Aller en haut
Aller en bas


Forum RP [Lime - Lemon (hide) - Déconseillé aux mineurs]
 

 :: Centre Ville :: Commerces Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sortie entre collègue [Ft Alberich]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 39

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang: /
Sam 8 Sep - 23:49

Sortie entre collègue

ft.Alberich & Angel

Informations.

Ouvrant lentement les yeux, il tourna la tête pour regarder l’homme allongé il y a deux minutes était maintenant assis en train de remettre son pantalon. Il ne bougea pas, le regardant silencieusement faire, attendant tranquillement qu’il ait terminé. Une fois que l’inconnu se soit habillé il se pencha sur Angel qui posa soudainement un doigt sur sa bouche, un regard au coin.

« Tututu, pas de bisou. Je suis là que pour gagner mon argent en baisant avec toi, pas ta petite copine.  Maintenant je vais prendre ce sac que tu as avec toi, je suppose que c’est le paiement que tu me dois pour aujourd’hui. »

L’homme hoche la tête en grognant et attrapa le second sac qui était le sien puis sorti, laissant le Yellow seul. Celui-ci se leva d’un bond du  lit, nu, et alla rapidement dans la salle de bain adjacente à la chambre. Il prit rapidement une douche afin de nettoyer son corps couvert de sueur et s’étira en attrapant une serviette pour se sécher. Revenant dans la chambre, il s’approcha de ses vêtements qu’il posait toujours au même endroit et souleva la capuche de son manteau qui était en boule. Un sourire s’afficha sur son visage quand il vit la petite boule blanche bougeait, Kai leva la tête et fermant les yeux quand son maître lui gratouilla le crâne, il bailla.

Angel sourit doucement en attrapant son haut pour l’enfiler rapidement et fit de même avec le reste de ses vêtements. Une fois avoir posé son furet sur le lit, il enfila son manteau et le laissa remonter pour se mettre autour de son cou, il attrapa le sac pour le jeter sur son dos et sortit de la chambre qu’il utilisait habituellement dans le bordel installait dans les quartiers du plaisir. Il s’étira en grognant et sortit rapidement du bordel où se faisait entendre des gémissants de tous les côtés. Cela ne le dérangeait aucunement, il avait l’habitude d’en entendre depuis son arrivée, cela ne lui faisait plus rien.

Marchant dans les rues, son regard porté vers l’horizon, il se rendait dans les commerces où il devait rejoindre un ami à lui. Alberich, les deux jeunes gens c’étaient connu dans le bordel, il était un Red mais également l’unique ami qu’avait actuellement Angel. Celui-ci l’appréciait réellement, il s’amusait beaucoup avec lui et parler avec lui le détendait. Il l’avait souvent aidé quand il était tombé sur un client violent ou quand il avait un problème, le dernier cas était très rare. Il mit les mains dans ses poches en souriant et ses yeux recherchèrent les cheveux blonds de son ami, un sourire apparu sur son visage quand il les vit. Levant brusquement la main, Kai sortant le bout de son museau pour sentir l’air –Albert était le seul, avec Angel, à pouvoir le toucher-, son propriétaire se mit alors à crier.

« Albyyyyyy, je suis làà ! »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 4
Rang: /
Dim 9 Sep - 0:46


Sortie entre collègues

Angel ♦ Alberich
Le bouton brillait sous le soleil crépusculaire, projetant ses reflets sur les visages concentrés de son public. Tous les regards étaient fixés sur le petit morceau de métal doré : chacun était certain, cette fois, de trouver l'astuce derrière le tour de magie. Alberich virevoltait sur sa scène improvisée et baladait le bouton d'un bras à l'autre, le faisant tournoyer parfois même en l'air. Claquement de doigts. Et soudain, il disparut. Des murmures de protestation commencèrent à s'élever mais le magicien continuait de sourire.
Il descendit de son estrade d'un petit saut gracile, et s'avança vers le spectateur le plus proche. Il leva sa main à la hauteur de ses yeux. Qu'il voie bien ! Un nouveau claquement de doigts et le bouton réapparu dans sa main, un autre claquement et un deuxième bouton vint s'ajouter, puis un troisième, un quatrième... Les murmures s'étaient transformés en cris tandis que chacun s'approchait pour voir le miracle.

Al regagna sa caisse-estrade, avant de fermer les deux mains l'une sur l'autre. Il les approcha de sa bouche et souffla : une pluie de pétales se déversa sur le public enthousiaste.

Merci pour votre présence, les gars ! On se retrouve au Péché Écarlate, il suffira de demander Alberich !

Il effectua un petit salto arrière et disparut dans la foule. Il ne travaillait pas au Péché Écarlate comme prostitué mais comme hôte et communicant ; en échange de publicité, il était payé pour réaliser ce qui lui tenait à cœur. Sa peine s'en trouvait ainsi bien plus allégée, ce qui n'était pas le cas de tous ses collègues. Aussi aidait-il comme il pouvait, leur amenant des sucreries ou offrant de temps à autre, une épaule sur laquelle s'épancher.
C'était le cas de ce soir-là. Angel lui avait proposé une sortie pour se vider l'esprit, changer un peu leur quotidien monotone au bordel ; offre qu'Al avait accepté avec joie. Le rendez-vous avait été fixé non loin, aux abords du quartier commerçant.

Une voix l'interpella et aussitôt, un sourire s'esquissa sur ses lèvres. Le magicien se retourna pour faire face à son collègue et précieux confident, qu'il accueillit avec effusion. Il le prit doucement contre lui, dans une étreinte toute amicale. La petite tête de Kai vint lui chatouiller le nez.

Salut Angie, Kai ! Eh, vous sentez bon tous les deux, où est-ce que vous êtes allés traîner sans moi ?

Après avoir mis fin à l'étreinte pour inspecter Angel, Alberich fit apparaître d'un claquement de doigt une friandise pour le furet qui couina de bonheur. Il rit pendant que l'animal se gavait.

J'espère que vous avez pas déjà mangé, parce qu'un de mes clients m'a parlé d'un restaurant sympathique comme tout ! Bon après, on sait à peu près à quoi s'attendre mais ça te tente pas de te faire servir comme un prince, Angie ?

Oublier le travail, c'était l'objectif ; cette nuit-là, serait la leur, rien que la leur.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang: /
Dim 9 Sep - 20:55

Sortie entre collègue

ft.Alberich & Angel

Informations.

Angel ouvrit les bras quand il vit que son ami s’approchait de lui. Chaque fois qu’ils se voyaient, Alberich le prenait dans ses bras, c’était ainsi et ça ne dérangeait pas l’informateur. Il l’appréciait réellement, comme un ami, un ami proche, son meilleur ami même. Le blond savait tout ce qu’il y avait à savoir sur le brun, l’inversement marchait également. Dès qu’il avait un problème, il allait le voir, il se faisait aider seulement par lui quand il faisait face à un client violent.

Resserrant ses bras autour de lui, lui rendant son câlin amical alors que Kai frottait son nez contre le blond. Il ricana en l’entendant parler, alors comme ça ils sentaient bons, il se recula légèrement pour le regarder dans les yeux, un sourire au coin sur le visage.

« Parce que normalement Kai et moi puons ? J’ai pris une douche avant de venir, je n’avais pas envie de rester couvert de sueur, surtout que mon dernier client à vraiment tout donné. »

Oh, Al est tout à fait au courant le travail qu’Angel faisait, en même temps ils s’étaient tous deux rencontrés dans le bordel Ecarlate, il n’avait pas honte de son travail pour être franc. Le furet albinos passa sur son épaule pour regarder le magicien qui lui donna une friandise, l’animal couina de bonheur. Angel passa une main sur Kai pour le caresser en le regardant se goinfrer et écouta ce que disait le magicien blond.

Un restaurant sympathique ? Se faire servir comme un prince ? Non pas que cela le dérangeait, mais avec un travail comme le sien, certains clients le traitait comme un prince, comme s’il était une chose précieuse comme tout. Bien sûr il aimait cela, mais un ébat violent et sans tendresse lui était tout aussi plaisant. Il sourit en attrapant le bras d’Al, chose qu’il faisait très souvent, geste purement amical bien entendu. Après tout le blond était la seule personne avec qui il se comportait ainsi, cela lui allait très bien et il savait également qu’il était spécial pour son ami. Enfin, spécial parce qu’il était son confident.

« Non nous n’avons pas encore mangé ! Puis tu sais que j’aime bien être traité tel un prince de temps en temps, mais tu ressembles plus à un prince que moi, monsieur Albi aux cheveux d’ors ! »

Il émit un petit rire alors qu’il le regardait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 4
Rang: /
Dim 9 Sep - 23:25

Sortie entre collègues

Angel ♦ Alberich
Il sourit, sincèrement touché par le compliment même s'il fut prononcé sur le ton de l'humour ; Al était sensible sur ce qui avait attrait à son genre et chaque occasion de le rassurer à ce sujet était bienvenu. Il appréciait cette proximité avec Angel. Une amitié forte et sans jugement -ni de leurs occupations, ni de leur personne.

Arrête, t'en fais trop... Et t'es de loin plus beau !

Il eut un de ses rires légers, tout en bousculant son ami de l'épaule. Et bras dessus, bras dessous, ils descendirent la rue vers le restaurant qu'Alberich avait évoqué. Il s'agissait d'un ancien garage, qu'un Yellow avait restauré avec les moyens du bord. Mais loin de ressembler à un dépotoir, l'ensemble de métal, de bois et d'objets hétéroclites formait un tableau coloré et chaleureux. Aux murs, des guirlandes diffusaient une lueur orangée, avec des teintes de rouge ci et là, et reliaient les différentes parties du restaurant comme un unique organisme. En écho à cette ambiance, les tables étaient toutes de bois et les chaises, couvertes d'un coussin de fortune : tartan, vichy, pois... Nul intérieur ou terrasse ; la salle était complètement ouverte sur la rue. Simplement s'en approcher donnait envie de s'asseoir et de partager un verre en discutant de sujets légers.

Alberich tirait Angel comme pour lui presser le pas. Après tout, il découvrait également le restaurant, n'ayant que suivi le conseil de son client. Cela aurait autant pu être une déception. Mais avec Angel à ses côtés, il s'était toujours senti l'esprit plus aventureux... Avec un ami, même les déceptions peuvent se transformer en joie n'est-ce pas ?
Son visage trahissait sa fascination pour les lieux et son enthousiasme presque enfantin, et déjà il prenait place à une table libre ; la main en l'air, il appela un serveur. Un garçon à la taille gracile s'approcha aussitôt, un sourire accueillant en guise de salutation.

Bonsoir messieurs, vous arrivez à la bonne heure ! Le temps parfait pour goûter notre nouveau cocktail maison : jasmin, gingembre et bière ambrée. Ça vous tente ?

Alberich consulta Angel du regard, même si son choix était déjà fait. Il le laissa prendre la commande.

C'est noté ! Mais avant de vous servir, je me dois de prendre le paiement ; la maison accepte les paiement en nature sous condition, les vivres, les drogues, le tabac ainsi que les produits de première nécessité.

Le magicien pencha la tête, songeur ; il pouvait se permettre de payer mais restait à déterminer quel moyen conviendrait à son humeur. Il était évidemment hors de question pour lui de s'offrir, de même pour Angel même si leurs raisons divergeaient. Lui voulait oublier un peu l'atmosphère du bordel. Et Angel valait plus qu'un cocktail... Alberich proposa donc pour une autre option :

Et vous acceptez dix minutes de spectacle pour attirer plus de clientèle ? Cela pour nos deux verres et notre repas évidemment. Et une assiette pour notre petit compagnon poilu !
Nous acceptons le paiement par le travail donc... je pense que oui. Je vais porter votre commande et demander au patron. À tout de suite !

Alberich se tourna vers Angel, le sourire en coin : il comptait bien laisser son ami s'amuser ce soir donc il régalerait. Peut-être pourraient-ils aller faire quelques boutiques après ? Enfin il savait que son ami lui dirait s'il avait une envie en particulier. Al se pencha au-dessus de la table, l'observant. Il avait parlé d'un client un peu fatiguant mais à ce qu'il voyait, Angel ne semblait pas mal en point. C'était l'essentiel.
Il parla à voix basse, sur le ton de la confidence :

Il est plutôt mignon, le serveur non ? Tu penses que j'ai mes chances ?

Un sourire plissait ses yeux et les parsemaient d'une lueur joueuse.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang: /
Lun 10 Sep - 0:07

Sortie entre collègue

ft.Alberich & Angel

Informations.

Le client d’Al n’avait tort, le restaurant était charmant, bien décoré et pour une chose monté dans eternally avec le strict nécessaire, cela impressionné l’ange. Il se laissait tirer par son ami alors que lui, regardait autour d’eux. Il n’y avait pas beaucoup de monde mais cette endroit semblait bien connu, la plupart des choses présentes à cette endroit devait avoir était troquer contre de la nourriture ou des boissons. De plus, il était curieux concernant la fabrication des cocktails, qui les fabriquaient et avec quoi ? Il aimait bien savoir un peu tout, surtout que cet endroit semblait plutôt bien, sans prise de tête et dès qu’on le voyait, on avait envie de s’asseoir pour discuter.

Mentalement, alors qu’il était en train de s’asseoir en face de son ami, il visualisa où il se trouvait afin d’emmener certains des gars qu’il devait surveiller pour des informations. Il pourrait peut-être bien rencontrer quelques clients voulant des informations ici. Ses pensées furent interrompues quand un jeune homme, la taille gracile, s’approcha d’eux afin de prendre la commande. Regardant Al, un contacte fut fait et il le laissa commander pour ensuite le faire.

« Le nouveau cocktail, merci. »

Regardant fixement le serveur, il émit un petit rire à ses paroles. Payement un nature hein ? Certains clients pouvaient certainement accepter, mais pas Al et lui. Son ami était ici pour oublier un peu l’atmosphère de son lieu de travail et Angel ne se donnerait jamais pour un cocktail, certes c’était un prostitué, mais de luxe s’il vous plait ! Un sourire à son collègue qui avait alors proposé comme paiement de faire un tour de magie, cela allait très certainement attirer des clients. C’était tout bénéfique pour les deux parties !

Le brun tapota alors la table en posant sa main dessus et claqua de la langue pour que Kai, son furet albinos, descende. C’était le signe qu’il pouvait sortir, qu’il allait se poser pour un moment. L’animal, une fois sur la table, pointa son museau vers Angel puis s’approcha d’Albierich, pointant son museau vers lui, couinant pour attirer son attention afin d’avoir une autre friandise.

Les yeux bruns de l’informateur prirent une lueur amusée quand le prince blond lui déclara que le serveur était plutôt mignon et il lui demanda s’il pensait qu’il avait une chance avec lui. Riant brusquement, Angel croisa les bras en le fixant et levant une main, il lui tapota la tête.

« Peut-être que tu as une chance avec lui, mais tu vaux mieux. Puis ce mec couche avec un gars, ça se voit. »

Il afficha un grand sourire sur ses lèvres en caressant Kai qui quémandait toujours et tourna les yeux quand il vit le serveur revenir.

« Monsieur, le patron est d’accord pour que vous effectuez un spectacle. Je vous sers quand celui-ci sera terminé. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 4
Rang: /
Lun 10 Sep - 2:17

Sortie entre collègues

Angel ♦ Alberich
Une moue songeuse s'esquissa sur ses lèvres à l'écoute d'Angel, hésitant à persister dans ses espérances et à simplement faire confiance. La seconde option prit le dessus et Al laissa échapper un soupir déçu. Angel avait une meilleure intuition que la sienne, celle découlant d'une certaine expérience -c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles il lui avait posé la question au lieu de tenter sa chance et d'affronter les conséquences.
Le concerné s'en vint d'ailleurs confirmer le paiement avec un sourire, et indiqua à Alberich où réaliser sa prestation : non loin de leur table, un espace avait été dégagé pour installer un grand buffet, encore vide à cette heure. Ce ne serait pas aussi bien qu'au Péché Écarlate mais toujours mieux que sa petite caisse de tantôt.

Alberich gagna donc le buffet de son pas gracile. Il n'y monta pas -c'était trop haut. Il préféra plutôt se placer derrière avant de se donner une poignée de secondes pour examiner les passants : quelques gars qui rentraient au QG après un achat de dernière minute, des prostitués, des commerçants mais beaucoup de couples qui flânaient. En majorité des Yellow. Alberich vérifia les poches de son large manteau puis prit une profonde inspiration.

Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages, dans la nuit éternelle emportés sans retour, ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges jeter l'ancre un seul jour..?

Le magicien clamait d'une voix douce mais forte, accompagnant les vers du poète de gestes mesurés. Il esquissait quelques pas, oscillant comme au son des vagues que lui seul percevait. Et bientôt, entre ses doigts une silhouette de papier prit vie. Un petit personnage fragile qui semblait prêt à être emporté par le vent, dansait à son rythme. Il éloigna sa seconde main avant de la rapprocher, doucement...

Ô lac ! l'année à peine a fini sa carrière, et près des flots chéris qu'elle devait revoir, regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre où tu la vis s'asseoir !

Un autre personnage prit vie : mais contrairement au premier, des plis tordaient sa silhouette en des angles douloureux. Quelques passants intrigués s'étaient arrêtés, sans encore oser s'approcher. Alberich ne les regarda pas, concentré, bien qu'il ait remarqué leur présence. Les deux personnages réunis, il ralentit les oscillations jusqu'à s'arrêter tout à fait. Un sourire fleurit sur ses lèvres, plein de douceur, en même temps qu'une petite embarcation pour le couple de papier.

Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions en silence ; on n'entendait au loin, sur l'onde et sous les cieux, que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence tes flots harmonieux.

Un jeune passant, peut-être n'avait-il que 18 ans, avait trouvé assez de courage et de curiosité pour s'approcher du buffet. Alberich lui fit signe de souffler sur la barque : celle-ci fut mise à flot sur le bois dans une explosion de poussière bleue. Elle vogua pendant quelques minutes, tranquillement, sur la table et dans tout le restaurant. On pouvait la suivre des yeux grâce au sillon de poussière brillante.
La fascination du garçon attira un couple puis un autre. Et Alberich frappa la table de ses deux mains. Les pans de son manteau s'écartèrent comme si le vent s'y engouffrait. Sa voix prit plus d'ampleur :

Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! Suspendez votre cours : laissez-nous savourer les rapides délices des plus beaux de nos jours ! Assez de malheureux ici-bas vous implorent, coulez, coulez pour eux ; prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent...

Sa voix se brisa, tout comme la barque s'immobilisa. Les couples s'étaient rapprochés entre eux, et ils ne chuchotaient plus, attentifs. Il n'y avait pas foule. C'était suffisant. Alberich, d'un pas, vint au dessus de ses acteurs de papier et rapprochant ses mains, les deux s'étreignirent. Il se mit à murmurer :

Aimons donc, aimons donc ! de l'heure fugitive, hâtons-nous, jouissons ! L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive ; il coule, et nous passons...

Il passa une main pour voiler les personnages et celle-ci ôtée, ces derniers étaient devenus une unique feuille de papier. Il la plia avec une infinie précaution, jusqu'à ce que toute sa paume puisse la contenir et la tendit vers son public, captant le regard d'un des couples : enfin, Alberich confia le contenu et revint vers Angel. Dans la main de celui qui avait reçu la feuille, le couple avait pris la forme de deux alliances.

Désolé, je me suis un peu emporté... fit-il à Angel, avec un sourire contrit.

Les cuisines avaient commencé à apporter les plats, mais les spectateurs ne l'avaient pas alors remarqué ; le numéro de magie terminé, la fragrance gourmande les encouragea à pénétrer dans le restaurant. "À Eternally, on ne peut que survivre, et ces moments où l'on peut apprécier la vie sont rares ; profitons-en, ensemble." C'était la morale du tour de magie, dont les mots avaient été emprunté à Lamartine.

Deux verres furent déposés sur la table, remplis à ras bords. Le serveur sourit à Alberich.

J'espère que ce sera à la hauteur de votre prestation... Autrement, n'hésitez pas à venir au comptoir.

Le magicien fit les gros yeux à son ami, l'air de dire "et il me chauffe pas un peu là ?" et franchement amusé, sirota son cocktail amplement mérité.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang: /
Lun 10 Sep - 15:00

Sortie entre collègue

ft.Alberich & Angel

Informations.

Les yeux bruns de l’ange suivirent le prince blonde qui se positionnait derrière le buffet afin d’attirer les attentions. Un sourire apparus sur ses lèvres, il n’était pas peu fier de voir son ami faire des spectacles, après tout il était le meilleur ami d’un magicien aux cheveux d’ors. S’affalant dans son siège tout en regardant la prestation, il posa ses mollets sur la table en fouillant dans son sac afin d’en sortir un paquet de cigarette, des blondes (aussi appelés « industrielles »). Il n’y en avait que peu à Eternally, elles étaient plus rares, mais étant une prostituée de luxe, il pouvait directement demander aux hommes qui étaient à la tête du trafic. Il avait plusieurs cartouches sur lui d’ailleurs, mais cela personne le savait.

Il attrapa une cigarette donc et l’alluma à l’aide d’un briquet. Soufflant la fumée qui effectua des tourbillons devant lui, il continuait à regarder Al faire son petit effet face aux regards émerveillés des passants qui s’étaient arrêtés pour le regarder. Ses yeux se tournèrent lentement vers le bar et un sourire narquois apparu sur son visage. Le barman à la taille gracile qui avait pris leur commande était en train de regarder le magicien avec des yeux émerveillés, parfois il les descendait pour regarder son corps en se mordillant la lèvre.

Riant légèrement, Angel se redressa d’une façon amusé, glissant de nouveau ses jambes sous la table. Il regarda ensuite un autre barman, qui se trouvait juste à côté du premier mais son regarde était beaucoup moins émerveillé. L’informateur reconnaissait parfaitement une lueur de jalousie, apparemment, ce barman était celui qui se tapait le jeune à la taille gracile. Mais la relation entre eux ne semblait pas être de l’amour, mais seulement basé sur le corporel, pourtant l’un d’eux semblait en vouloir beaucoup plus.

Il détacha son regard lorsqu’Al s’approcha de lui, sa prestation avait rameutés pas mal de client, un sourire répondit à ce que prononça son ami. Angel le savait, il se lâchait toujours pendant ses spectacles, c’était ce qui faisait sa réputation après tout. Le jeune barman à la taille vint servir les cocktails qu’ils avaient commandés, il avait regardé le magicien tout le long de ses paroles, celui-ci avait lancé un regard à l’ange qui disait « il est en train de me chauffer là ? ». Il attendit que le barman se retire pour sortir de la nourriture pour Kai et ricana doucement.

« Oui, il te chauffait, mais l’un des autres barmans le baise, donc désolé mais ne le touche pas. Ce gars va péter une crise de jalousie sinon, je n’ai pas envie de voir ça. Et c’est un uke Al, puis il ne mérite pas de toucher ce corps de rêve que tu as. »

Il lui laça un regard amusé et prit son cocktail dans une main afin de boire une gorgée, il était amusé de la situation mais la dernière phrase qu’il avait prononcé était réelle. Il considérait qu’un gamin tel que le barman ne méritait pas de toucher à Al, celui-ci était de l’or et Angel faisait toujours attention qui est ce qu’il fréquentait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 4
Rang: /
Lun 17 Sep - 23:26

Sortie entre collègues

Angel ♦ Alberich
Il rit légèrement à la remarque de son ami, mais loin de le démotiver, celle-ci ne fit que le rendre plus curieux. Il aurait abandonné l'affaire si le coquin n'avait pas laissé entrevoir plus d'intérêt. Mais Alberich appréciait d'être courtisé et tout attention à son égard n'éveillait au fond qu'un petit désir malsain.
Il but à nouveau, avec plus de manières cette fois ; ses lèvres restèrent un moment humides du liquide sucré, bien à la vue de l'intéressé, avant qu'une langue ne vienne lascivement les nettoyer. Et après avoir remis ses cheveux délicatement derrière l'oreille, il sourit à Angel.

Tu me surestimes, Angie. Je suis loin d'être inaccessible comme toi... mais quitte à vendre ma compagnie, j'aime autant que ce soit des petits agneaux comme celui là !

Il pouffa doucement, comme un gamin préparant quelque sale coup. Il adorait sortir avec Angel. C'était toujours l'occasion de rire, de s'aérer la tête et de penser à autre chose... Même si leur travail faisait partie d'eux-même, au final. Il ne s'agissait pas de fuir. Mais de varier les plaisirs.

Ne t'en fais pas, ma colombe. Je ne compte pas aller bien loin, juste... m'amuser un peu.

Peu après, leurs plats furent servis : tranches de pain, salade de saison et un maigre morceau de viande. Une lueur s'alluma dans les yeux du magicien. La viande était une denrée rare à Eternally, ou du moins, tout un chacun ne pouvait prétendre à en manger régulièrement ; qu'on leur serve un repas d'aussi bonne qualité, aussi frugal fusse-t-il... Et même Kai avait été gâté. Dans une petite assiette concave, de minuscules morceaux de viande avaient été soigneusement découpés.
Alberich tapota le bout de pain. Comme il l'avait dit à Angie plus tôt, il ne comptait nullement se lancer dans une affaire sérieuse ou même volatile avec le barman ; simplement encourager son inclination pour avoir le droit d'être privilégié ce soir. Ils étaient venus pour être servis comme des princes, n'est-ce pas ?

Avoue qu'il fait de sacrés efforts !

Il mangea avec appétit, sans se goinfrer non plus. Les plats de ce genre s'appréciaient, ne se dévoraient pas. Le pain était du jour : la croûte était croustillante sous la dent, et la mie fondait sur le palais entre deux notes acidulées de la salade fraîche. Les tomates étaient juteuses, même un brin sucrées, ce qui contrastait délicieusement avec le salé de la viande tendre. Al était aux anges. Ce restaurant pourrait devenir l'un de ses préférés... À voir comment cette histoire avec le barman finirait.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang: /
Mar 18 Sep - 9:24

Sortie entre collègue

ft.Alberich & Angel

Informations.

Inaccessible ? Oui c’est bien son cas. Enfin c’est un air qu’il aime bien se donner, en fait tant que la personne a de quoi le payer, il est accessible. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas couché avec quelqu’un sans demander quelque chose en retour. Entre ses clients du bordel qui viennent avec un sac remplie de nourriture et de cigarette et les personnes qui couchait avec lui en tant que paiement, toutes les personnes qui l’avaient touché c’était contre quelque chose.

Al le savait très bien, Angel pouvait accepter tout le monde dans ses draps, mais contre quelque chose. Certaines personnes pensent qu’il ne peut pas coucher avec quelqu’un sans avoir quelque chose à payer ou à recevoir. Ce n’est pourtant pas le cas, il peut coucher avec quelqu’un sans rien avoir, mais cette personne ne doit pas être n’importe qui et surtout pas un ancien client. Enfin c’est ce qu’il pense. Il leva les yeux en regardant son ami dans les yeux.

« Tu sais autant que moi que je ne suis pas inaccessible, enfin si tu as quelque chose pour moi ou que je te dois quelque chose, je peux très facilement te laisser faire tout ce que tu veux. »

Ses doigts continuaient à caresser la fourrure blanche du furet qui était posé sur la table et qui regardait autour de lui. Au surnom « ma colombe », il afficha un sourire, il était le seul à pouvoir l’appeler ainsi. Après tout le blond était son meilleur ami et bien qu’ils n’aient jamais couchés ensembles, Angel savait que son ami était la personne la plus proche à Eternally. Même si ses clients le touchait, effleurés sa peau et le voyait faire un visage unique, Alberich avait touché son âme du doigt et il était le seul. Il le connaissait de l’intérieur, il savait comment il était vraiment, ce qu’il pensait et comment il se comporter dans la vie de tous les jours.

Lorsque les assiettes furent servies, un sourire s’afficha sur le visage du yellow. De la viande ? Rare denrée ici, Angel avait cependant l’habitude d’en manger, après tout la plupart de ses clients étaient du genre à posséder des denrées rares. Il ne se gênait nullement pour leur demander un morceau de viande pour ses services, enfin il demander surtout cela à ses clients habituels. Il croisa les bras en regardant du coin de l’œil le barman en serrant les dents, cela ne lui plaisait pas. Ce gamin s’intéressait beaucoup trop à son ami, Al était beau, il l’était beaucoup trop pour ce gars. Le regard qu’il lançait à son ami ne lui plaisait pas du tout, attrapant un morceau de viande avec sa fourchette, il mangea en mâchant lentement tout en réfléchissant.

Il ne pouvait pas sortir tous les soirs et aujourd’hui était spécial, cela faisait longtemps qu’il n’était pas sorti avec Al et voir un gamin entraver ses plans ne lui plaisait absolument pas. Il croisa les bras en soupirant, il devait trouver un moyen de faire comprendre au barman qu’il ne devait pas s’approcher de lui. Un sourire apparu sur son visage alors qu’il dénouait ses bras, il se pencha sur la table pour attraper le menton de son ami et lui leva la tête pour le regarder dans les yeux. Une lueur d’amusement apparue dans les yeux d’Angel qui riait légèrement.

« Je te jure que s’il ose te toucher, je le bute, ton corps est trop parfait pour lui. Ce soir tu es avec moi mon chou »

Il tourna les yeux pour regarder froidement le barman qui les regardait. Ses joues se couvrirent de rouges alors qu’il baissait les yeux. Angel se reposa sur sa chaise et manga calmement sa nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 4
Rang: /
Mer 19 Sep - 14:40

Sortie entre collègues

Angel ♦ Alberich
Un sourire naïf se dessina sur les lèvres d'Alberich, qui s'était laissé faire sans vraiment se poser de questions. C'était Angel après tout. Il pencha la tête, attendant simplement que son ami s'explique après quoi il étouffa un petit rire. Ah qu'il l'adorait, son Angie ! C'était son meilleur ami, son confident, son petit trésor dont il ne prêtait que le corps à d'autres ; son âme, elle, était sienne.
Peut-être devrait-il pousser le jeu un peu plus loin dans ce cas... Sa fourchette tapotait le bout de viande, songeusement. Même si généralement c'était lui qui défendait son précieux, inverser les rôles serait un spectacle des plus délicieux. Mais c'était leur soirée. Il valait mieux prolonger l'échange au Péché Écarlate non ?

D'humeur bien joyeuse, Alberich termina son assiette en même temps que son ami et un air satisfait sur le visage, il se leva pour aller négocier un petit dessert. Et aussi ajouter un tout petit peu d'huile sur le feu...

Le barman n'avait pas bougé, mais son sourire était devenu plus discret ou peut-être un brin inquiet ? Angie lui faisait peur ? Ou c'était son petit ami là-bas ? C'était vraiment trop adorable. Cependant il avait toutes les raisons de se méfier d'une des personnes les mieux renseignées d'Eternally -et qui tenait dans sa couche plusieurs hauts gradés. Alberich échangea donc quelques mots avec lui, sur un ton badin mais sans artifices cette fois. Il avait déjà fait assez, il fallait seulement entretenir l'intérêt ! La négociation déboucha sur une part de gâteau à partager, avec laquelle Al revint à table, l'air triomphant.

Que dirais-tu de faire un peu les boutiques après ? J'ai besoin de renouveler ma garde robe et tu es vraiment du meilleur conseil.

Le magicien gratifia son Angie d'un petit baiser sur la joue, léger, avant d'aller dévorer le dessert. Lui, c'était sa Christina Cordula, en mille fois mieux. Ou alors ils pourraient peut-être se balader le long du fleuve -ce n'était pas si loin. Bah, peu importe ce qu'ils feraient, tant que c'était avec Angel.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang: /
Mer 19 Sep - 20:52

Sortie entre collègue

ft.Alberich & Angel

Informations.

Voir ce barman regarder son Alby comme ça commençait sérieusement à énerver Angel qui avait les dents serrés lorsque son ami alla lui parler. Il n’avait jamais posé ses mains sur le corps de son ami, mais il savait pertinemment que son âme lui appartenait, cela est donc tout à fait logique que l’âme de son ami lui appartienne. Il croisa les bras, comme pour se retenir d’aller chercher le blond pour qu’il vienne rapidement s’asseoir sur sa chaise, il aurait également bien voulu lui faire comprendre de ne pas s’approcher. Cependant, il savait qu’Alby ne faisait que s’amuser, qu’il n’y aura rien entre eux, enfin il l’espérait.

Lorsque le magicien revint vers lui, Angel se redressa sur sa chaise pour voir la part de gâteau qu’il ramenait, un air triomphant sur le visage. Il sourit gentiment quand un bisou vint se déposer sur sa joue et attrapa sa fourchette pour couper un minuscule morceau du gâteau et le donna à Kai qui couina de plaisir. Il posa sa main sur la fourrure blanche pour la caresser du bout des doigts et ricana en entendant les paroles de son ami. Il était certes doué pour choisir les vêtements, mais surtout pour des vêtements collant à la peau et mettant les formes en valeur… Et lui qui ne portait que du noir avait du mal à aimer les couleurs vives. Il soupira doucement en le regardant dans les yeux

« Tu sais que je ferais tout ce que tu veux Alby, donc si tu souhaites aller faire des boutiques allons-y, mais je n’ai besoin de rien… »

Il afficha un sourire amusé en posant son menton sur sa main pour se soutenir.

« Mes conseils hein ? Tu sais que normalement ils sont payants ? Heureusement que tu es mon Alby à moi et que je ne te fais jamais payer. »

Il regarda alors autour de lui et ses yeux se stoppèrent brusquement sur le visage du jeune barman qui était toujours en train de regarder le blond. Il commençait vraiment à l’énerver, mais il devait se contrôler, ne pas aller lui faire comprendre qu’il ne doit pas le regarder. Angel sentait une certaine jalousie pousser en lui, le fait de seulement imaginer Alby en train de se faire draguer alors qu’il est là le faisait fulminer. Il passa une main dans ses cheveux en grognant et se leva pour attraper sa veste et l’enfila d’un mouvement de bras. Il tapota son épaule pour que Kai s’y installe et croisa les bras en regardant son fidèle ami et confident d’un air narquois.

« Bon, quand tu auras fini de dévorer cette chose remplie de sucre on pourra y aller ? Si ce barman nous suit je te promets que je fais quelque chose qui lui fera comprendre que ce soir, tu es à moi »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 4
Rang: /
Sam 22 Sep - 18:24

Sortie entre collègues

Angel ♦ Alberich
Al était d'une humeur excellente : il avait le ventre plein, il avait pu faire quelques tours de magie et surtout, Angel était avec lui. L'intérêt du barman n'avait été au final que la cerise sur le gâteau -et dieu savait à quel point Alberich n'était pas un grand fan de ces fruits confits. C'était simplement inattendu et rendait la présentation plus délicieuse, voilà tout.
Il sifflotait joyeusement alors qu'Angel et lui descendaient les ruelles pavées du quartier Yellow. Il aurait pu tromper le barman pour voir un peu ce que son ami comptait faire... mais il ne voulait pas non plus que ce dernier s'énervât pour quelque chose d'aussi futile. Il lui tapota la petite surface de peau entre ces deux sourcils.

Il faut pas que tu fronces autant des sourcils Angie, ça va te donner un air trop sévère !

Et alors, fini les dominants, bonjour les clients soumis ! Alberich fit deux pirouettes sans cesser de siffloter et les deux pieds bien à terre, il s'arrêta devant la première boutique. La petite échoppe avait été dressée entre deux immeubles, si bien que son toit et le fond de la salle étaient en toile tendue ; il y faisait frais, mais une petite lampe y diffusait une lueur chaleureuse, faisant danser les ombres des produits sur les murs de brique. Ça avait un charme hétéroclite qu'on ne retrouvait que difficilement en dehors d'Eternally. Quant à Al, cela lui évoquait simplement les jours les plus heureux de sa vie.
Il entra, entraînant son ami par la main. Sa voix s'éleva jusqu'à atteindre le fond de la boutique, où un Yellow grisonnant les accueillis d'un sourire.

Bonsoir monsieur !
▬ Bonsoir, vous cherchez quelque chose en particulier ?
Des chemises surtout mais si vous avez... oh ! C'est mignon tout ça ! Angie, t'en penses quoi ?

Le magicien attrapa une chemise de flanelle qui avait vécu bien des guerres, mais dont le coloris n'avait pas encore perdu de sa vivacité. Le carmin côtoyait le bleu roi dans un panel de carreaux dansants autour de petites tâches de sang -rien de bien méchant.
Al approcha la chemise de son torse, pour voir si la taille correspondait à la sienne ; avec son manteau d'un rose bonbon et le blond de ses cheveux, certains auraient sans doute détourné les yeux. Alberich lui, attendait l'avis de son ami avec les yeux brillants d'enthousiasme. On aurait dit un enfant le jour de Noël...

Le vieux vendeur lui, était trop occupé à rire.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang: /
Dim 23 Sep - 19:47

Sortie entre collègue

ft.Alberich & Angel

Informations.



Lorsqu’Alberich termina son gâteau, le brun le suivit en souriant, l’attrapant par le bras alors qu’ils quittaient le bar. Il tourna légèrement la tête afin de regarder une dernière fois le barman qui fixait toujours son ami avec un regard assez triste. Il était certainement remplie de regret pour ne pas être aller parler au beau blond, mais cela redonnait sa joie de vivre au Yellow qui suivait son ami, un grand sourire sur les lèvres.

Un ricanement passa entre ses lèvres quand Al tapota entre ses sourcils en lui disant qu’il devait cesser de froncer, cela lui donner un air sévère. Angel fronçait très rarement des sourcils, il avait toujours un visage détendu et ne se montrait que très rarement énervé. Après tout, son travail lui demandait de prendre un visage sain et il devait toujours avoir l’air ravie de voir ses clients, ce qui n’était pas toujours le cas évidemment. Il regarda avec un sourire son ami faire quelques pirouettes avant de s’arrêter devant une petite échoppe coincé entre deux immeubles. C’était quelque chose que l’on voyait beaucoup à Eternally, cependant, le brun ne se rendait que très rarement dans ce genre de lieu, il préférait acheter des choses ayant beaucoup plus de valeur. Enfin, il achetait beaucoup moins de chose puisque sa nourriture était, pour la plupart du temps, fournit par ses clients.

Il salua le vieux vendeur d’un mouvement de tête alors que son ami attrapait une chemise en flanelle. Il y avait trop de couleur dessus au goût d’Angel, mais il savait pertinemment que son ami aimait ce genre de vêtement et il le respectait. Il croisa les bras en le regardant vérifier si la chemise était à sa taille et ricana doucement en voyant son regard. Il ressemblait à un gamin le jour de noël, l’informateur s’approcha de lui et le regarda dans les yeux.

« Tu es trop mignon Alby avec ses yeux là. Je n’aime pas les couleurs tu sais… Mais retire ton manteau pour que je puisse voir si cette chemise… étrange te va. »

Se glissant derrière, il lui retira son manteau en souriant et se mettant rapidement devant lui, il sourit.

[color=#330066 « Tu peux le prendre, mais ne le met pas avec ce manteau rose, ça ferait vraiment beaucoup trop de couleur différente ! » [/color]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 4
Rang: /
Mer 26 Sep - 22:24

Sortie entre collègues

Angel ♦ Alberich
S'il n'y avait de réelle nécessité à cet achat, Alberich avait néanmoins de vivre ces quelques heures de liberté, à penser à des choses aussi triviale avec la personne qu'il estimait le plus. Il ne pouvait s'empêcher de sourire et de lutter, en parallèle, de simplement prendre Angel dans ses bras. C'est qu'il ne souhaitait pas non plus devenir envahissant.

De bon cœur, il laissa choir le manteau entre les mains de son ami avant d'emprunter un air interrogateur. Il questionna le vendeur qui n'avait cessé de les observer de ses yeux rieurs.

Je peux l'essayer ?

À peine eut-il acquiescé, qu'Alberich avait commencé à déboutonner consciencieusement sa propre chemise. Sans plus se préoccuper de sa semi-nudité, il attrapa l'article pour l'enfiler. La boutique donnant sur la rue sans une porte pour la fermer, n'importe quel passant pouvait à cet instant surprendre la scène ; mais Alberich n'avait jamais fait grand cas de son physique, ou du moins de son torse, depuis qu'il avait pu embrasser totalement son indépendance...
Le tissu était agréable sur la peau et vraiment léger ! Il s'imaginait déjà scintiller sur quelque scène de la ville, à présenter un nouveau tour de magie. Faisant de grands gestes de ses bras, il pourfendait l'air de la petit échoppe, agitant les doigts. Il sourit à son ami.

Alors ?

Il attendit sa réponse avec appréhension. Après tout, son avis comptait autant que ses propres envies et il était certain qu'il influencerait l'achat ou le non achat ; même si la couleur n'était pas son cheval de bataille, Angie restait de bon conseil. Et côtoyer la richesse lui avait inculqué le bon goût n'est-ce pas ?
Mais bientôt le regard d'Alberich tomba sur un autre article plié un peu plus loin. Une petit veste noire, d'un coton doux mais fourré avec de la polaire : le genre qui permettrait de garder un corps au chaud tout l'hiver. Il sautilla jusqu'à lui avant de le tendre vers Angel, l'air de lui dire : tiens, teste le !

Plusieurs minutes s'écoulèrent ainsi, à farfouiller dans les vêtements et échanger des paroles légères lorsqu'enfin ils quittèrent la petite échoppe sous le regard bienveillant du propriétaire. Alberich leva le nez en l'air. La nuit était encore jeune mais le temps s'était refroidi depuis. Il réprima un frisson avant de se tourner vers le brun, le bout du nez déjà rouge.

On va boire un coup ? Ou alors on rentre ?

Lui se sentait prêt à affronter des pintes voire plus, pour s'amuser avec Angel. Mais il savait aussi bien qu'il apprécierait sa compagnie dans le calme d'une chambre, à discuter comme des amis qui se retrouvaient pour une pyjama party.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang: /
Mar 2 Oct - 16:26

Sortie entre collègue

ft.Alberich & Angel

Informations.

En voyant son ami retirer son haut, dévoilant son torse, un grognement passa entre les lèvres d’Angel quand il remarqua que la boutique n’avait rien de quoi empêcher les passants de le regarder. Ce n’est pas n’importe qui avait le droit de le voir à moitié nu, c’est pour cela qu’il se tourna légèrement pour regarder le moindre gars qui passait devant la boutique et qui oser regardait Al. Le brun n’était pas jaloux, mais c’était pour lui de protéger son ami. Un sourire vint prendre la place du froncement de ses sourcils quand il vit le haut multi couleur sur son dos. Il ressemblait à un prince d’un pays étranger, il allait en faire tourner des têtes.

Entendant la question d’Al, il s’approcha de lui, ce haut lui allait à merveille. Il le regarda dans les yeux en souriant avec toute la sincérité qu’il possédait.

« Ça te vas très bien ! Si des gars ne t’approchent pas avec ça, je sais plus quoi faire »

Et si des gars l’approchent trop près, ils vont mourir. C’était une vérité qu’Al ne savait pas, tous les gars l’approchant un peu trop finissait toujours par mourir au fond d’une ruelle. C’était lui qui les tuaient, tout simplement parce que personne (pour l’instant) n’est digne du blond. Il est trop parfait même pour Angel. Celui-ci haussa un sourcil en croisant les bras lorsque son ami lui tendit un haut noir, enfin une veste noir coton fourré avec de la polaire. C’était exactement le style du manteau qu’il avait actuellement sur le dos. Il le retira pour attraper la veste, se regardant, ouais, elle était de son style et un peu plus léger que son manteau.

Il la retira pour remettre son manteau et fit signe au vendeur qu’il la prenait, il lui déclara qu’il payer aussi le haut du blond. Après avoir payé les vêtements, les troquant avec un morceau de viande qu’il avait dans son sac, il rejoignit Al et ils sortirent tous deux de la boutique. Il grogna un peu sous l’air refroidis de la nuit et écoutant son ami qui avait le bout du nez rouge. Angel ricana doucement et haussa les épaules à sa question.

« On peut aller chez moi, l’un de mes clients m’a payé avec des bouteilles de bourbons. J’en ai donc chez moi ! Puis j’ai un peu faim et j’ai envie de partager cette soirée avec toi plutôt que d’aller m’enfermer dans un bar où y’a des gars bourrés qui vont essayer de nous draguer et de te toucher. »

Il grogna rien qu’à ses paroles, cela l’énervait même si cela ne s’était absolument pas passé.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 4
Rang: /
Ven 5 Oct - 17:25

Sortie entre collègues

Angel ♦ Alberich
Bras dessus, bras dessous, les deux amis avaient regagné les appartements d'Angel. Alberich, de son côté, était déjà de très bonne humeur et la perspective de partager quelques verres avec son ami ne pouvait qu'encourager cet enthousiasme.

Aussitôt arrivés, le blond enleva ses chaussures et déposa sa veste en chantonnant, avant d'aller se laisser dévorer délicieusement par un canapé moelleux : il avait l'habitude de venir par ici, aussi ne s’embarrassait-il plus de manières. S'il n'était pas chez les Redguns, il aurait sans doute apprécié faire une collocation avec Angel. Mais toute affection eut-il pour son ami, Alberich ne se sentait pas tout à fait à l'aise parmi les Yellow. Il y manquait cet esprit collectif, cette chaleur que chacun partageait chez les rouges : il était un animal social et il ne pouvait imaginer affronter au quotidien l'individualité des Yellows.
Même avec Angie...
Non, vraiment, il était devenu accro à la passion enfiévrée de folie des Reds.

Fais donc voir les fameuses bouteilles ! Ça va me changer de la bière tiède haha ♥️

Il attrapa l'objet de sa convoitise et l'observa sous toutes ses coutures, puis le test étant passé haut la main, il déposa un petit bisou sur la bouteille.  Alberich avait pour l'alcool un amour certain, et même toute l'affection du monde ne suffirait à combler le manque de bonne boisson à Eternally. Dans ces cas là, Angie se révélait être un sauveur. C'était une des raisons qui l'avait poussé à l'aborder, le premier pas vers leur amitié.
Il leva son verre à celle-ci, et un grand sourire sur le visage, il lança :

À la tienne !

La seconde suivante, il avait fini son verre. Certes, un bourbon d'aussi bonne qualité devait être dégusté mais c'était là sa tradition : le premier verre, c'était toujours cul sec. Le temps était précieux et avant d'apprécier, il préférait laisser envahir ses envies pleinement. Que l'alcool viennent chauffer son corps, brûler sa fatigue et chasser ses pensées superflues !
Après avoir servi une deuxième tournée, il se rapprocha d'Angel jusqu'à ce que leurs bras se touchèrent et déposa un baiser sur sa joue.

Merci Angie, il est excellent !

La soirée était jeune, et demain aura tout le temps de venir.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang: /
Mer 10 Oct - 1:01

Sortie entre collègue

ft.Alberich & Angel

Informations.

Ils avaient rejoint son appartement assez rapidement, depuis le temps qu’Al avait passé dans son appartement, Angel n’avait même plus besoin de lui montrer le chemin. C’était un petit appartement qui se trouvait dans le quartier du plaisir, un trois pièces (salon-cuisine, toilette-sdb et chambre). Etant un Yellow pur et dur il avait pu en avoir un, après tout il n’avait pas obligation de vivre dans le bordel, il était libre. Il ne prit pas le temps de poser sa veste et allait fouiller dans un tiroir de sa petite cuisine pour sortir une bouteille et la posa sur la table basse qui se trouvait face au canapé où était affalé son ami. C’était une habitude et le brun acceptait totalement que son ami se comporte ainsi chez lui.

Il posa ses achats sur un petit meuble et retira sa veste pour la poser également, attrapant Kai dans sa main pour le poser sur son épaule. Celui-ci descendit rapidement sur le sol, il aimait marcher au sol quand il était dans l’appartement, il pouvait aller faire ce qu’il voulait. Avant de s’asseoir, Angel posa son sac pour ranger ce qu’il avait acheté mais garda un sachet de biscuit entre les mains pour la vider dans la gamelle de son furet. Il alla ensuite s’asseoir à côté d’Al et posa la gamelle sur la table.

Un sourire s’afficha sur son visage quand il attrapa la bouteille pour servir un verre à Al et à lui. Il leva son verre en même temps que son ami et avala une gorgée. Il ne buvait habituellement pas, son ami le savait très bien, mais il ne disait pas non à un verre de temps en temps. De plus, cela faisait assez longtemps qu’il n’avait pas passé une soirée en tête à tête avec le blond, il était son précieux ami et il aimait les moments qu’ils passaient ensemble. Il ricana doucement en sentant ses lèvres sur sa joue, voilà les seuls contactes qu’ils avaient, rien de plus rien de moins et cela ne le dérangeait nullement. Il tourna les yeux pour regarder ceux azurs de son ami.

« J’ai parlé avec un client de toi, il nous avaient vus nous baladant bras dessus bras dessous dans la rue. Il pensait que tu étais mon petit ami. Ils sont de plus en plus nombreux à le penser tu sais. »

Il ricana en buvant le reste de son verre, cela l’amusait en fait, si cela faisait reculer les crétins qui pensaient pouvoir passer une nuit avec lui, c’était tout bénéfique. Du bout des doigts, Angel caressa la fourrure de Kai qui était venu se nourrir et il tourna la tête pour regarde Al.

« Tu peux dormir ici si tu veux, ça me dérange pas. »

Bien entendue, il demandait cela innocemment, il n’avait pas d’idée derrière la tête. Il n’en aurait jamais en ce qui concerne Al, il ne le voyait pas comme ça.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 4
Rang: /
Ven 12 Oct - 3:10

Sortie entre collègues

Angel ♦ Alberich
L'alcool était bien plus fort que la piquette à laquelle il s'était habitué et Alberich sentait déjà son corps se réchauffer. C'était toutefois une sensation des plus délicieuses. Il brûlait d'y succomber... Et quoi de mieux que ce soit en présence d'Angie ? Ici, il ne courrait aucun risque, il le savait.

Ces gars pensent qu'au sexe. Les sentiments, c'est devenu secondaire ici...

Non pas qu'il eut recherché une romance durable, mais vraiment, il ne pourrait pas coucher sans aimer -sans se convaincre d'aimer, d'un baiser avant de baiser. C'est ce qui le retenait de faire comme Angie. Devenir un prostitué... Il ne se sentait pas capable de résumer une relation à quelques coups de reins sans qu'il y ait eu un autre échange ; lui aspirait à converser, courtiser avec des faux semblants, jouer du spectre de l'amour.
Et même une pure sauterie n'excusait pas les écarts de conduite. Il but son verre. Voir Angel blessé était juste un affront qu'il se devait de corriger, à chaque fois, autant de fois qu'il faudrait, et peu importe la manière. Il prit une nouvelle gorgée. Malgré tout, il savait aussi qu'Angel pouvait apprécier un rapport plus rude, parfois.... Quand bien même.

C'est pas plus mal qu'ils pensent que je sois ton copain. Au moins ils réfléchiront à deux fois avant de faire comme bon leur semble.

Alberich vint se caler contre Angel, épaule contre épaule et grattouilla la minuscule tête de Kai. Angel était à ses yeux comme Kai : un être vivant adorable, plein d'une bonté insoupçonné et bien plus émotif que son caractère permissif ne laissât paraître. Il était conscient de ses limites, mais il se savait également capable de protéger les arrières de son ami. Une erreur ne se reproduisait pas deux fois. Il se l'était promis, ce jour où il avait osé confier à Angel ses pensées confuses par rapport à sa nature profonde...

Ne parle pas de dormir, on a tout le temps pour ça... demain !

Nouvelle gorgée de bourbon. Un rire léger. Le blond se pencha vers Kai pour le regarder de plus près, un sourire sur les lèvres humides de l'alcool.

Tu sais, je devrais peut-être t'inviter vers les Reds, à l'occasion. À l'une de nos fêtes. Tu pourrais bien t'y amuser...

Je ne pensais certainement pas aux orgies, mais plutôt à partager avec lui l'ambiance familiale qu'il y avait lors de ces événements ; le simple fait de se réunir, danser, manger et rire comme si tout allait bien, cela pouvait être un réel baume au cœur. Cette chaleur-là, j'avais envie de la lui faire découvrir. Le sortir un peu de son quotidien.

Ou alors en organiser une ici, chez les Yellow ! Dans la zone sécurisée !

Je lui jetai un regard plein d'enthousiasme et imaginais déjà ce qu'une telle soirée pourrait donner. Surtout si un des prostitués les plus en côte d'Eternally venait à l'organiser... Et cela ferait une pierre deux coups. Plus de réseau, plus de clients, donc, plus de choix pour Angel. Il pourrait ne plus avoir à affronter les clients dont il ne voulait pas...
Je lui souhaitais tout le bonheur du monde. Que son talent, sa force s'étende à tout Eternally.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang: /
Lun 15 Oct - 16:39

Sortie entre collègue

ft.Alberich & Angel

Informations.

L’amour, c’était quelque chose d’abstrait pour Angel. Il ne connaissait pas cela, à ses yeux, la seule chose qu’il connaissait pouvant se rapprocher de l’amour était ce qu’il y avait entre lui et Alberich. Pourtant, il savait très bien qu’entre lui et son ami, il n’y avait rien pouvant se rapprocher intimement de l’amour. C’était une amitié, une amitié sans secret, ils étaient des âmes-sœurs amicale. Ils ne faisaient parfois qu’un, mais sans se toucher, leurs cerveaux étaient comme raccordé par un fil invisible. Le Yellow savait très bien qu’outre le blond, il n’aimera sans doute personne et personne n’acceptera de l’aimer. Qui aimerait une personne qui donne son corps à des étrangers pour pouvoir vivre ? Tous les gars ayant de l’autorité ou presque lui sont passé dessus, son corps a était autant visité que le Museum d’histoire Naturelle de New-York.

Attrapant son verre pour boire le liquide brûlant, il écouta son ami parler et ricana doucement. Il n’avait pas tort. Ici, à Eternally, le sexe était prioritaire et il n’était pas rare de voir des gars baiser tranquillement dans une ruelle alors que la nuit est tombée. Les sentiments, peu en avait et il ne connaissait personne qui aimait personne. Enfin si, il n’y a qu’Axel qu’il connait, il aime inconditionnellement Thad et c’est presque beau. Il posa son verre sur la table en souriant alors que Alby c’était remis à parler. Il ricana brusquement en écoutant ses paroles et le regarda dans les yeux alors qu’il vint se caler contre lui.

« Tu es jaloux Alby ? Puis sérieusement, tu penses réellement qu’un gars va pouvoir être assez fou pour m’aimer alors que je me suis tapé la moitié d’Eternally ? »

Il regarda alors Kai qui se faisait caresser par le blond, il était heureux et était en train de s’empiffrer de petit gâteau. Il émit un petit bruit en regardant l’ami de son maitre. Il était le seul, avec Angel, à pouvoir le toucher ainsi. Angel restait tout de même le seul à pouvoir le porter quand il était en colère ou à pouvoir le laver. Il s’étira alors après avoir terminé son assiette et vint se glisser sur Al et s’allonge sur ses genoux en fermant les yeux.

« Ce furet est vraiment une marmotte. »

Le rire de son ami lui fit lever les yeux et il le regarda surpris en écoutant ses paroles. Une fête ? Chez les Reds ? Il ne savait pas si cela l’intéressait réellement mais pour lui, il pourrait tout faire. Organiser une soirée chez les Yellow l’intéressait plus, après tout il avait pas mal de contacte et il pourrait très bien faire venir du monde au placé. Puis une fête faite par un informateur connu et un prostitué de luxe très apprécié pouvait attirer beaucoup de monde. Il s’étira en posant ses jambes sur sa table et se laissa tomber sur le dossier du canapé.

« Ouaip pour la soirée chez les Yellows. Je pourrais faire venir la plupart de mes clients et toi aussi, tu pourrais attirer du monde. Une soirée organisée par le magicien ressemblant à un prince et par le prostitué de luxe connaissant pas mal de plus. C’est sûr que ça va plaire. »
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 4
Rang: /
Mer 17 Oct - 17:26

Sortie entre collègues

Angel ♦ Alberich
Il sourit, heureux de son idée. mais il n'était pas surpris pour autant : Angel et lui étaient souvent sur la même longueur d'ondes... sauf quand ça touchait les relations. Il n'avait pas pris la peine de corriger son ami à propos de son inquiétude pour une relation amoureuse. Le débat revenait souvent et, souvent, Angel venait à penser amour quand Alberich pensait respect. L'essentiel au final, n'était pas tant d'être tout à fait d'accord, mais de s'aimer assez pour continuer ensemble sans en avoir besoin.

Seul un rire avait franchi ses lèvres à l'écoute d'Angel. Un prince hein... Ces paroles lui mettaient du baume sur sa fierté et son cœur aussi efficacement qu'une embrassade après qu'il s'eut dévoilé à nu. Ça éloignait un peu plus cette période sombre de son enfance. Et il se sentait... bien. Juste bien.
L'alcool l'y aidant, il commença à discuter avec Angel des préparatifs, le tout sur un ton joyeux : qui inviter, quand l'organiser, que préparer ? Il y avait tant à faire mais l'enthousiasme était bien là.

Tu pourrais t'occuper des invités ? J'ai bien quelques noms mais ce sera plus amusant de faire de nouvelles rencontres également... Et je m'occuperai des activités !

Il était un hôte après tout : divertir les autres était sa spécialité, quand celle d'Angel était plus relationnelle. Le temps d'une soirée, ils deviendront les rois d'Eternally. Et surtout, ce sera l'occasion parfaite pour mettre les points sur les i avec les clients problématiques d'Angel... qui sait ? Avec le monde, le bruit et l'alcool, son travail se verrait facilité.

L'idéal serait de faire ça dans la rue, pour que l'on puisse accueillir un maximum de personnes... Mais je m'inquiète un peu sur le plan de la sécurité. Être chez les Yellows devrait suffire toutefois on ne sait jamais avec les Blacksuns... Qu'est-ce que tu en penses ?

De son côté il devrait pouvoir calmer le jeu avec les Reds. Après tout, faire la fête était un de leurs bonheurs et leur faire promettre de rester tranquille devrait pouvoir être négocié assez aisément : on le connaissait au sein du groupe, et il n'était pas plus différent des autres. Ni moins, ni plus. Les Reds étaient comme des frères.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang: /
Jeu 18 Oct - 17:20

Sortie entre collègue

ft.Alberich & Angel

Informations.

S’il pouvait s’occuper des invités ? Oh oui, cela n’était pas un problème. Il connaissait beaucoup de monde grâce à son travail, des personnes ayant de l’autorité pour la plupart et il était persuadé qu’ils accepteraient une invitation de leur prostitué préféré. Il pensait alors aux personnes qu’il pourrait inviter, Axel et il pourrait également lui dire qu’il peut emmener quelqu’un, outre lui, il y avait des clients simples qui n’était pas à ses yeux des amis pour lui. Il se gratta la nuque en attrapant son verre et bus rapidement le contenu pour reposer son verre et se lécha les lèvres.

« Je peux inviter certains clients, mais tu devrais également inviter des gars, histoire que je puisse voir les personnes qui te connaisse et vérifier qu’ils sont dignes de te connaitre. »

Un ricanement passa entre ses lèvres alors qu’il regardait le prince aux cheveux blonds si cher à son cœur. Il montrait bien entendu qu’il rigolait en disant cela, enfin à moitié. Il voulait réellement voir les personnes que son ami inviterait afin de vérifier que cela ne sont pas dangereux pour lui ou trop bizarre. Il le protégeait, il faisait cela depuis longtemps et il faisait également des choses dont le Red n’était pas au courant.

Angel se leva alors qu’Alberich parlait pour s’approcher des meubles de sa cuisine et fouilla dans l’un des placards et sortit de la viande qu’il avait gagnée aujourd’hui. Cette viande avait était préalablement séché par son client et pouvait être mangée froide. Il attrapa donc un bol pour mettre la viande dedans suivit rapidement par un autre bol remplie de légume à croquer (carotte, poivron ect…). Bien qu’il ait des choses plus grasses à manger, il n’allait pas s’en nourrir. Il faisait attention à son point, devait garder cette taille fine que tant de ses clients aimait. Il refuser catégoriquement de grossir, son corps c’était son travail et il doutait réellement que ses clients aimerais cela s’il grossissait.

Se rasseyant à côté d’Al, il attrapa un bout de viande afin de le manger, le mâchant en remplissant son verre et regarda son ami en souriant.

« Pour la sécurité, tu peux surement demander à quelqu’un de s’en occuper non ? Sinon j’en trouverais, je pourrais très bien me vendre pour pouvoir assurer une sécurité contrôlé et efficace pour que la fête se passe bien. J’aimerais éviter que mes clients meurent pendant l’une de mes fêtes, je préfère donc mettre le maximum afin que tout se passe bien. »

Il s’étira lentement en avant la viande et but son verre.

« Cet alcool est délicieux et tu sais combien je ne bois pas beaucoup. D’ailleurs, dans une fête, il y a normalement des boissons non ? Comment nous allons faire pour cela ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 4
Rang: /
Sam 20 Oct - 21:53

Sortie entre collègues

Angel ♦ Alberich
Il acquiesça, partageant les craintes d'Angel. Si la fête finissait en tuerie de masse, et qu'ils s'en sortaient malgré tout, qui sait ce que les fous derrière le projet d'Eternally feraient à la disparition de leurs... sujets ? Il frissonna à la pensée que tout heureux fut-il à cet instant, il restait un rat de laboratoire. Tout comme Angel...

Faudra surveiller les Blacksuns surtout, ces gars ne savent pas se tenir. Mais vois donc ce que tu peux faire, j'essayerai de trouver une solution également : vaut mieux être prudent.

Il n'y avait qu'une personne à qui Alberich vouait une confiance aveugle. Pour les autres, il ne perdrait rien à trop se méfier ; car même si les risques étaient importants, le gain le serait également. Les groupes s'activaient ces derniers temps et le magicien sentait venir le vent du changement -ce que son ami avait assurément vu venir avant lui, s'il ne savait pas déjà tous les détails. Mais il lui laissait le jeu du pouvoir. Lui n'aspirait qu'à survivre et profiter des plaisirs simples de cette existence dénuée des jugements de l'extérieur.

Je m'arrachai à mes pensées pour me concentrer sur les paroles d'Angel. Il faudrait assurer la boisson mais également quelques plats dans lesquels picorer. "De la panse vient la danse, et ou faim règne, force exulte"... Le ventre plein, leurs invités seraient moins enclins à chercher la bagarre.

Tu sais le type du restaurant qui me draguait ? Je pourrais lui demander de gérer la boisson et la nourriture -sans avoir à coucher avec lui. Un petit tour de magie pour le faire rêver suffira...

Il esquissa un sourire amusé à cette perspective : même s'il n'avait pas le goût des intrigues, il partageait l'amour des jeux de coeur avec Angel. Et il n'aurait pas été un hôte s'il était incapable de charmer sans avoir à écarter les cuisses. Alberich restait un magicien !
Bien sûr, le retour de flamme pouvait être terriblement violent, c'était sans doute plus risqué que le métier de son ami ; mais le danger valait le coup, quitte à faire le funambule au quotidien.

Il attrapa un morceau de viande qu'il grignota du bout des lèvres.

On ferait ça dans la rue ou on trouve une salle assez grande, tu penses ? Ce pourrait être sympa de laisser venir les nouveaux.

Il se souvenait de ce sentiment d'insécurité qui l'avait dévoré les premiers jours, jusqu'à rejoindre les Redguns où il avait trouvé une famille. Une idée pointait son nez timidement dans son esprit. Peut-être pourraient-ils vraiment offrir un accueil aux nouveaux arrivants, si cette soirée se déroulait sans accrocs...
Songeur, il sortit un paquet de cartes de sa veste et commença à mélanger les cartes ; Angel voulait-il jouer ? Sinon il pratiquerait un peu, que ces doigts engourdis par la sortie retrouvèrent leur souplesse.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang: /
Dim 21 Oct - 16:56

Sortie entre collègue

ft.Alberich & Angel

Informations.

Sirotant doucement son verre en écoutant les paroles d’Alberich, Angel hocha la tête comme signe qu’il avait entendue. Oui, les Blacks pouvaient être un problème, il connaissait cependant quelques gars grâce à son travail d’informateur, il savait donc qu’il pouvait demander à des gars influents dans les Blacks de calmer le jeu s’ils viennent à la soirée. Axel était quelqu’un de gentil mais il doutait fortement qu’il puisse influencer quelqu’un, cependant Thad pouvait le faire ou encore Seth. Il grogna légèrement en se souvenant de lui et regarda son ami pour l’écouter parler.

« Je m’occupe de calmer le jeu chez les Blacks, beaucoup de gars influent de ce groupe vienne me voir, je pourrais toujours leur demander cela, ils me doivent beaucoup avec toutes les informations que je leurs fournit. »

Ses poings se crispèrent lorsqu’il entendit ses dires. Comment oublier ce crétin qui avait essayé de draguer le prince alors qu’il était présent et qu’il l’accompagnait. Il n’était pas sûr de vouloir réellement savoir qu’il retourner le voir, même s’ils n’allaient pas coucher ensemble, cela le dérangeait. Après tout il ne connaissait absolument pas ce barman et ne lui faisait pas confiance, la seule personne dont il avait une confiance aveugle était Alberich et il restera sans doute ainsi pour encore longtemps.
Reposant son verre en se léchant les lèvres pour récupérer le liquide qui s’y trouvait, il attrapa un morceau de viande pour le manger en soupirant.

« Je n’aime pas ce gars, mais fait donc, je m’informerais sur lui. »

Il l’écouta parler en s’étirant doucement et sourit doucement. Oui, dans une salle serait mieux, cela pourrait être mieux puisque cela pourrait être beaucoup plus facile à gérer dans une salle que dans une rue. De plus, Angel pourra surveiller qui rentrer, histoire de savoir s’il y avait des personnes pouvant être potentiellement dangereux. Regardant son ami, il sourit doucement.

« Je pense que dans une salle c’est mieux, ce sera beaucoup plus facile à gérer, à surveiller et je pourrais voir qui rentre histoire de savoir si c’est une personne dangereuse. »

Continuant de réfléchir, il avala son verre en regardant au loin.

« Peut-être dans un bordel, comme ça, si des gars veulent coucher, ils peuvent aller dans une pièce et ne pas aller faire ça dans les rues, je trouve ça répugnant. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40

CV
Surnom : Le Magicien
Palier: 4
Rang: /
Dim 21 Oct - 21:37

Sortie entre collègues

Angel ♦ Alberich
Là dessus, il rejoignait sans conteste l'avis d'Angel bien qu'il n'éprouvât le même degré de dégoût à coucher à l'extérieur -ça lui était arrivé, mais plus par jeu que par urgence. Aussi n'en gardait-il pas un mauvais souvenir. Mais dans le cadre d'une soirée arrosée, il est certain que savoir où disparaissait les invités serait plus rassurant... et ils éviteraient les règlements de compte à l'ombre d'une ruelle mal éclairée.
Et qui sait ? Peut-être que quelques bonnes âmes se prêteraient au jeu préféré des Redguns. À cette pensée, un petit sourire naquit sur les lèvres d'Alberich, qu'il cacha bien rapidement en faisant danser les cartes plus rapidement entre ses mains. S'il n'était pas particulièrement fêtard, il ne refusait que rarement la bonne chaire et la bonne compagnie.

Je me demande si on pourra négocier avec le patron pour avoir le Péché toute une soirée... Après il nous a dans ses bons papiers donc ce sera pas impossible, n'est-ce pas ?

Sans être les premiers en terme de rendements, ils n'avaient jamais causé de problèmes au bordel depuis qu'il y travaillaient et au contraire, de nouveaux clients s'en venaient : que ce soit pour rencontrer le prostitué de luxe qui gagnait en notoriété, ou bien l'étrangeté qu'était un magicien au sein d'Eternally -ça ou juste pour son vagin. Enfin. Quoiqu'il en soit, ils figuraient parmi les employés modèles et ils avaient les ressources pour payer la privatisation de l'espace au besoin... Alberich ouvrit les yeux et se mit à parler rapidement, avec les idées qui affluaient, et les cartes s'éparpillèrent un peu partout dans l'appartement :

MIEUX ! Au lieu de privatiser, et si on proposait au patron de faire une soirée très VIP ? Une soirée spéciale au Péché Écarlate, le genre qui lui serait autant bénéfique que pour nous ! Comme ça, il pourra également s'occuper de la logistique ! Une soirée pour les meilleurs clients, avec comme mot d'ordre l'élégance et la bonne tenue voire une soirée masquée... ANGEL ! QU'EST CE QUE TU EN PENSES ?

Il avait parlé de façon si abrupte, sa voix montant en crescendo, que Kai s'éveilla de son sommeil paresseux. Mais Alberich était on ne peut plus excité et il imaginait déjà la merveilleuse soirée que cela pourrait être, avec le décor fabuleux du bordel... Il ne tenait pas en place.



{ Je m'exprime en Steelblue || Mon CV || Mes carnets || RP ♦️ ♦️ ♦️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39

CV
Surnom :
Palier: 4
Rang: /
Mer 7 Nov - 18:56

Sortie entre collègue

ft.Alberich & Angel

Informations.

Alberich n’avait pas tort, demander au patron d’avoir le Péché pour une soirée n’était pas impossible, le magicien lui ramenait des clients et Angel des personnes hauts placés. Ils avaient, à eux deux, monté la réputation de bordel. De plus, si le patron doutait, il pouvait prendre le risque de lui proposait ses services ou même, il pouvait le menacer de partir du bordel pour aller s’installer autre part. Il était une prostitué de luxe et le patron savait très bien que beaucoup de client ne venait que pour le voir.

« Oui, il est possible de demander au patron, j’irais lui demander. Comme ça je pourrais lui proposer mes services, je sais qu’il mate mon cul à chaque fois que je le croise… M’enfin. J’irais lui demander. »

Attrapant entre ses doigts fins un autre gâteau, il regarda avec étonnement son ami lorsqu’il remarqua les cartes s’éparpillaient dans son appartement. Génial, il va devoir les ramasser après, merci Al. Cependant, il l’écouta parler avec attention et ricana en voyant Kai se réveiller à cause de tout ce brouhaha, Angel l’attrapa entre ses mains pour la poser sur ses propres cuisses et le caressa tout en écoutant les paroles de son ami. Il n’avait vraiment pas tort, le patron risquait surtout de ne pas pouvoir leurs données une soirée du Péché simplement parce qu’il allait perdre beaucoup de paiement. Mais s’ils faisaient comme l’idée d’Al, il gagnerait tout autant. Faire une soirée privatisée pouvait rameuter plus de clients VIP et s’ils ouvraient une buvette, ils pourraient proposer des choses beaucoup plus payantes. De plus, faire une soirée masquée pourrait briser un peu la monotonie que connaissait en ce moment Eternally.

« Oui, cela est une bonne idée, le patron y gagnerait si ce que nous gagnons avec la buvette au niveau des ventes lui soit donnée, de plus on peut peut-être proposer des lots que l’on vendrait… Comme des prostitués pour une soirée par exemple, je veux même bien me proposer comme lot, quelqu’un pourrait m’acheter pour une soirée, je me demande combien je vaux… Puis faire une soirée masquée rendrait cela bien plus intéressant, je nous image déjà en train de discuter de qui nous pensons être sous les masques. »

Il regarda son ami et posa Kai sur le canapé pour se lever. Allant vers sa cuisine, il se baissa pour fouiller dans un placard, il attrapa une bouteille d’alcool datant de son entrée à Eternally, il l’avait gardé en espérant qu’elle prenne de la valeur, il s’approcha d’Al pour lui tendre et sourit.

« Dit moi, j’ai cette bouteille depuis mon arrivé à Eternally, l’un de mes clients me l’avait donné… Elle a 5 ans, tu penses qu’elle a pris de la valeur comme elle est vieille ? »

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternally :: Centre Ville :: Commerces-
Sauter vers: