Aller en haut
Aller en bas


Forum RP [Lime - Lemon (hide) - Déconseillé aux mineurs]
 

 :: Centre Ville :: Zone sécurisée Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'épée à la main.. Ma main dans ta face... (PV Aaron)

avatar
Messages : 80

CV
Surnom : Le Chien Errant
Palier: 4
Rang: /
Sam 8 Sep - 21:58
L'épée à la main.. Ma main dans ta face...

Aaron & Morgan

Sortons... Tu as une mission aujourd'hui il me semble... Enfin du travail en tout cas...
Je venais à peine de me lever et voilà qu'elles me faisaient déjà chier. Je grognais un peu tout en continuant de m'habiller. Une fois ceci fait, je sortis alors rapidement de ma chambre, je descendis pour aller dans les cuisines et piquer un peu de pain à grignoter sur le chemin. Je me baladais alors prudemment dans les rues, commençant à bien les connaitre, même si ce n'était pas encore tout à fait ça. Je me dirigeais chez les Yellows, je devais participer à un petit trafique de drogue et il faut le dire, j'étais en retard. J'allais d'ailleurs me faire engueuler par le supérieur qui s'occupait de tout ça. Je poussais alors un soupire tout en marchant, monologuant avec mes voix. Une conversation pas vraiment intéressante, je leur demandais surtout de se taire et de me laisser tranquille. J'arrivais alors enfin à destination, peu après les autres. L'on me fit remarquer mon absence et mon retard, je haussais les épaules lâchant un petit "scuse moi" et je me mis en place. Je devais simplement vérifier que tout se passe bien. Le trafic se déroula sans le moindre soucis en réalité, je pouvais me détendre et m'en griller une petite. Par chance, on était tombé sur une réserve de clope dans la dernière caisse que j'étais aller chercher avec mon groupe. Et j'avais bien sûr eut ma part pour avoir bossé. Je tirais doucement sur ma cigarette, soufflant la fumée au dessus de ma tête, essayant de faire des ronds. Pas du tout attentif à ce qu'il se passait autour de moi.
J'en connais un qui va avoir des ennuis... S'il ne fait pas bien son travail !
Je soupirais alors à nouveau, il n'y avait pas un bruit dans la rue, elle était déserte. Mais je me devais tout de même de rester attentif. Rien ne se passa et une fois que tout fut finis, l'on m'appela. Je me dirigeais alors à l'intérieur du bâtiment où le trafique avait eut lieu. L'on me demanda alors de faire une livraison spécial à un gars qui n'était pas venu, il devait encore payer des dettes en plus de cela. Je compris donc rapidement que par livraison... ils entendaient de lui faire cracher des biens. L'on me fournit un sac et je partis en direction de l'habitation du mec en question. L'immeuble fut facile à trouver, une fois dedans, je marchais prudemment, sortant mon couteau. Je montais à l'étage indiqué et je défonçais la porte d'un coup de pied. Le mec était plus que surpris. Je lui expliquais pourquoi j'étais là et il était tout tremblant, pas parce qu'il avait peur de moi, mais parce qu'il avait consommé de la Madness. Je soupirais, m'approchant de lui, regardant autour de moi ce qu'il y aurait d'intéressant à prendre.

Il n'y avait pas grand chose en réalité. Mais, je fus surpris quand le mec commença à me traiter de monstre et à halluciner. Il s'excitait et délirait, j'essayais tout de même de le raisonner un peu, mais rien à faire. Il finit par me bousculer et à se précipiter vers la fenêtre ouverte... Il sauta dans le vide sans que je ne puisse rien faire. Une chute pareille le tuerait certainement. Je soupirais alors, ce n'était pas mon problème, j'aurais simplement préféré le tuer de mes propres mains pour assouvir certaines pulsion. Je me mis alors à fouiller l'appartement de fond en comble, mais avec rapidité car je savais que des Greens n'allaient pas tarder. Je trouvais un peu de Madness qu'il n'avait pas consommer ainsi que des vivres, je mis le tout dans le sac à dos, ainsi que mon brassard, pour ne pas être repéré. Je sortis alors de l'immeuble comme si de rien n'était. Je vis alors une foule de gens autour du corps.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4

CV
Surnom :
Palier: 1
Rang: /
Sam 6 Oct - 15:05
Aaron Langton
Feat.Morgan
Un suspect coupable, une lame prête à trancher
Aujourd’hui était une journée de repos, je décidai plutôt que de lire comme la plupart de mon temps libre de sortir et d’analyser les lieux. Je n’ai pas un sens d’orientation extrêmement développer alors je me muni d’une carte pour ne pas me perdre. Il fallait également que je me renseigne directement avec mes yeux sur comment fonctionne réellement cet endroit. Entendre des gens en parler ou lire les écritures sur cet endroit est très utile, mais s’en rendre compte par soi-même est parfois meilleure. La théorie est toujours très intéressante mais seul la pratique est véritable.

M’étant déjà assez baladé dans le domaine des Green, je décidai de rester toujours dans un endroit assez sûr pour l’instant et de me rendre chez les Yellows. Rien n’est jamais sûr nulle part, mais certains endroits le sont plus que d’autres, celui des Yellows étant assez paisible en général. J’observais et essayais de retenir les rues, leurs positions et leurs formes. J’avais retiré mon brassard de Green-Laws pour ne pas être considérer comme un représentant de la loi, bien que ma tenue donnait un indice sur ma position. Bien que je prêtais en grande partie attention aux rues et à l’environnement non vivant, je gardais toujours un œil sur les personnes m’entourant, m’assurant que personne ne passe trop près de moi. Ma main était sur mon fleuret, prêt à être dégainé en cas de besoin.

J’avais bien analysé les rues et je pensais bien m’en souvenir, je choisi de repartir en direction du QG des Green-Laws. Cependant, passant à proximité d’un immeuble j’entendis un cri de peur qui se tut d’un coup. Une carcasse gisait sur le sol, la personne venait de mourir mais je pouvais, même à quelques mètres, distinguer une couleur de peau peu commune. C’était surement un consommateur de Madness devenu fou qui choisit d’en finir avec sa vie pitoyable et misérable. Par prudence je n’examinai pas le corps plus longtemps et m’en écarta pour pouvoir prendre du recul, observant à la fois la masse de personnes s’approchant et la sortie de l’immeuble en question. La foule était dense mais personne ne semblait réellement pouvoir être le coupable, ni une personne ayant assistée à la scène. Je vis alors une première personne sortir de l’immeuble, elle semblait inquiète et accouru sur le cadavre encore chaud de la victime. Je me préparai à m’approcher de cette personne qui semblait être proche de la victime, mais j’aperçu une autre personne sortir de l’immeuble une dizaine de secondes après cela. Il semblait ne pas avoir l’air suspect au premier abord, une dégaine simple et une expression plutôt neutre. Cependant c’est cette expression qui m’interrogea, avec les cris perçant la cacophonie que faisait le foule autour du mort, comment arrivait-il à ne pas être curieux ni à se sentir stressé ? Peut-être était-ce un meurtre après tout ?

Mon choix était fait, je gravai l’image du proche de la victime pour plus tard et m’empressa de m’approcher du suspect. Je ne mis toujours pas mon brassard pour espérer le tromper et me faire passer pour  un simple Yellow qui venait d’arriver. Il n’était qu’à une dizaine de mètre alors je m’approchai en marche rapide et l’interpella une fois à quelques mètres de lui.

« Excusez-moi, je viens d’arriver et je ne comprends pas très bien ce qu’il se passe ici… Pourriez-vous m’expliquer ce que c’est que cette mascarade je ne comprends pas très bien ? »


Je dis cela d’un air déboussolé et m’approcha lentement en même temps que je prononçais chaque mot. J’étais quasiment sûr que c’était le coupable, ma main portée sur mon fleuret je m’apprêtais à lui trancher la jambe en cas d’attaque ou de fuite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80

CV
Surnom : Le Chien Errant
Palier: 4
Rang: /
Mar 9 Oct - 9:18
L'épée à la main.. Ma main dans ta face...

Aaron & Morgan

Alors que je pensais être passé inaperçu, un homme m'interpella pour me demander ce que c'était tout ce bordel. Je soupirais alors, les mains dans les poches de ma veste. Je haussais alors les épaules, je devais passer pour une Yellow. Je l'observais alors s'approcher, il y avait quelque chose d'étrange dans sa posture... et son arme ? Non ce n'était pas un petit nouveau comme il le prétendait, ou du moins pas comme les autres. Mon regard posé sur sa main, se releva pour se planter droit dans ses yeux.
Il te ment Morgan... Il te manipule

-"Je le sais alors taisez vous maintenant !"

Je murmurais cette phrase à l'intention de mes voix, mais vu comme l’inconnu était proche, il aurait très bien pu m'entendre. Je continuais alors de le fixer, le laissant s'approcher, portant à mon tour ma main à mon poignard dissimulé dans mon pantalon au niveau de mon dos.

-"Tu vois bien ce qu'il se passe non ? C'est monnaie courante ici, un gars s'est jeté de sa fenêtre. La Madness tu connais ? Et bien, c'est une drogue qui rend les gens fous. Si t'es vraiment nouveau, va falloir t'habituer à ça. Maintenant si tu veux en savoir plus, vas voir les rapaces qui tournent autour de la carcasse. Ils vont certainement lui faire les poches... "

J'entrais dans son jeu, pour une fois je ne voulais pas me battre. Je devais rentrer là. Mais je n'osais pas bouger, car l'homme me semblait imprévisible. J'étais néanmoins calme et je ne faisais que dire la vérité. Aucun mensonge dans mon regard ou dans le son de ma voix. Mais je venais également à me demander pourquoi il m'avait questionné moi et pas ceux qui regardaient le triste spectacle. Se doutait-il de quelque chose ? Ou était-ce le hasard ? Je ne savais pas trop, je n'arrivais pas vraiment à réfléchir là dessus et je me sentais perdu. Je n'étais pas une tête après tout. Juste un corps qui écoutait et obéissait à des voix. Ces dernières semblaient d'ailleurs aux abonnés absent d'un coup. J'aurais bien besoin d'elles pour me dicter ma conduite après tout. Je m'en plaignais souvent, mais elles m'apportaient bien plus que je ne le laissais croire. Je m'étais habitué à elles et elles faisaient partie de moi. Je soupirais alors sous ce silence et observais à nouveau l'homme face à moi.

-"Autre chose pour ton service ? Ou je peux aller bosser en paix ?"

Je n'allais pas passer la journée là et je devais le lui faire comprendre. Surtout qu'il ne m'inspirait rien de bon le bougre !



Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternally :: Centre Ville :: Zone sécurisée-
Sauter vers: