

J'suis pas désinvolte ! Je suis magnifique !

L'élan de protestation fut vite remplacé par une nouvelle vague de pleurs et de morve. J'hoquetais. Il était tout flou, Thomas. Mais il restait tout mignon, tout bicolore même en mode aquarelle haha. Du coup je me penchais jusqu'à ce que nos nez se touchent, le mien toujours dégoulinant, et l'air le plus sérieux du monde, lui soufflai dans un relent d'éthanol :

J'vais t'embrasser !

Et me laissant glisser du lit pour atterrir sur lui, je joignis le geste à la parole.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Ven 7 Sep 2018 - 17:35

Larmes de Crocodile

ft.Dwight & Thomas

Informations.

Terminant de nettoyer le sang sur le visage du lapinou, le Green se recula légèrement en retirant ses mains de son visage, il était bizarre, mais aucune idée ne lui vint qui pouvait expliquer cette état. Jamais il n’aurait pensait le voir un jour pleurer. Alors qu’il reprendre un autre mouchoir pour que son filleul puisse se nettoyer de nouveau le nez au cas où ça saigne encore, celui-ci lui éternua dessus. Grognant brusquement il regarda Dwight dans les yeux. Il venait juste de changer de haut et le voilà recouvert de goutte de sang appartenant à l’homme qui se tient devant lui. Passant une main dans ses cheveux, il allait se lever quand il l’entendit parler.

Magnifique ? Oui peut-être bien. Enfin il n’est pas désagréable à regardait, même loin de là. Mais tout le monde le savait et Dwight le premier, il jouait même de ce physique et cela avait tendance à énervait Thomas quand il le voyait ce comportait comme une… Devant d’autres mecs. Il n’avait rien n’essayait avec lui et il prenait cela comme une insulte. Son filleul est une personne bien, il en ai convaincu, bien qu’il soit parfois idiot, bizarre, exhibitionniste et j’en passe, l’homme ne pouvait pas s’empêcher de l’apprécier. Après tout c’était un bon élève mais il ne supportait pas son côté je montre mon corps à tout le monde.

Le regardant de ses yeux vairons, il resta calme quand le jeune colla leurs nez ensembles, Thomas restait figé, attendant tranquillement qu’il lui dise ce qu’il était en train de foutre. Ses yeux s’ouvrirent légèrement aux paroles du lapin. L’embrasser ?! Là maintenant tout de suite c’était la seule idée qu’il lui venait ? Surtout qu’il puait l’alcool, ce n’était que maintenant qu’il le remarquait, mais le jeune était sous l’effet de l’alcool. N’ayant même pas le temps de dire « ouf », il se retrouvait avec Dwight sur lui et ses lèvres sur les siennes. Grognant soudainement, il le laissa faire pendant quelques secondes jusqu’à poser une main sur son torse pour le repousser par terre et le plaqua contre le lit en le fixant.

« C’est très insultant que la seule fois où tu m’embrasse tu sois complètement torché. Je ne sais pas où elles sont traînées tes jolies lèvres Dwight, je ne sais même pas si tu es conscient de ce que tu es en train de faire. »

Il se releva après ses paroles pour retirer le haut qu’il avait et fouilla dans l’armoire afin d’en retrouver un autre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 143

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 4
Rang: Escouade d'intervention
Ven 7 Sep 2018 - 20:24


Larmes de crocodile

Thomas x Dwight
Thomas parlait, beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup... trop. J'avais du mal à suivre et mon cerveau allait de A à Z sans s’embarrasser des autres lettres. Il avait répondu au petit bisou ! Il en voulait donc aussi à mes fesses ! J'en étais sûr. Et je l'étais encore plus, quand il décida d'enlever son haut.

Ça va trop vite ! ET SORS PAS LES JOUETS DU PLACARD !

J'attrapai le drap du lit avec la dextérité des gars bourrés et courant vers Thomas, l'en enveloppai. Moi avec. Nous allions devenir un maki géant ! Mais qui allait faire la garniture et qui ferait le riz ? Sous la couvert du drap, j'observais Thomas et me sentis tout d'un coup bien enthousiaste.

Je peux faire le riz ?

Ce disant, je me laissai tomber sur lui, dans une embrassade qui n'avait rien de très virile ni très amicale d'ailleurs, et me pris une nouvelle fois le sol en pleine face. Aie. Ce me parut le moment le plus opportun pour lui répondre ; sa question avait mis du temps à atteindre mon cerveau je crois ?

Elles ont trainé sur les tiennes, haha ! T'es bête Thomas !

J'explosai de rire, trouvant la situation et Thomas terriblement cocasse jusqu'à ce que des coups se fassent entendre. On frappait le mur. J'allais demander qui c'était mais un "baisez silencieusement !" me devança. Je regardai donc mon parrain avec un air perplexe. Et je m'étais remis à saigner.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Ven 7 Sep 2018 - 21:37

Larmes de Crocodile

ft.Dwight & Thomas

Informations.

Alors qu’il était en train de fouiller dans l’armoire afin de prendre un haut pour remplacer celui que Dwight avait souillé par son sang, il entendit celui-ci crier de ne pas sortir les jouets. Il se tourna afin de lui demander ce qu’il voulait entendre par « les jouets », mais n’eut pas le temps puisque il se faisait envelopper par un drap et le lapin se colla à lui. Il leva la tête pour le regarder en grognant, Thomas était 12 centimètres plus petit que ce grand fou. Non pas qu’il n’aimait pas cela, mais il était collé contre son filleul complètement bourré, cette situation pouvait rapidement empirer. C’est alors qu’il entendit les paroles du gars, être le riz, le regardant, il fronça les sourcils d’incompréhension.

« Faire le riz ? Je peux savoir ce qui traîne dans ta tête…. En fait non, ne me dit rien, ça doit être le bordel là-dedans. »

Il grogna en tentant de reculer, il sentit l’homme se laissait tomber sur lui. Se reculant comme il le pouvait, le drap le gênant à cela, il tomba au sol avec Dwight. La douleur le fit de nouveau grogner et il le repoussa brusquement en soupirant, cela ne le fit aucunement bouger puisque le drap était coincé sous lui et ils étaient encore envelopper, il en avait sa claque. Son filleul pouvait être parfois adorable et c’était la première fois qu’il le voyait bourré, il était encore plus chiant que d’habitude. Dwight s’était pris, encore une fois, le sol en pleine face à en croire le « aie » qu’il lâcha, Thomas serra les dents et le regarda en prenant son visage entre les mains après qu’il ait parlé.

« Tu peux pas arrêter de dire des conneries ? Que ce soit bien claire Dwight, jamais je ne coucherais avec toi dans cet état. Vu que tu ne t’intéresse pas à moi quand tu es sobre, jamais je ne te toucherais. Maintenant LEVE TOI ! »

Il le regardait froidement dans les yeux et alors que des coups se firent entendre dans les murs, suivit d’un « baisez silencieusement ». Il grogna encore, bordel les gens devaient ne pas se mettre maintenant à crier sinon il allait péter un plomb. Grognant sourdement, il se mit également à crier afin que le gars qui a frappé dans le mur l’entende.

« Oh ferme là le frustré ! Tu crois vraiment que les gens qui couchent ensemble parlent de riz ?! Occupe-toi de tes fesses et ferme là ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 143

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 4
Rang: Escouade d'intervention
Ven 7 Sep 2018 - 22:59


Larmes de crocodile

Thomas x Dwight
On peut pas coucher ensemble en parlant de riz ?

Ce me parut la chose la plus intelligente à dire, alors que Thomas s'énervait contre le voisin. C'est vrai, la dernière fois j'avais discuté de ce que j'avais porté la veille avec mon amant du soir, et ça nous avait pas empêché de copuler joyeusement jusqu'au matin... J'étais bourré aussi ? Mais là je l'étais pas. Enfin un peu. Juste pompette !
Fier de ma réflexion, je répondis à Thomas avec un sourire, sans l'écouter. J'étais allongé par terre, content et un piti Thomas tout mignon grognant sous le nez. On dirait un piti animal tout mignon... J'approchai la main pour lui grattouiller la tête. J'ouvris les yeux dans un soudain éclair de lucidité. S'il voulait pas me toucher, bah moi j'allais le faire !

J'allai donc l'attraper par la taille afin de le ramener à moi sous la couverture, appréciant le contact de sa peau fraîche. J'avais chaud, à cause de l'alcool, à cause de la couverture et peut-être à cause de lui ? En tous cas, ce serait agréable de l'avoir contre moi. Même s'il faisait grand cas du baiser de tantôt, je n'avais pas ce genre de principes. Et encore moins l'envie d'être docile. Ou conciliant. M'approchant de son oreille, je lui soufflai d'une voix calme, l'ombre d'un sourire sur les lèvres sanguinolentes :

Et si j'étais sobre ?

Même si ma main voulait le retenir, il pourrait se dégager aisément. La lumière du plafonnier projetait une lueur tamisée sous le drap, encourageant à la sphère intimiste qui s'était développée.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Ven 7 Sep 2018 - 23:19

Larmes de Crocodile

ft.Dwight & Thomas

Informations.

Même si son visage était calme, il était en train de bouillir à l’intérieur. Le voisin l’avait énervé, mais Dwight a commencé, la jalousie ne l’aide pas. Oui, la jalousie, une chose qui touche Thomas depuis peu, quand il regarde le lapin en train de flirter avec d’autre gars. Bien entendue, il ne le disait pas et ne le réagissait pas, il n’était pas à lui et ne le serait jamais, son filleul était beaucoup trop … Volant pour ça, de plus le garde avait souvent Ryder dans la tête, peut-être que la page n’est pas réellement complètement tournée.

Lorsqu’il parla, Thomas le regardait toujours et soupira. Il est complètement sous l’effet de l’alcool ou complètement stupide, la dernière proposition est sûrement la plus probable. Il le laissa lui gratouiller la tête et le tirer contre lui, bizarrement il appréciait cela, mais la jalousie faisait son chemin et il n’allait pas le laisser avoir son corps aussi facilement. Il ne recula cependant pas, il ne le voulait pas, pour une raison déjà évoqué plus haut. Le regardant toujours, il l’écouta parler. Un frisson l’avait parcourue dans le dos quand Dwight avait parlait contre son oreille. Ce qu’il venait de dire l’amuser, il secoua alors la tête en souriant toujours.

« Si tu étais sobre, tu ne m’aurais pas approché Dwight, tu ne l’as pas fait jusqu’ici et tu ne le feras pas. Maintenant tu vas reculer et me laisser nettoyer ton visage, il est plein de sang et c’est dégueulasse. »

Reculant après ses paroles, il se leva en attrapant un haut pour le mettre et alla vers son lit pour récupérer le paquet de mouchoir et une bouteille d’eau. Il se tourna vers Dwight et soupir doucement.

« Dépêche-toi de te mettre sur le lit lapinou. »

Sa voix était devenue plus froide que tout à l’heure, il en voulait à Dwight de venir seulement quand il est bourré, lui prouvant de nouveau qu’il ne l’intéressait pas quand il était sobre. A croire qu’il n’aurait plus personne dans son lit, Ryder ayant était le seul dans son lit, Dwight devenait la deuxième personne au monde à l’embrasser.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 143

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 4
Rang: Escouade d'intervention
Ven 7 Sep 2018 - 23:43

Larmes de crocodile

Thomas x Dwight
Je lui répondis d'un nouveau sourire, sans commenter plus ses propos. Un sourire doux qui bientôt s'élargit. Dwight le bourré donc... Je rampai à quatre pattes jusqu'au lit, avant d'y grimper avec des gestes plus ou moins assurés. Bien sûr, j'avais traîné le drap avec moi et avant que Thomas ne revienne, je m'y étais déjà enroulé, un air de crétin bienheureux sur le visage.
J'aimais bien, lorsqu'on me donnait du "lapin" ou du "lapinou". Ça me confortait dans... mes certitudes. Je me laissai faire par Thomas qui était passé en mode infirmière. Gonflant des joues, je fronçais les sourcils.

Pourquoi tu t'es habillé ? C'était mieux sans !

Je protestais à renfort de mouvement d'oreilles lapines, mais rapidement l'ennui prit le dessus et j'examinais sa chambre, maintenant qu'elle tanguait moins. Elle était sobre, rien d'étonnant venant de sa part. La lumière du petit bureau était encore allumée et en me penchant un peu, je pouvais y voir une liasse de papier.

Tu racontais notre super intervention chez les Yellow ?

En y songeant de nouveau, j'en venais à regretter plusieurs silences. Et peut-être que je regretterais ceux d'aujourd'hui également. Mais Dwight le fou était têtu n'est-ce pas. Je sortis une main de la couverture pour aller tirer doucement sur le bas de son tee-shirt, comme le ferait un enfant. Mais non pas pour lui demander une faveur, juste pour m'occuper les mains et les pensées. Je ris.

Dis, quand t'étais petit, est-ce que tu faisais des soirées pyjama avec tes copains ? J'en faisais souvent. J'adorais ça : papoter de tout et de rien, se balancer des coussins, chahuter jusqu'à la fatigue.

Je me recroquevillais en position fœtale, fermant les paupières.

Faudrait en faire une avec les autres...

Je restai un long moment ainsi, à l'écouter parler ou simplement caler ma respiration sur la sienne.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Sam 8 Sep 2018 - 0:05

Larmes de Crocodile

ft.Dwight & Thomas

Informations.

Thomas n’en pouvait plus, il n’en pouvait plus d’avoir l’objet de ses désirs sous les yeux sans rien pouvoir faire. Il ne voulait cependant rien faire, profiter d’un gars à moitié bourré qui était venu dans sa chambre certainement aux hasards et en pleurs, ce n’était pas son truc. Tant que Dwight ne venait pas le voir quand il était sobre, il n’y aura rien entre eux deux, s’était un fait. Une fois qu’il fût assis sur le lit en face de lui, le garde versa un peu d’eau sur un mouchoir et attrapant le menton de Dwight, lui fit lever la tête pour nettoyer le sang.

Il haussa un sourcil quand il gonfla les joues et fronça les sourcils. Un sourire apparu sur le visage du bicolore après avoir entendue ses paroles. Pourquoi il s’était habillé ? Parce qu’il n’allait pas rester torse nu devant lui seulement parce qu’il en envie. Continuant à nettoyer le visage, il le regarda dans les yeux en soupirant.

« Parce que je ne compte pas rester torse nu pour ton simple désir Dwight. »

Il posa le mouchoir pleins de sang pour un prendre un autre et continua son nettoyage de face quand il vit que le lapin regardait ce qui se trouvait sur son bureau. Il n’avait pas fini tous les rapports qui se trouvaient sur son bureau, mais il avait encore le temps. Les enquêtes que concernait les rapports qu’il devait faire n’était pas des plus importantes, les plus important étaient déjà partis. Il lâcha le menton de Dwight après qu’il ait parlé et, continuant de le regarder, lui répondit.

« Nan, lui est déjà parti, ce sont d’autres rapports d’enquête moins importante. Enfin bref, que de la paperasse que tu ne fais pas toi puisque tu es un nouveau. »

Il soupira alors doucement en regardant toujours Dwight qui parlait encore. Il parlait vraiment beaucoup et la question qui lui posa fit gronder Thomas. Non, il ne faisait pas ce genre de soirée, n’avait jamais connu cela et ne connaitra jamais. Il croisa les bras en regardant son filleul dans les yeux.

« Non, je n’ai jamais connu ça, j’ai grandis dans le complexe militaire et on se fait pas des amis là-bas quand on y grandis depuis sa naissance. »

Il se retourna en prenant les mouchoirs usagés et alla les jeter dans la poubelle de la chambre, il attrapa ensuite un chiffon pour se nettoyer les mains. Il haussa un sourcil en écoutant Dwight et se retourna pour se rapprocher de lui, reposant le chiffon.

« Tu en fera si tu veux Dwight avec les autres. J’ai passé l’âge pour ça. Tu peux me dire ce que tu es en train de faire ? Tu es fatigué ? Quelque chose ne va pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 143

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 4
Rang: Escouade d'intervention
Sam 8 Sep 2018 - 0:23

Larmes de crocodile

Thomas x Dwight
Je marmonnais quelque parole indistincte avant de tendre une main pour attraper un morceau de Thomas qui passait par là. Quoi, je ne savais pas trop, j'avais les yeux fermés. Je sortis la tête du drap, la penchant un peu de côté. Mais pas trop sinon ça tanguait.

Y pas d'âge pour faire des soirées pyjama, pis t'es plus jeune que moi.

Je soulevais une paupière, puis la seconde, dévisageant plus ou moins béatement Thomas. Une nouvelle fois je me penchais mais cette fois, ce fut le front que je visais. Un petit baiser, léger, avant de sauter du lit pour aller fouiller son armoire. Des vêtements, des vêtements, un brin trop bien rangés. Je me permis donc de réaménager l'intérieur de façon plus artistique avant que Thomas n'eut l'idée de venir m'ennuyer. Mais je n'y trouvais pas mon bonheur. Je fermai donc les portes bruyamment, avant de déclamer à mon partenaire :

J'reviens ! T'es pas équipé !

Le voisin hurla une nouvelle fois mais tout content, je franchis la porte de la chambre plus vite que je ne l'avais passée. Trois minutes plus tard, je revenais les bras chargés : chips, soda, deux coussins, du papier, un paquet de cartes. Et j'avais renoncé à ma nudité partielle pour un vieux tee-shirt avec une licorne dessus, un peu trop petit pour moi ce qui laissait entrevoir un nombril tout mignon. Puis une paire de pantoufles aux pieds.

Sans attendre la permission de Thomas, j'installai mon bordel dans sa chambre et étalait les cartes par terre.

PYJAMA PARTY CE SOIR !



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Sam 8 Sep 2018 - 0:44

Larmes de Crocodile

ft.Dwight & Thomas

Informations.

Thomas ne savait plus quoi faire, Dwight venait de foutre le boston dans son armoire après avoir dit qu’il n’y avait pas d’âge pour faire une soirée pyjama. Il croisa les bras en le regardant tranquillement mettre ses vêtements au sol, après avoir terminé de mettre tous ses vêtements au sol et fermait les portes avec violence, il déclara qu’il n’avait pas le nécessaire. Le nécessaire pour quoi ? Il n’en sait rien puisque son acolyte venait de sortir de la chambre en courant, tout heureux.

Secouant la tête, le garde alla ranger son armoire, pliant rapidement ses vêtements en les posant à l’endroit où ils étaient. Il se stoppa dans son mouvement un posant sa main sur son front, endroit où lapinou avait déposé un bisou. Un sourire apparu sur son visage et il se remit à ranger en murmurant un « mignon ». Oui, il trouvait Dwight mignon, même beaucoup plus, mais il ne le dira pas.

Alors qu’il refermait son armoire, son filleul rentra dans la chambre ce qui fit retourner Thomas qui fronça soudainement en voyant ce qu’il portait. Des chips, des sodas, des cartes et des papiers, mais qu’est-ce qu’il compte faire ? Il eut rapidement la réponse puisque le lapin posa les choses sur le sol, éparpillant les cartes au sol. Le garde n’était pas du genre à être … Pointilleux sur le ménage, mais il aimait que sa chambre soit ranger, comme ça il pouvait s’y retrouver.

Ses yeux vairons regardèrent alors ce que Dwight portait. Un haut avec une licorne qui laissait dépasser son nombril, serrant les poings, il s’approcha rapidement de lui. Il attrapa le col de son pyjama, le fit se pencher rapidement et posa ses lèvres contre les siennes en fermant les yeux. Il resta quelques secondes ainsi puis le lâcha et murmura avec un petit sourire au coin.

« Ne t’attend pas à me voir en pyjama, je dors nu »

Il se retourna pour aller s’asseoir sur le sol et attrapa une bouteille de soda pour l’ouvrir et but directement en gardant ses yeux fixés sur Dwight, son visage étant redevenue neutre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 143

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 4
Rang: Escouade d'intervention
Sam 8 Sep 2018 - 0:58

Larmes de crocodile

Thomas x Dwight
J'étais paumé. Pour changer hein. Sauf que cette fois j'étais BEL ET BIEN paumé. J'avais l'habitude qu'on me chauffe ou que je chauffe les autres plus ou moins consciemment mais le coup du "dégage-en-fait-reviens", ça m'était jamais arrivé. En toute logique, je regardais donc Thomas avec un air complètement ébahi sur la tronche -bien qu'il ne vit qu'un "o" avec ma bouche, le reste du faciès étant caché.
S'il dormait à poil, raison de plus pour rester jusqu'à tard ce soir ! Je m'assis joyeusement, commençant à mélanger les cartes avant de les distribuer. Une, deux, trois... Cinq cartes au total, pour chaque joueur.

On va jouer à un truc marrant. Fais confiance, j'suis le roi des Night Parties.

Je retournai une carte de la pioche, face dévoilée : un roi de pique.

Alors on montre une carte de la pioche comme ça, puis t'en mets une face cachée et moi aussi. Là on parie. Si tu penses que j'ai mis une carte plus forte que celle de la pioche, tu dis "plus". Sinon moins. J'fais aussi mon pari et...

Je souris de façon narquoise, agitant les oreilles.

Si on a bon, on continue. Si on a faux tous les deux, on doit boire. Bon normalement de l'alcool mais j'ai tout fini donc du soda. Et si l'un a raison et l'autre faux... Le gagnant donne un gage : action ou vérité ! Ça te tente ?

Des jeux de cartes, Thomas avait dû en connaitre même au camp. Je voulais simplement commencer doucement, le mettre en confiance malgré sa provocation de tantôt. J'aurai pu lui sauter dessus ; mais il aurait fui. Encore. Attendant son approbation, je l'observais en sifflotant la Reine des Neiges.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Sam 8 Sep 2018 - 1:19

Larmes de Crocodile

ft.Dwight & Thomas

Informations.

Thomas regarda Dwight s’asseoir en face de lui, sur le sol. Il fronça en le voyant distribuer les cartes, ils allaient réellement jouer aux cartes ? Bien qu’il n’attende rien de spécial pour cette soirée, il savait que l’homme assis en face de lui avait certainement une idée derrière la tête. Mais bon, il se disait que, peut-être, il pouvait se laisser aller à l’amusement pour une seule soirée. D’après les paroles du lapin, ils allaient jouer à un jeu amusant. Un fronçant, il leva les yeux pour le regarder et les baissa quand il posa une carte face dévoilée.

Il hocha la tête positivement en écoutant ses explications, il avait déjà joué aux cartes dans le complexe militaires. C’était des parties de détende, la plupart des jeunes de son âge, mais certains plus âgés venaient souvent jouer avec eux. Il en gardait que des bons souvenirs, les seuls bons souvenirs, sans compter ceux partagé avec Ryder, que Thomas avait de son enfance. Il leva cependant les yeux aux deuxièmes paroles de son filleul, un action ou vérité quand l’un d’eux perds ? Plutôt amusant. Haussant les épaules, il sourit en récupérant ses cartes.

« Okay, ça me va. »

Il retourna ses cartes pour regardaient son jeu et, tout en restant avec un visage neutre, regarda une à une ses cartes. Soupirant intérieurement, il se dit qu’il n’aurait pas dû accepter ce jeu. Ses cartes n’étaient pas des plus fortes, mais il ne devait rien laisser paraître, sinon Dwight le devinerait et cela le rendrait beaucoup trop heureux. Il baissa les cartes en levant la tête pour regarder son interlocuteur dans les yeux.

« Tu commences lapinou ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 143

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 4
Rang: Escouade d'intervention
Sam 8 Sep 2018 - 1:38

Larmes de crocodile

Thomas x Dwight
Je lorgnais sur ma main, sans prendre la peine de cacher les mimiques d'insatisfaction ou de satisfaction de ma bouche ; les yeux étaient le reflet de l'âme, pas la bouche après tout ! Comme le roi de pique avait servi d'exemple, je la remis dans la pioche. La carte dévoilée était un 2 de cœur. Je me débarrassai d'un roi.

Plus ♪

Évidemment, avec un deux la réponse était assez évidente et nous avions tous deux posé des cartes à valeur supérieure. Je lui distribuai une nouvelle carte avant d'en prendre une nouvelle pour moi, et dévoilai la carte de la pioche. Un sourire m'échappa. Un neuf de pique.
Je regardai Thomas plus attentivement. Il n'était pas mauvais et cachait plutôt bien ses émotions, même à moi qui le tenais en surveillance rapprochée depuis plusieurs jours déjà. Comprendre Danny et Jay avait été plus simple... Joueur, je posai un dix et lançai aussitôt "moins". Quel type de raisonnement avait Thomas ? J'étais curieux. Et il n'y avait vraiment rien de mieux que les jeux pour dévoiler une personne sous son jour le plus sincère.

Je m'inclinais avec un sourire : égalité, nous avions eu raison tous les deux. Une autre manche suivit avant qu'enfin, l'un de nous se trompât. Je posai les cartes en riant comme un enfant.

J'avais une carte moins haha ! Maintenant le gage ! Hum...

Je tapotai ma lèvre encore vive du sang, et pris tout mon temps pour me décider. Après tout, tenir Thomas en patience était rare et appréciable ma foi.

Ton gage sera de m'enlever ces pantoufles... avec les pieds !

Je tendis les jambes vers lui, les agitant avec provocation. J'avais bien d'autres idées en tête mais nous avions toute la soirée pour nous y donner à coeur joie n'est-ce pas ? J'attrapai le paquet de cartes pour les distribuer, et pris d'une soudaine inspiration, déposais celle de Thomas près de moi.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Sam 8 Sep 2018 - 2:07

Larmes de Crocodile

ft.Dwight & Thomas

Informations.

Thomas regardait silencieusement ses cartes, concentré sur le jeu alors que les premiers partis ne donnèrent rien de bon. Son visage était resté neutre tout le long des parties qui ne se terminaient pas avec un gagnant. Cela continua jusqu’à qu’il dise « Plus » alors que la carte de Dwight était moins. Il se gratta la nuque en soupirant, bien entendue cela tombait sur lui, son interlocuteur semblait être heureux de cela. Il sourit légèrement en le regardant, il est vrai que ce jeu pouvait être intéressant, mais c’était la première fois qu’il jouait à un tel jeu en tête à tête avec quelqu’un. Quand il jouait avec plusieurs personnes, cela était beaucoup plus drôle. Mais la partie qu’il faisait avec son filleul semblait être drôle d’une autre façon… Une façon plus adulte.

Il resta calme le temps que Dwight réfléchit au gage qu’il allait lui donner, il tapotait sa lèvre comme s’il était content de le faire patienter pour le plaisir. Ce qui n’est surement pas faux puisque Thomas n’est pas réellement connu pour être une personne très patiente, pourtant, il faisait preuve, actuellement, d’une grande patience. Lorsque le lapinou déclara son gage, il écarquilla les yeux. Est-ce qu’il était sérieux ? A voir ses jambes tendus avec un sourire satisfait, c’était le cas.  

« Très bien, avec les pieds donc. »

Il nota que Dwight était en train de distribuer les cartes mais ses yeux ne virent pas qu’il garda son jeu près de lui, il était en train de retirer ses chaussettes, c’était plus facile pour attraper les objets avec les orteils. Il regarda son interlocuteur dans les yeux en tendant la jambe pour attraper la première pantoufle avec une certaine dextérité. Il retira la seconde plus lentement pour laisser le temps au lapin de s’amuser de cette situation. Une fois cela fait il croisa les bras en le regardant.

« Voilà qui est fait. »

Thomas se pencha alors pour attraper la carte que Dwight avait pioché pour lui, il le regarda dans les yeux en souriant et attrapa sa carte en se léchant les lèvres. Il se remit sur ses fesses et la partie pus continuer. Rien de bien folichon, les parties suivantes furent très banal, personne ne gagna.

Deux, trois, quatre parties puis enfin, vinrent celle que Thomas gagna. Il sourit doucement en regardant le lapin dans les yeux en se léchant les lèvres, souriant doucement.

"A moi de te donner un gage. Retire ton masque."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 143

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 4
Rang: Escouade d'intervention
Sam 8 Sep 2018 - 2:44

Larmes de crocodile

Thomas x Dwight
Il avait de jolis pieds. C'est ce qui me passa par la tête à cet instant précis. Puis mon attention se porta sur ses lèvres provocantes. J'avais la furieuse envie de l'emmerder plus qu'habituellement et heureusement, le jeu semblait le mettre dans une humeur complice. Nous enchaînâmes quelques manches qui, évidemment, se soldèrent sur plusieurs nuls. Je commençais à être précis dans mon jugement, à discerner ses bluffs et les émotions furtives qui se dessinaient sur son visage concentré. Et je me sentais moins pompette.
Cela s'accompagnant d'une lucidité plus folle, mon instinct de joueur reprit le dessus : il avait goûté à un brin de frustration, peut-être apprécierait-il de gagner cette fois ? Je m'inclinais donc, me trompant volontairement. Cela ne manqua pas et un sourire fleurit sur ses lèvres si aguicheuses.

J'esquissai une mine franchement amusée. Je ne l'attendais pas sur le terrain de la curiosité ; il fallait croire que le Thomas cachait un gars taquin derrière sa barrière de réserve... Je n'allais évidemment pas me dérober. Mais je ne m'étais pas non plus avoué vaincu.
Alors doucement, je m'approchais de lui à la manière d'un animal fidèle appelé par son maître, jusqu'à ce que nos visages ne soient plus qu'à un souffle de l'autre. Nous nous étions frôlés tantôt. Mais le silence qui nous enveloppait était un brin différent. Cette fois, le sourire taquin s'était fait plus sérieux et ma voix me parvenait presque étrangère.

Si je le retire, ce n'est pas qu'un masque qui va tomber.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Sam 8 Sep 2018 - 3:11

Larmes de Crocodile

ft.Dwight & Thomas

Informations.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 143

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 4
Rang: Escouade d'intervention
Sam 8 Sep 2018 - 3:40

Larmes de crocodile

Thomas x Dwight
Mon sourire, je le sentais, frémis un instant. Un voile assombrit mon regard. Un autre m'aurait dit cela, j'aurai sans doute... Sans doute quoi ? Pleuré ? Frappé ? Fui ? Mais ça aurait été un autre, je n'aurais jamais accepté de laisser tomber le masque. Je fermai donc les paupières pour apprécier un peu plus le contact de Thomas contre ma joue. C'était étrange de se mettre tout à fait à nu, pour une personne qui se promenait à poil la grande majorité du temps. J'étais presque un paradoxe.

Peut-être que ce n'est pas ce que je cherche à cacher. Tu portes bien tes propres marques à la vue de tous ; je n'y verrais aucune honte à avoir les mêmes.

Je tournai légèrement la tête pour que mes lèvres viennent à la rencontre de sa paume. Y déposais un baiser avant d'y enfouir mon visage un peu, puis complètement. Finalement, je n'étais peut-être pas prêt... Le regret se disputait à l'envie de lui montrer un peu plus... Un peu plus de quoi ? J'étais déjà à moitié à poil.
J'eus un rire nerveux.

Désolé. C'est un peu... un peu difficile.

Je soupirai, humant son odeur dans une tentative d'apaisement alors que mon corps était parcouru de frissons. Cela n'y faisait rien... Mon cœur battait toujours plus vite. Pourquoi m'étais-je emporté dans cet élan de sincérité au juste ? Avec un type que je ne connaissais que d'une poignées de jours, même pas deux mois.... Merde, Dwight, faut que t'arrête de boire. Ça devait être ça. L'alcool. Certainement. Je lui soufflai :

Si tu veux revenir à Dwight, il n'y a qu'un masque à remettre...

Je mordillais nerveusement ma lèvre. J'avais peur, peur de lui, et pourtant, je n'avais pas bougé. J'étais encore là, comme un crétin, le visage caché dans l'obscurité rassurante de sa main. N'y tenant plus, je l'attrapai par le tee-shirt et me glissai dessous, sans sortir la tête.

Pardon. Juste... Est-ce que je peux rester comme ça un petit moment ? Juste un petit moment...

Je respirais mieux, sans nos regards qui se croisaient. Mon cœur battait toujours à un rythme effréné, mais au moins mes tremblements s'étaient calmés.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Sam 8 Sep 2018 - 4:08

Larmes de Crocodile

ft.Dwight & Thomas

Informations.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 143

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 4
Rang: Escouade d'intervention
Sam 8 Sep 2018 - 23:33

Larmes de crocodile

Thomas x Dwight
N'était-il que curieux de mon visage ? Cette pensée me perturbait et plus il l'évoquait, plus j'en revenais à regretter ce foutu jeu. Ou peut-être simplement d'avoir eu un moment de faiblesse sous l'emprise de l'alcool. J'attachais à ce masque plus d'importance qu'à mon propre corps, que je pourrais céder volontiers et sans vraiment d'arrière pensées. Mais tout cela, je craignais qu'il ne le comprenne vraiment. Alors petit à petit, je reprenais contenance. Je laissais Dwight refaire surface. Lentement.

C'est étrange que l'on m'appelle par mon prénom. Il sonne comme... étranger, maintenant.

Je soufflai doucement sur sa peau, en appréciant le frémissement. Je posai mon front contre son torse, me laissant caresser la tête. Nous nous étions rapprochés dans des circonstances à la fois inattendues et étranges. Je n'étais toujours pas certain que cela soit pour le mieux ; et dans le pire des cas, je savais que Dwight prendrait de la distance, par peur de voir resurgir une nouvelle fois sa part de faiblesse. Je murmurais :

Dis-moi, Thomas... pourquoi voulais-tu tant que je le retire ?

C'était plus simple d'être Dwight, le crétin de service qui crèverait d'une façon stupide, de telle manière qu'il ne s'étonnerait ni lui, ni son entourage. Je m'appuyai un peu plus sur lui, goûtant à une chaleur humaine différente. Nous ne pourrions pas être ensemble, alors qu'espérai-je ? Égoïstement m'ouvrir à lui, m'épancher et une fois le cœur plus léger, redevenir un gentil connard insouciant ? Je me détestais presque, à cet instant.
J'eus un petit sourire que Thomas ne put voir.
Et un peu plus, je me blottis contre lui.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Dim 9 Sep 2018 - 14:58

Larmes de Crocodile

ft.Dwight & Thomas

Informations.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 143

CV
Surnom : Black Rabbit
Palier: 4
Rang: Escouade d'intervention
Dim 9 Sep 2018 - 22:36

Larmes de crocodile

Thomas x Dwight
Le sentant remuer doucement, je levais le nez, l'observant à travers le trou du col ; puis aussitôt me blottis de nouveau. Sa voix avait des inflexions apaisantes, mais ce n'était simplement pas suffisant -jusqu’à ce qu'il me réponde. Alors mon sourire s'affadit et je fermai les yeux. Spécial pour lui hein... Vraiment, il s'était intéressé à la mauvaise personne. Il était trop... innocent. Trop gentil. Et moi un brin trop con.
Je ne répondis rien pendant de longues minutes. Non pas qu'il y ait vraiment quelque chose à dire de toute façon. Est-ce que je devais laisser Dwight reprendre le dessus maintenant que les choses avaient été dites, avant que... avant que ça n'aille plus loin ? Je n'en avais pas envie. Vraiment pas.

Tu... es différent. Mais ce n'est pas forcément une bonne chose.

Doucement, je me décollai de lui. Le visage, puis le buste... Je regardais mes mains posées sur son torse. Il fallait que je survive à Eternally, avant de me perdre en songes et en rêves illusoires. Ce n'était que des mirages. Un trouble dans l'onde.

Je ne peux pas être à quelqu'un. Désolé...

Je me glissai en dehors, attrapant dans le même geste mon masque. Et lorsque je lui fis de nouveau face, j'esquissai un sourire franc avec les traits de Dwight. Je me penchais. Lui fis un câlin. Puis je repris ma place de l'autre côté de la pièce ; par delà son jeu de cartes éparpillées, par delà la pioche désordonnée, derrière mes cinq cartes face cachées.
Mais je savais qu'il serait impossible de reprendre la partie, ainsi, aussi récupérai-je les cartes pour les troquer contre des chips. J'ouvris le paquet sans regarder Thomas. Je déglutis. Posai une chips par terre, entre nous. Pris une respiration. Une seconde. Posai une autre chips sur la première. Je souris de nouveau.

Tu m'aides à faire une tour ? Si on en construit une tour qui puisse toucher le plafond, il parait qu'un vœu se réalisera !

Assis en tailleur, je remuais avec impatience.



{ J'parle en Firebrick || Mon CV || Mon journal intime || RP ♥️ ♥️ ♥️ ♥️ }
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang:
Dim 9 Sep 2018 - 23:24

Larmes de Crocodile

ft.Dwight & Thomas

Informations.


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternally :: Quartier Est :: QG des Green-Laws :: Aile 3 :: Chambres-
Sauter vers: